MENU ZINFOS
Faits-divers

Mort d'Elianna : "J’ai pas dit la vérité parce que j’étais sous la menace de Babas", affirme la mère


Cédric Babas est accusé d'avoir porté un coup mortel à la petite Elianna, 2 ans et demi, et d'avoir involontairement provoqué sa mort. Lors de son procès en appel ce jeudi, il a clamé son innocence. Ce vendredi matin, sa mère, acquittée en première instance, est entendue en qualité de témoin par la cour. Le délibéré est attendu ce vendredi en fin de journée.

Par IS - RL - Publié le Vendredi 25 Mars 2022 à 10:14

En première instance, Pascaline Guilgori se trouvait sur le banc des accusés au même titre que Cédric Babas
En première instance, Pascaline Guilgori se trouvait sur le banc des accusés au même titre que Cédric Babas
Ce vendredi, c'est Pascaline Guilgori, la mère de l'enfant, qui est entendue à la barre en qualité de témoin. Pour rappel, elle avait été acquittée lors du premier procès. Jeans noir et baskets, la mère de famille est décrite par le président de l’audience comme "une mère pas idéale". Elle est très émue à la barre du prétoire. Elle affirme : "J’ai pas dit la vérité parce que j’étais sous la menace de Babas". 

D’entrée, elle explique qu’elle a toujours été sous la menace de Babas, raison pour laquelle elle n’aurait pas dit la vérité en garde à vue. C’est seulement au cours de quatrième audition que la mère de famille soupçonnée au même titre que son compagnon d’avoir frappé et provoqué la mort de son enfant qu’elle avait affirmé qu’au moment de son retour dans le domicile (elle venait de s’absenter pour aller discuter avec un voisin) Cédric Babas sortait de la chambre d’Elianna.

"J’ai vu que ma fille était en travers du lit. Elle râlait son petit cœur. Ce n'était pas normal", raconte Pascaline Guilgori. Elle a par ailleurs démenti avoir elle-même procédé à la mise à la sieste de la petite victime qui avait pour habitude d’aller au lit toute seule. Un élément important puisque Cédric Babas prétend que c’est sa compagne qui avait couché l’enfant et aurait à ce moment là donné le coup mortel. 

Le président Carrue précise alors les éléments rendus par l’expert médico-légal qui affirme que cette hypothèse n’est pas crédible. Elianna n’aurait jamais pu s’endormir après avoir reçu un si violent coup au bas de son dos. Le visage baigné de larmes, elle entend les magistrats lui rappeler à quel point elle a pris des risques en s’entourant des mauvaises personnes, de l’alcool et du zamal. "Vous n’êtes pas coupable de la mort d’Elianna mais de l’avoir élevée dans cette ambiance", fustige Me Guillaume Motos, avocat de la grand-mère paternelle de la défunte.

On se souvient que dix jours avant la tragédie les services sociaux avaient décidé de placer les deux derniers enfants de Pascaline Guilgori, notamment à cause de la présence de Cédric Babas au domicile. Le matin-même, l’éducatrice en charge de la famille était venue lui annoncer la nouvelle. Vers 13 heures, elle avait quitté le domicile de Saint-André alors qu’Elianna se portait bien. Les violences ayant provoqué la mort avaient donc été commises après son départ. Les nombreuses questions posées à Pascaline Guilgori, acquittée en premier instance, par l’avocat de l’accusé ont tenté de démontrer sa culpabilité dans la mort de sa cadette.

Pour finir, Me Fabian Gorce demande à la cour de projeter les vidéos de Pascaline Guilgori se donnant en spectacle afin que le jury populaire puisse se faire une idée de sa personnalité.

La cour, après en avoir délibéré, a refusé la demande d’expertise complémentaire du corps d’Elianna ainsi que la projection des vidéos de sa mère.




1.Posté par Anne le 25/03/2022 10:24

Serieux les deux font la paire ignoble

2.Posté par MMarley le 25/03/2022 10:46

On s'en fiche de tout ça. Les enfants allaient être placés, elle a fait parler d'elle encore récemment...si on peut l'aider tant mieux pour elle, mais sa.pztite est morte parce qu'elle n'a rien fait. Désolé, la justice n'a pas fait son travail.

3.Posté par Na poin la honte le 25/03/2022 11:36

Message pour tous les mamans, femmes ou tous les jeunes fille qui sont avec ces kanyars fume zamal, boire l'alcool. Voilà zot avenir. Non y comprend pas meme, y aime bien. I tape a zot, i tué zot marmay, i jure zot parent, fé malheur dan zot dos. Comment zot i fé ? Et pareil pour tous les momons i elève pas zot marmay, il laisse trainé dans la cité depuis 5h matin ou dan garage la résidence en vélo, scooter, ravage demoune dans le chemin avec zot musique...voila un bon l'exemple de ce qui attend à zot ! Veille zot marmay, veille zot fille, fait grandir corectement et si zot gagne pas, fait pas surtout avec ban zamalé ou ban buveur de rak néna koméla. Aret un kou oui. Et la justice, fouter moi sa la geole i sorte pu ou envoie travailler sur la route littoral casse galer.

4.Posté par Ouais... le 25/03/2022 12:57

Dans mon ancien métier, j ai vue énormément de femmes, sous l emprise d un tortionnaire, de l alcool, de l effet des drogues. Leurs dépendances à leurs hommes violent, avec elles et leurs enfants. Leurs incapacités à s en défaire, souvent même le déni de la situation.
Il faut s en sortir coûte que coûte, avec de l aide, réinscrire de nouvelles valeurs dans le mental de ces victimes. Mais la justice est faible, les suivis le sont également. Et l une des plus grosses escroquerie morale, la vente d alcool...

5.Posté par Anne le 25/03/2022 16:19

Ou la tt dis post 3

6.Posté par HeLLfirE974 le 25/03/2022 18:50

Échapper à la justice terrestre ...
J'espère que la peine céleste sera au centuple !

7.Posté par Choupette le 26/03/2022 11:58

Quelle adorable enfant ... .
La mère n'est pas coupable, mais responsable. Elle laisse son enfant seule avec cette brute pour aller discuter avec un voisin ?!
Si ça se trouve, l'enfant cherchait un câlin avant d'aller faire sa sieste. Malheureusement, ça a eu le don d'énerver cette sale brute.
Il shoote dans l'enfant et après la couche en se rendant compte qu'il y est allé trop fort.
Minable.
Quand vous voyez quelqu'un mal agir et que vous le ne dénoncez pas, vous n'êtes pas témoin mais complice.

Avec le jeu des remises de peine, dans quelques années on va le retrouver dans la rue à mendier auprès des femmes "dé éros" pou boir' la rak dont il aura été sevré à Domendjod ... .

8.Posté par Question ? le 26/03/2022 14:44

@7

Le POUTINE il tue des enfants.

Ca ne vous empêche pas d'écrire sous l'article de Zinfos " Poutine ordonne de mettre en alerte de la “force de dissuasion” nucléaire russe Par NP - Publié le Dimanche 27 Février 2022 à 17:47



16.Posté par Choupette le 27/02/2022 20:21

Hmmm mmm ... .

Quel HOMME !

9.Posté par " VIEUX CREOLE " le 30/03/2022 10:21


-----------------< JE SUIS D' ACCORD AVEC " M MARLEY du post 2 " ! ! ! !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes