MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Monseigneur Magamootoo a parlé sur Freedom...


Par - Publié le Mardi 11 Novembre 2008 à 12:15 | Lu 2757 fois

Hallucinante, l'intervention ce matin d'Eric Magamootoo sur radio Freedom...
Certes, reconnaissons lui au moins cela: il a su servir d'entremetteur pour réunir autour de lui, à la Chambre de Commerce, les différents protagonistes de ce conflit et son calme olympien ont parait-il permis de maintenir une certaine sérénité dans les débats. Grâce lui en soit rendue.

Au passage, j'aurai l'occasion, dans quelques jours, quand toute cette folie médiatique sera retombée, de vous dire combien ça a coûté à la Chambre de Commerce et à ses ressortissants les cours de "coaching" qui permettent à M. Magamootoo de rester aussi zen...
Mais ce matin, sur Freedom, on a atteint des sommets dans la "zénithude"... A croire qu'on avait l'évêque Magamootoo derrière le micro...
Un grand moment... Il faudrait demander à Freedom de le rediffuser... On n'a pas souvent l'occasion de rire dans la vie...
A la question d'une auditrice qui lui demandait qui allait la dédommager, elle, pour les deux jours de chômage forcé, Mgr Magamootoo lui a répondu, de mémoire: "Ce n'est pas l'argent qui est important. Ce qui est important, c'est ce qu'on a dans le coeur. L'amour d'un père pour son fils, l'amour fraternel"... A deux reprises, il a même cité l'Ecclésiaste, un des Livres de la Bible hébraïque...
A de nombreuses reprises également, il a rappelé qu'il était là pour défendre les petits contre les gros, les faibles contre les forts, les pauvres contre les riches. C'est vrai qu'il a été élu par les voix des petits commerçants, mais c'est oublier un peu vite que, depuis qu'il est assis dans le fauteuil présidentiel, il a surtout fait le jeu des "gros" patrons du MEDEF... D'ailleurs, avant qu'on n'évoque les 203.000 euros dépensés illégalement pour rénover sa maison de fonction (illégale car, contrairement à ce qu'il affirme, il n'a jamais été autorisé par le Bureau de la CCIR pour avoir une maison de fonction, et que même si ça avait été le cas, ça aurait de toutes façons été illégal car non autorisé par la loi...), avant cette révélation par Zinfos donc(cliquer ici pour lire l'article), n'était-il pas pressenti pour prendre la tête de la liste du MEDEF aux prochaines élections?
Encore un qui doit se dire que plus c'est gros, plus ça a de chances de passer...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par aktharis le 15/11/2009 21:54

Vu que "votre peit Journal refuse mon commentaire", j'espère que vous admettrez que je vienne ici
.
Dans ce concert contre Magamootoo, je vais sûrement irriter pas mal de personnes à la critique facile, la critique facile est aisée quand on ne fait rien et que les personnes ne peuvent vérifier vos dires: Vérifier les miens si cela vous convient.
1. Je me demande pourquoi tout ceci contre un seul homme alors que d'autres ne font pas mieux et ont fait pire.
Je vous rappelle que le protocole Novelli qui devrait être signé le 15/12 et qui permettra à des centaines de PME et TPE d'étaler leurs dettes sur 7 ans, ce qui n'est pas négligeable et aucun d'entre eux n'est un gros patron.
2. Magamootoo a le mérite d'avoir expliqué dans un livre les enjeux qui vont peser lourd dans la balance et sur la Réunion avant 2030 et donne des solutions et des pistes. Ce qui me semble pas être le cas d'entre vous.
3. Il me semble que vous avait été trahi pas un ex-sénateur. Cela c'est de la trahison et qui aujourd'hui se fout de nous tous, de haut de sa direction de communauté de communes. Plus propre tu meurs. Respectons nos souvenirs.

4. Il a bien d'autres candidats qui sont plus à critiquer que Magamootoo. Où la télé de Sudre ? la nouvelle route en Corniche de Vergès ? ET ce maire "progressiste" qui envoie 300 000€ pour Madagascar et qui se marie avec la DRH de la mairie de Saint-Denis, et vont à Madagascar juste après cette subvention. Ce même maire qui a sa belle-fille comme adjointe, népotisme quand tu nous tiens ! Vous en savez quelque chose, non ?
Ces hommes ont menti et trahi la Réunion. On ne le soulignant pas suffisamment, vous prenez part pour ces gens que vous mêmes vous réprouvez. A moins qu'avec l'âge vous ayez changé et que vous pensez à l'avenir de vos enfants.
4. Non, Plus grave, vous n'attaquez pas Magamootoo sur le fond, mais sur la forme. Vous êtes bien placé pour savoir que l'apparence et la forme n'ont pas d'importance si les idées sont bonnes et REALISABLES.
5. Que vous le vouliez ou non, Magamootoo dérange, à Gauche comme à Droite. Vous prétendez qu'il a défendu les gars du MEDEF. Corrigeons vos insinuations:
Si les banques ne prêtent plus, et même aux "riches", à qui voulez-vous qu'elles prêtent ? Ce signal était grave. Si même à Caillé on ne prête plus, c'est fini ! Alors que le gouvernement s'évertuait à démontrer que tout était fait pour sortir les entreprises du marasme. Ce que vous omettez de dire, (dans quel intérêt ?) c'est qu'ayant fait cela, il défend maintenant des centaines d'artisans et PME qui frisent la faillite. Mais comme cet ex-sénateur peut-être avez-vous trouvé quelqu'un qui vous assure de son soutien financier ?

Je vous confirme que la maison à disposition du Président de la CCIR située près de l'aéroport n'a pas pour plus de 20 mille euros de meubles et que la cuisine est très quelqconque. Donc, je vous invite vérifier vos sources, car le le ladi lafé appartient à une Radio qui fait son beurre sur la désespoir des Réunionnais, trahis de toutes parts.
Plus d'objectivité ne nuirait pas à votre audience, et vous nous permettrez de retrouver le Pierrot Dupuy que nous avons toujours estimé.

(Réponse de Pierrot Dupuy : Je n'imaginais pas une seule seconde que quelqu'un oserait contester l'information que j'ai donnée sur les 200.000 euros de travaux effectués dans la maison de Gillot, puisque j'ai publié les factures des travaux. Avec au passage, quelques "bizarreries", comme par exemple le fait qu'un même magasin de meubles enlève l'ensemble des marchés, sans appel d'offres, y compris la fourniture d'éléments de cuisines, de douches balnéo ou de baies vitrées.
Mais puisque vous me titillez, je vais ressortir le dossier "Magamootoo" et vous promets d'autres révélations dans les prochains jours.
Quand au fait que je n'accepterais pas vos commentaires sur le Petit Journal, c'est tout simplement, comme c'est indiqué sur le site, que nous avons changé complètement de support informatique avec Zinfos et le Blog nouvelle formule, et que je ne puis valider à deux endroits en même temps...

2.Posté par jina le 16/11/2009 09:41

J'ai reçu le tract eic areoport ce matin ,je vous conseille de le garder, dans qq annèes, ça deviendra un collector
en 5 points
pacte poue une nouvelle pooolitique
1 Le conseiller regional ssume un seulmandat électif,il ne peut étre en meme temps membre d'un conseil municipal ou d'un conseil general,ni sieger à l'assemblé nationale,au senat ou aau parlement européen

2 le conseiller régional ne peut exercer plus de 2 mandatscnsecutifq

3 ne peuvent figurer sur la liste électorale,les ascendants,descendants,belles filles et gendres du candidat

4 les ascendants,belles filles et gendres de l'élu ne pe peuvent etre employés au conseil regional

5 l'elu ne peut cumuler plus de 2 representations au sein d'organismes exterieurs dependant du conseil regional


ps en page 2 Apres avoir rencontré des milliers de reunnionais,je me suis aperçu d'une chose:vous etes deçu de voir à quel pointles interets personels dominent.....??????

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes