Société

Monsieur Moto 974 à l'écoute des usagers et professionnels des 2, 3 et 4 roues

Vendredi 28 Avril 2017 - 17:25

Les amateurs et professionnels des deux-roues auront leurs états-généraux. Si le terme n’est pas employé comme tel, c’est bien la première fois qu’un séminaire réunira l’ensemble des acteurs, motoclubs, revendeurs, auto-écoles,  assureurs, en passant par les revendeurs.

Cette grande réunion aura lieu en novembre prochain. Pour préparer l’échéance, un "Monsieur Moto" a été nommé, le 1er août dernier. Placé sous l’autorité du préfet, Jacques Laravine a pour mission de relayer vers tous les partenaires, au niveau local, la politique nationale en matière de sécurité des usagers des deux-roues motorisées (ce qui comprend les cyclomotoristes, les scootéristes, les motocyclistes) et d'être l'interface de ce public dans leur rapport avec les pouvoirs publics. 

Jacques Laravine rappelle que, autant les deux-roues, que les trois-roues et les quatre-roues motorisées, sont concernées. "On a tendance à oublier les quads", avise-t-il.

"L’accidentalité à la Réunion est importante. A l’heure où je vous parle on a déjà 16 morts. La moyenne des décès sur la route est de 50 par an, c’est énorme. On aimerait que ce chiffre baisse. Bien sûr, la grosse cause des accidents à la Réunion c’est l'alcool et la vitesse", déplore le chargé de mission "2RM". 

"Vous avez des motards qui sont conscients de leur état de motard, qui savent qu’il y a le casque, les équipements etc., et d’autres qui ont un problème de comportement. Ils se disent motards mais en fait ils ne le sont pas. Je suis sûr que ces usagers de la route, qui sont un petit peu des électrons libres de la route, se prennent pour des supermotards mais en fait une route ça se partage !" Un message qu'il tentera de propager une nouvelle fois dans les semaines à venir.

Avant le point de mire de novembre prochain, avec la venue annoncée de Monsieur Moto national, Jacques Laravine invite toutes les personnes qui se sentent concernées de se rapprocher de ses services*. Une matinée de présentation se tiendra dès le mois prochain.

"On aimerait qu’ils répondent présent à la matinée du mardi 23 mai, à l’IAE. On y présentera l’objectif du séminaire, de l’accidentologie deux-roues à La Réunion, et ce moment d'échange servira pour qu’ils posent toutes les questions qu’ils souhaiteraient voir à l’ordre du jour du séminaire de novembre", indique le gendarme à la retraite, impliqué bénévolement dans la sécurité routière depuis 20 ans. 

---
mr.moto974@gmail.com ou gilbert.ricquebourg@developpement-durable.gouv.fr
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 3425 fois



1.Posté par le créole le 28/04/2017 23:09

Jacques il faut savoir laisser la place aux autres, un temps pour chaque chose...................Monsieur Moto, enfin un titre en plus mais est ce bien raisonnable

2.Posté par Fredo974 le 28/04/2017 23:26

Va t'équiper , ensuite on verra ..

3.Posté par SITARANE le 29/04/2017 07:51

LARAVINE est juste un opportuniste dont l'ambition est toute personnelle, un ancien gendarme qui agit toujours avec intérêt, c'est génétique...............Ne rien faire et le faire savoir !!!!!!!!

4.Posté par Lesseps le 29/04/2017 09:10

Quand il était réserviste il aimait beaucoup se faire passer pour un ancien du GIGN auprès des jeunes ... un bon mytho !

5.Posté par TICOQ le 29/04/2017 10:17

enfin quelqu'un qui ne met pas tous les motards dans le même sac. Il y a les cons et les bons...

6.Posté par Fredo974 le 29/04/2017 12:45

En chemisette avec un casque jet ! T'es vraiment un rigolo !

7.Posté par yab le 29/04/2017 13:03

Ce n'est pas Monsieur moto mais missieu vélo qu'il doit être nommé. Se faire photographier avec cette tenue est d'une totale irresponsabilité.
Beaucoup vont croire que cette tenue est la bonne pour être sur un 2 roues.
Quand on n'est pas capable, on laisse la place à quelqu'un de compétent en toutes circonstances

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 08:40 14 km d'embouteillages vers Saint-Denis depuis l'ouest