Zot Zinfos

Monsieur Fruteau a-t-il vraiment gagné ?

Mardi 1 Avril 2014 - 15:36

Monsieur Fruteau a-t-il vraiment gagné ?
Quelle victoire. Ce n’est que le mode de calcul qui le donne gagnant. Effectivement ramené au nombre de Bénédictins inscrits sur les listes électorales, les personnes qui ont voté pour lui représentent 28,90%, même pas un tiers. Quelle légitimité peut-on avoir quand les deux tiers de la population n’accordent aucune considération à ce vote. Avec ce score sa liste obtient 29 sièges au conseil municipal. Chercher l’erreur. Peut-on encore s’enorgueillir d’avoir gagné et décider qu’avec un score aussi faible lui et sa liste peuvent représenter la majorité des Bénédictins ? Je pense qu’à Saint Louis la configuration est identique.
Les Bénédictins se sont fait voler cette élection municipale. Ils ont été pris en otage par un système orchestré par la droite locale. Certes si le premier tour permet une libre expression de ses opinions politiques, le second tour nous contraint à ne pas choisir.

Reprenons le déroulement du second tour en effectif et non en pourcentage, car ils sont réducteurs. Mais avant, précision qu’entre les élections municipales de 2008 et celles de 2014 M. Fruteau perd 2435 voix au premier tour (n’étant pas présent au second tour en 2008, le déficit est de 701 voix avec le second tour de 2014).

A l’analyse de ces données, on constate que le grand perdant est M. Dallel. En divisant les voix, la stratégie de la droite locale de maintenir un candidat au deuxième tour a effectivement atteint son objectif : faire élire M. Fruteau.

Celui-ci profite peu ou prou des reports de voix des autres candidats. Il gagne 1734 voix soit 32,93% des apports (autres candidats + surplus de votants + baisse des blancs/nuls soit 5265 voix). On peut supposer qu’il aurait bénéficié majoritairement des voix des nouveaux votants. Cette mobilisation aurait joué en sa faveur.

A l’inverse M. Julie tire son épingle du jeu ; il est le grand gagnant de ce second tour. Une forte majorité des électeurs des autres candidats s’est reportée sur sa liste. C’est bien la politique de M. Fruteau que les électeurs ont sanctionnée.

Ce holdup politique nous révèle que le véritable adversaire de M. Fruteau n’est pas celui que l’on pensait. Alors que l’on faisait passer M. Julie pour un opposant velléitaire, M. Dallel investit par l’UMP, en tartufe accompli faisait insidieusement le lit de M. Fruteau. Signalons au passage qu’aucun signe ne laissait transparaitre l’appartenance politique de M. Fruteau. La mairie va finir par ressembler à la cour du roi Pétaud.

Moralité : regarde la marionnette et tu reconnaitras facilement qui tire les ficelles.

Une candidate a montré sa grande probité à travers ces élections, je veux parler de Mme. Ramin qui s’est retirée pour le second tour. Par son geste hautement symbolique, elle fait preuve de sagesse. Nul doute qu’il faudra compter avec elle lors des prochaines échéances et qu’elle jouera un rôle important sur l’échiquier politique bénédictin mais également réunionnais.
Marc MUNICH
Lu 716 fois




1.Posté par Moi même le 01/04/2014 20:26 (depuis mobile)

On peut faire dire n'importe quoi au chiffre ...

2.Posté par @ Marc MUNICH le 02/04/2014 02:25

Certains grands démocrates comme vous semblent découvrir les règles pourtant immuables de notre démocratie: Je vous rappelle qu'au second tour si aucun candidat n'a obtenu la majorité absolue des voix, la majorité relative suffit. Monsieur FRUTEAU a donc bien été élu conformément aux règles républicaines et électorales en vigueur en France. Je vous rappelle également que les scores du premier tour étaient les suivants : 39%, 22% 17% 12% 5% etc. Et non pas 61% contre 39% comme j’ai pu l’entendre. Au second tour d’ailleurs les scores étaient ceux là : 45% 38% 17%, et non pas 55% contre 45%. L’évolution des scores du premier tour prouve que Fruteau aurait continué à progresser et l’aurait sans doute emporté même s’il y avait un seul candidat face à lui au deuxième tour. Certains font des additions à leur avantage mais ils refusent de voir dans les scores du 2eme tour à Saint Benoit que Fruteau progresse de 6 points, alors que soit disant il n’y avait que 39% des électeurs qui le soutenaient. A Saint Denis on prédisait à Annette un 42% contre 58%. Au second tour il fait 57%! La réalité est que Fruteau a bel et bien gagné et aurait gagné quoi qu’il en soit. Pourquoi ? parce que les voix qui se sont portées sur les différents candidats du 1er tour ne sont pas forcément anti Fruteau. Julie a tenté de le faire croire pour charger Dallel et le rendre responsable de la défaite.
Qu'une partie de la droite ait voté pour Julie est une chose, mais cela ne fait pas de lui "le grand gagnant" du second tour. Il en est même le principal battu. En revanche, les électeurs de droite viennent de rayer leur famille politique de la carte bénédictine avec la complicité de Mme RAMIN qui n'a finalement apporté aucun soutien à M. DALLEL pour le second tour. DALLEL est donc la principale victime de la campagne d'intox de Julie au second tour qui consistait à dire aux électeurs de droite "votez pour moi je suis le seul capable de battre Fruteau". Sauf qu'il a oublié de mentionner qu'il partait de loin pour rattraper son retard: A 22%. Et il a échoué à 38%. C'était prévisible. Or la droite unie sur le papier faisait 33%. Je n'étais pas de ceux qui voyaient Fruteau perdre, mais force est de constater que les électeurs de droite ont participé activement au plus grand suicide électoral collectif de tous les temps à Saint-Benoît. Ils n'ont pu empêcher l'élection de Fruteau c'est une chose, mais ils ont offert le leadership de l'opposition à un homme de gauche qui a commencé sa carrière au PCR. Le savaient-ils?
Quant à votre diatribe sur la représentativité de la majorité, elle n'est là encore pas convaincante. Je n'ai pas vérifié vos chiffres, mais vous dites que Fruteau pèse 28.90% des inscrits. Là encore permettez moi de vous dire que vous avez une grille de lecture à trous. Si le candidat élu représente effectivement ce chiffre, qu'en est-il de ceux qui ont été battus? leur score et donc leur représentativité est encore plus faible. Alors, merci de faire preuve de retenue. Vous avez la défaite difficile c'est un fait, mais merci de respecter le choix des bénédictins! Jean Claude Fruteau est le maire réélu de Saint-Benoît ne vous en déplaise.

3.Posté par St Denis le 02/04/2014 07:49

La même chose sur Saint-Denis 31% un tiers. de la population / L' ABSTENTION FAIT GAGNER ! faite vos jeux :

4.Posté par SIMPLE REUNIONNAIS LAMBDA le 02/04/2014 11:05

QUELS QUE SOIENT LES COMMENTAIRES DÉSABUSÉS DE CERTAINS INTERNAUTES ,IL Y A UNE LOI QUI RÉGIT LES ÉLECTIONS ! POUR LE SECOND TOUR LA LISTE ARRIVÉE EN TÊTE EST PROCLAMÉE ÉLUE et les conseillers municipaux sont désignés à la proportionnelle ( SAUF pour les "petites communes "ou le mode de désignation des conseillers est différent : il n'y a pas vraiment de "petites communes" à la Réunion ! ) ... DANS LA MAJORITÉ DES VILLES DE L'ÎLE , LES LISTES PROCLAMÉES ÉLUES SONT DANS LE MÊME CAS QUE VOUS CITEZ : REPRENEZ TOUS LES RÉSULTATS DE DIMANCHE DERNIER ET VOUS CONSTATEREZ QUE " LA LOI , TOUTE LA LOI ET RIEN QUE LA LOI" A ETE STRICTEMENT APPLIQUÉE !!! MONSIEUR MARC MUNICH , IL FAUT S'EN PRENDRE AUX ABS-TEN-TIO-NIS-TES !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >