MENU ZINFOS
Faits-divers

Mort d’Eliana, 3 ans: La mère et le ti-père restent en prison jusqu'au procès


Le décès tragique de la petite Eliana à son domicile à Saint-André avait secoué toute La Réunion en 2018. Le procès de sa mère et son beau-père se tiendra l'année prochaine, ils seront incarcérés jusqu'à l'audience.

Par - Publié le Mercredi 25 Novembre 2020 à 15:16 | Lu 2010 fois

Le 28 mars 2018, une fillette de presque 3 ans est retrouvée sans vie dans sa chambre. C'est le pire cauchemar d'un parent. Sauf que les accusés ne sont autres que la mère de la petite et son compagnon. Car Eliana est blessée : l’autopsie révèle un traumatisme au foie, au rein et au crâne. Selon le médecin légiste, les blessures seraient le résultat de violences et non d’une chute. 
 
Que s’est-il donc passé ? Selon la mère, elle se serait absentée une dizaine de minutes, laissant l’enfant avec son petit ami. À son arrivée, il se serait trouvé dans la chambre avec la petite, qui avait l’air mal en point, ne tenant plus sur ses jambes. "Laisse-la, elle fait un caprice", lui aurait-il dit. 
 
Les deux suspects avaient donc été placés en détention provisoire et se trouvent toujours incarcérés. Ce mardi, la chambre de l’instruction devait étudier les réquisitions du Parquet: la date de fin de détention provisoire approchant, l’avocate générale a demandé la prolongation de leur détention jusqu’en avril prochain, date prévue du procès devant les Assises. 
 
Ils sont accusés de violences ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner. En effet, la pauvre petite Eliana avait déjà été victime de violences alors qu’elle n’avait qu’un an avait été conduite aux urgences à l'époque. Si la mère détient un casier judiciaire vierge, elle aurait la mauvaise habitude de se mettre avec des hommes violents et alcooliques. Cette fois-ci, il s’agissait d’un homme condamné plusieurs fois pour violences aussi bien sur des adultes que sur des enfants. Selon le psychiatre, ce ti-père ne montre aucune empathie, n’ayant mentionné l’enfant à aucun moment. 

La chambre d'instruction a donc décidé de maintenir les deux accusés en détention jusqu'à leur procès prévu en avril prochain.


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Indignation le 25/11/2020 21:15

"Elle avait déjà subi des violences qui l' avaient conduite aux urgences à un an"...
"Sa mère a la mauvaise habitude de se mettre avec des hommes violents et alcooliques"...
Tout est dit...
Comment a-t'on pu laisser un bébé à cette femme?
Il y a des gens dans les services sociaux qui ne doivent pas passer de bonnes nuits tous les jours...
Ou alors ce sont des monstres...
Prison à vie pour ces deux parents indignes.
Tu as fini de souffrir petit ange, paix à ton âme.

2.Posté par Lemetropole le 26/11/2020 06:44

Vraiment étonnant.....une erreur surement

3.Posté par cassandre le 26/11/2020 13:06

Pourritures.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes