Société

Mont Roquefeuil: Les classes surchauffent, les enfants suffoquent

Jeudi 28 Février 2019 - 15:29

Des parents manifestaient ce matin devant l'école du Mont Roquefeuil à Saint-Gilles. Les températures sont insoutenables pour les enfants, la mairie promet une table ronde.


47°C ressentis pour 34°C au thermomètre dans une classe de CE2 de cette école construite il y a une dizaine d'années, selon les normes bio-climatiques. Bio-climatique, peut-être, mais faute d'entretien, les nacos sont bloqués, aucun air ne circule, les rideaux sont tirés toute la journée, dans cette classe de CM2 perpétuellement exposée au soleil.

C'est la seconde manifestation de parents d'élèves cette année, des courriers ont été déposés en mairie pour alerter de la situation, en vain pour l'instant. Une maman nous raconte: "Une élue nous a dit que la climatisation est dangereuse pour les enfants, du fait de l'effet chaud-froid". Les parents demandent l'installation de climatisations dans ces classes surchauffées, où leurs petits ont bien de la peine à se concentrer pour travailler.

Les cours de récréation sont en plein soleil, aussi les parents réclament-ils l'installation de voiles d'ombrage, à tout le moins. Ce à quoi il leur aurait été répondu que les agents de la mairie auraient un surplus de travail insurmontable, car les voiles d'ombrage doivent être décrochées en cas de fortes pluies ou de cyclone. Une mère s'étonne: "Dans le parc de Carosse, des voiles d'ombrage ont été installées il y a peu, et dans une école, le surplus de travail serait impensable?".

Les petits de maternelle ont un dortoir non ventilé, en plein soleil, ils y font ou tentent de faire la sieste par 34°C voire 35°C. Les jeux de maternelle sont eux aussi exposés au soleil, quand chacun sait que sa morsure est insupportable en été austral. En revanche, à la rentrée, les parents ont eu la belle surprise d'un préau qui abrite les poubelles, qu'il faut protéger du soleil...

L'école de Roquefeuil a, en comparaison avec les écoles de l'ouest, les plus petites cours de récréation, nous assure un papa. 135m2 de cour pour les petits de maternelle, mais pas l'ombre d'un arbre où se réfugier. Cette absence de végétation, alliée au revêtement synthétique des cours fait des récréations un calvaire pour les 450 élèves de l'école. Chaud en classe, chaud à la récré, chaud à la cantine, comment s'étonner que les petits se plaignent régulièrement de maux de tête, saignent parfois du nez, fassent des malaises ou s'endorment sur leur travail?

L'ARS finance l'installation d'un dosimètre dans une des cours, afin de mesurer l'intensité du rayonnement UV que subissent les enfants. Un investissement de 20 000 euros qui agace quelque peu les parents, qui eussent préféré que leurs enfants ne subissent plus l'ensoleillement. Par ailleurs, en ces jours d'eau non potable, la mairie n'aurait pas fourni assez d'eau en bouteille mardi dernier. 

"Si la mairie reste sourde à nos alertes, nous avons dans l'idée de fédérer les associations de parents d'élèves dans la même situation, et d'en référer ensemble au département et à la région", affirme un père, sous un soleil difficilement soutenable dès ce matin à 8h30.

B.A
Lu 3775 fois



1.Posté par Jp POPAUL54 le 28/02/2019 16:07

Ce n'est pas une table ronde qui est nécessaire....
C'est la clim !!!

2.Posté par Buenos974 le 28/02/2019 16:32

Selon l'indice "HUMIDEX", avec 33°c relevés et 65% d'humidité non ventilée, la chaleur ressentie en classe atteint 47 °c, ce qui selon la classification établie, correspond à "Danger extrême - Arrêt de travail dans de nombreux domaines". Alors d'ici la table ronde dans les bureaux climatisés de la mairie, pour éviter de prendre un coup de chaud dans l'école, pourquoi ne pas poser dès maintenant quelques chapiteaux mobiles utilisés pour les événements de la commune? La santé des tout petits vaut mieux qu'une commémoration.

3.Posté par jean claude payet le 28/02/2019 17:02

oui la clim avec le bl de la metropole...faut faire greve ah merde non on fait deja tous greve ici..allez courage bientot le 5..

4.Posté par jean claude le 28/02/2019 17:07

Si les batiments avaient ete construits intelligemment comme cela se faisait autrefois type colonial avec des ouvertures pour la circulation de l air et de vrai murs



5.Posté par Paul974 le 28/02/2019 17:11

Si j'ai bien compris, le dosimètre va permettre de mesurer l'intensité du rayonnement UV que subissent les enfants dans une école qui… n'est pas ombragée…LOL délirant! regardez bien les enfants comme vous cuisez… c'est assez troublant comme démarche… sachant qu'en plus, la peau des enfants est bien fragile… et pourquoi ne pas faire des sorties piscines organisées par la mairie en fin de matinée ou début d'après midi pendant que vous y êtes… quand l'index UV est à 16 ou 17... La meilleure solution à mon avis est de faire une réunion avec la mairie dans une salle de classe pendant midi, elles sont libres… ils verront vite quel est le fond du problème je pense...

6.Posté par Robert le 28/02/2019 18:09

A mon avis, en enfilant quelques gilets jaunes, normalement la situation devrait se débloquer rapidement !!!

7.Posté par Bertrand le 28/02/2019 18:10 (depuis mobile)

Tous les ans la même histoire et rien ne biuge. Les mairies se moquent de la qualité de l’ensei. elles préfèrent consacrer l’argen au financement des coocoupeurd d’herbe

8.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême le 28/02/2019 20:00

courage poste 3 n'oubliez pas votre rappel et votre dernière injection de la connerie il fait chaud trop de bétons plus assez d'arbres , il faudrait y repenser du courage messieurs les architectes. poste payet toujours à côté de la plaque.

9.Posté par George le 28/02/2019 20:12

Ah!ah!ah!ah Mais il faut emmener ces petits en classe de neige .

10.Posté par Action bete le 28/02/2019 20:27 (depuis mobile)

Que les gens.demenagent au guillaume..ou petitr france..

11.Posté par Hémisphère sud le 28/02/2019 20:51 (depuis mobile)

Quand est ce que l on va comprendre que comme tous les pays de l hémisphère sud il faut appliquer le calendrier climatique au lieu de mettre des clim partout qui entraîneront d autres problèmes !!! Il faut voir la réalité en face !!!

12.Posté par Babafigue le 28/02/2019 20:59

Monsieur Le Maire
"Arrêtez de vous plaindre, franchement moi dans mon bureau climatisé je ne souffre pas de la chaleur"

Monsieur Le Recteur :
"Arrêtez de vous plaindre, franchement moi dans mon bureau climatisé je ne souffre pas de la chaleur"

Monsieur Le Président du Département :
"Arrêtez de vous plaindre, franchement moi dans mon bureau climatisé je ne souffre pas de la chaleur"

Monsieur Le Président de Région :
"Arrêtez de vous plaindre, franchement moi dans mon bureau climatisé je ne souffre pas de la chaleur"

Conclusion : pas de problème, pas de solution. CQFD.

13.Posté par Tikaf le 28/02/2019 21:09 (depuis mobile)

Allez la plage lé pas loin....au faite ya pas qu'à st gilles qu'il fait chaud...jdis dis ça, jdis rien!!!

14.Posté par Tikaf le 28/02/2019 21:09 (depuis mobile)

Allez la plage lé pas loin....au faite ya pas qu''à st gilles qu''il fait chaud...jdis dis ça, jdis rien!!!

15.Posté par Plainte collective le 28/02/2019 21:43

Cela mériterait une plainte collective contre la Mairie, le rectorat et l ARS pour mise en danger de la vie d autrui.

Seul moyen de les faire bouger : une condamnation à titre personnel !

16.Posté par Hélas le 01/03/2019 06:31 (depuis mobile)

11.
En effet le calendrier climatique est l'une des.solutions evidentes..mais evidence et education nationale n'ont.jamais ete des mots compatibles.

17.Posté par Aux parents le 01/03/2019 06:48

Demandez à vos enfants dans quelles conditions ils vivent leur journée d'école. Enfermés la plupart du temps dans des salles de classe difficilement aérées. Je ne suis pas pour la clim dans la mesure où elle ne règle pas le problème. On réchaufferait l'extérieur et accentuerait le problème environnemental pour les années à venir. Mais, pourquoi ne pas penser à des aménagements pour ces jeunes? Pendant que toutes les directions sont dans leur bureau climatisé, élèves et profs souffrent de cette chaleur! VIvement les mois d'avril/mai.

18.Posté par La clim... le 01/03/2019 07:12 (depuis mobile)

Après quand maailles sera malade ec la clim... va rebouche la route pou dis enlève la clim parce que pas adapter pour les classes...

19.Posté par Fredo974 le 01/03/2019 13:42

Une vessie de glace dans la casquette et hop !

20.Posté par Targie le 01/03/2019 14:21 (depuis mobile)

Les structures sont mal faites, logique on construit après on réfléchit... Mobilisation intense des PARENTS /PROFS pour des conditions meilleures et solutions URGENTES face à ce problème récurrent sur toute l''île...

21.Posté par Targie le 01/03/2019 14:26 (depuis mobile)

Imaginez les enfants en métropole greloté sur les bancs d''école sans chauffage...ça serait inadmissible, comment se concentrer et s''appliquer ?? Alors ici le problème est inversé et il faut remettre aux normes tt ces bâtiments scolaires et autres

22.Posté par SNOEK le 01/03/2019 17:20

Il est vrai que la clim n'est pas forcément une solution très durable du point de vue écologique mais dans l'immédiat, je ne vois pas de meilleure solution.
Ce qui me choque particulièrement c'est que pour consommer dans les grands centres commerciaux on a droit à la clim alors que pour apprendre, se concentrer, se cultiver, (et enseigner !) ... RIEN.
Enfin une mention toute particulière pour le cynisme du représentant de la mairie qui feint de craindre les effets de chaud/froid pour les élèves. Je suis sûr qu'il n'hésite pas à affronter ce terrible danger dans son bureau à la mairie.

23.Posté par et ça étonne encore le 01/03/2019 18:54

Oui, je m'étonne et je pose deux questions?
Quel âge a cette école? une dizaine d'années nous dit on...mais à cette époque , on savait déjà construire des écoles avec des normes plus adaptées à notre climat!
Qui a remporté le marché pour ce projet? Qui l'a accepté , qui ne s'est pas rendu compte qu'en bétonnant tout qu'en ne plantant pas d'arbres ( pire , peut-être en enlevant ceux qui étaient peut-être là) on construisait un four?
Bref , comme partout , on a fait du n'importe quoi, on a dû tirer sur la ficelle pour rogner sur les coûts ...bref , on s'est planté comme souvent ..
Je sais d'expérience que de nombreux projets bien pensés ( comme des lycées "climatiques" ) sont des fiasco car une fois le projet merveilleux adopter , les financeurs rognent , les décideurs "décident" de changements qui changent tout.
Et cela est vrai dans toutes nos écoles , primaires collèges ou lycées..;Dans certains L.P. , il fait une chaleur de four dans les ateliers !
La clim , pourquoi pas , mais attention , il y a le coût de l'installation, de la maintenance, de l'électricité consommée ( notre île pourrait-elle encaisser le choc si on climatisait tous les établissements?)

24.Posté par NANA le 01/03/2019 19:52

climatisation solaire pour tous les établissements scolaires ! NOW !!!!
On ne plaisante as avec la santé des élèves et tous les personnels ! b

25.Posté par Brice le 03/03/2019 14:39 (depuis mobile)

Si le climat était une banque, sa ferait longtemps qu'elle serait sauvée

26.Posté par tééééééé le 04/03/2019 06:49

A Post 15 plaint collective : C'est tout ce que vous trouvez à sortir comlme connerie ? J'espère que vous plaisantez....

Comme si c'est pas connu que cette population ne sait que raler.
Qu'ils aillent faire cours à Petite France ou au Maïdo et puis qu'ils arrêtent de nous casser les zoreils.

Et s'ils étaient en vacances à la plage, ils se seraient plaints du soleil et de la chaleur ?

Allez marssé dont.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie