MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Moralisation de la vie publique, et les élus locaux alors ?


Par Emmanuel LEMAGNEN - Publié le Vendredi 16 Juin 2017 à 16:39 | Lu 753 fois

Le projet de loi du nouveau gouvernement va être un premier grand pas vers une nouvelle éthique de l’engagement public. On peut cependant noter que l’essentiel de son contenu vise les parlementaires, comme une réponse rapide à l’émotion des récentes affaires, ainsi que certains autres comportements confiscatoires du renouveau démocratique.

Les 577 députés doivent au moins donner l’exemple, mais les dizaines de milliers d’autres élus locaux encore plus, car c’est eux qui sont à proximité des citoyens. C’est surtout à travers eux que les électeurs se sont forgé une image complétement dégradée de l’engagement public. 

DE PLUS EN PLUS DE PROBLEMES
DE MOINS EN D’ELECTEURS


Cette situation devrait pourtant alerter les élus confortablement installés dans la jouissance égotique de leur mandat. Mais il n’en est rien.  On continue à créer des SPL dont la première mission est d’indemniser somptueusement leurs présidents.

Dans une île si économiquement et socialement sinistrée, on a quelques élus qui touchent plus que le président de la République et beaucoup d’élus qui gagnent plus qu’un ministre.  Par l’addition d’indemnités des mandats électoraux et ceux plus confidentielles des fonctions au sein des intercommunalités et d’autres conseil d’administration, certains élus se versent des revenus de capitaine d’industrie.

C’EST ABUSIF, MAIS C’EST PERMIS PAR LA LOI

Le triste constat de ces dérives politiques distant encore plus le lien entre l’élu et l’électeur, mais après la simple abstention, il pourrait mener les citoyens à des réactions plus catégoriques et beaucoup moins gérables.

Le  comportement indigne de quelques élus ne représente pas la généralité et chaque parti est concerné par cette calamité. C’est pourquoi un groupe de responsables de gauche, du centre, de la droite et de la société civile a proposé dernièrement quelques dispositions législatives qui devraient remédier à ces débordements et recadrer la mission de l’élu.

•    Ajouter au non cumul des mandats le non cumul des indemnités.
•    Procéder au remplacement des élus inassidus.
•    Obliger l’aboutissement des grands chantiers en cas d’alternance.


Les textes qui précisent le contenu de ces propositions ont été communiqués aux responsables de « En Marche » et au gouvernement. Il s’agit d’élargir les dispositions et le champ d’application de la loi, afin d’en assurer l’efficacité et d’empêcher tout nouveau refuge à la vénalité.

Note : pour information, ces textes font partie d’un ensemble de  propositions qui ont été présentées lors des élections législatives de 2012 et reprises par le groupe « Déontologie et Créativité » en 2015.




1.Posté par louaisel le 17/06/2017 04:43

Je suis totalement d'accord avec vous. Il ne faut payer que les jours complets de présence au parlement

2.Posté par VIEUX CREOLE le 17/06/2017 15:45

Je suis , moi aussi d'accord avec vous ." La Moralisation de la Vie Politique Française" ne figurait pas vraiment dans notre Législation ! On se rappelle tous l'expression : "POLITIQUE DES COPAINS-COQUINS " POUR NE PAS DIRE QUELQUEFOIS "ESCROCS " !!

_ Mieux vaut tard que jamais " !!! CETTE MORALISATION , inscrite déjà dans une Loi en 2013 par François Hollande ( repoussée par Certains Parlementaires- dont François Fillon qui " s'est justifié"
SERA " CONSOLIDÉE ET ÉLARGIE "à la demande d' Emmanuel Macron ... Elle sera vraisemblablement complétée , dans l'Avenir : la Société et les Mentalités évoluent !!!

_ Désormais , tout ce qui n'est pas illégal ( donc légal ) NE SERA PLUS CONSIDÉRÉE COMME FORCEMENT" " MORAL ": une autre Éthique plus rigoureuse semble se mettre en place ... Les indemnités et avantages liés à la fonction de Parlementaire seront officiellement connues et fiscalisés . Les billets de banque "en espèces craquantes", remis directement "aux heureux bénéficiaires" seront relégués dans" les coffres -forts du passé!!! Seront supprimés AUSSI les cumuls des mandats et la durée à vie" de ces mandats !!
_QUI POURRAIT VOTER CONTRE CES MESURES ?? CROYEZ- VOUS QUE NOS FUTURS PARLEMENTAIRES SERAIENT A PLAINDRE ???

_ UNE QUESTION ME TURLUPINE QUAND MÊME : "LES RESPONSABLES DE S COLLECTIVITÉS LOCALE ( communes ,Départements ,Régions ) DOIVENT -IL CONTINUER A POUVOIR A " DISTRIBUER DES SOMMES INCONSIDÉRÉES " ( QUATRE CENT MILLE EUROS PAR EXEMPLE ) SANS CONTRÔLE SÉRIEUX ??? Cette question me brûle les lèvres d'être posée à trois de nos Elus (Actuels ou anciens ) !!!

3.Posté par GIRONDIN le 17/06/2017 20:10

C'est de la poudre aux yeux cela donne un sujet aux copains des médias complaisants et complices histoire d'occuper les esprits...

4.Posté par Elle le 18/06/2017 09:03 (depuis mobile)

3. GIRONDIN
+1

Qu'il commence par son entourage direct... ou par lui !

5.Posté par VIEUX CREOLE le 19/06/2017 12:09

RECTIFICATIF :Vous aurez rectifié vous-mêmes le dernier paragraphe de mon courriel ci-dessus du post 2 :

" LES RESPONSABLES DES COLLECTIVITÉS LOCALES ( (Communes , Départements , Régions ) DOIVENT -ELLES ,CONTINUER A POUVOIR DISTRIBUER , SANS CONTRÔLE SÉRIEUX , DES SOMMES CONSIDÉRABLES INCONSIDÉRÉES ( QUATRE CENT MILLE EUROS PAR EXEMPLE ??? " etc ... .Mes excuses!

6.Posté par Lauret Raymond le 20/06/2017 12:02

Pleinement d'accord avec Emmanuel Lemagnen.
Le combat pour le non cumul des indemnités devrait être celui de toute une nation. Puisse le nouveau Président de la république le mener jusqu'au bout.
Et salut à Manu
R. Lauret

7.Posté par margouillat974 le 22/06/2017 01:03

Mais vous, Citoyen, E lecteur, vous les laissez faire depuis si longtemps... Ils s'auto-amnestient et vous ne bronchez pas, ils payent leurs femmes, enfants maris, concubins, amants à ne rien faire avec des salaires mirobolants et vous trouvez ça normal.. Ils piquent dans la caisse de "leur réserve parlementaire" pour se faire plaisir ou ré-élire: vous ne trouvez rien à redire. Vous ne regardez pas ou ne voulez pas voir? C'est pourtant votre argent dont ils disposent à leur guise et le peuple doit avoir un droit de regard sur son utilisation. N'êtes-vous donc pas curieux de savoir combien coûte une école et une journée de l'opération "SERVAL"?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes