MENU ZINFOS
Communiqué

Monique Orphée rencontre la ministre des Outre-mer pour défendre le financements des crèches et des missions locales


- Publié le Vendredi 18 Mars 2016 à 14:47

Monique ORPHÉ s’est entretenue mardi 15 mars 2016 avec la Ministre des Outre-Mer, Mme Pau Langevin, pour évoquer le financement des structures d’accueil et la politique de la petite enfance à la Réunion ainsi que les moyens financiers donnés aux missions locales.

Monique ORPHÉ a rappelé que le taux de couverture de l’accueil des 0-3 ans est seulement de 16% à la Réunion et que les structures d’accueil réunionnaises supportent deux millions d’euros de déficit. L’île connait en moyenne 14 000 naissances par an et disposent de 5000 places en crèche. 

La solidarité familiale pallie au manque de structures d’accueil ce qui n’est pas un système pérenne puisque les femmes, souvent assignées à la maison pour garder les enfants, ont vocation à sortir de l’espace privé pour notamment travailler. De plus, accueillir tous les enfants en structure d’accueil petite enfance participe à l’égalité des chances pour chacun d’entre eux.

Monique Orphé a rappelé qu’elle a obtenu, en février 2016, de la Ministre de la petite enfance, que la Réunion soit intégrée dans une expérimentation, mise en place depuis le mois de décembre 2015, visant à fusionner la prestation de service unique et le contrat enfance jeunesse pour fluidifier les financements. 

Mais il faut aller plus loin, notamment pour combler ce déficit et protéger les places en crèche déjà existantes. Monique Orphé a obtenu que la Ministre des Outre-Mer négocie avec Bercy pour que le financement induit par le contrat enfance jeunesse qui subventionne les places en crèches récentes soit étendu aux anciennes places créées en crèche, car aujourd’hui,400 d’entre elles sont menacées de suppression. 

La Ministre va également s’entretenir avec le Président de la CNAF pour que le financement dit indemnité journalière soit directement versée par les CAF auprès des structures d’accueil de la petite enfance plutôt qu’aux familles, pour ainsi gérer de façon plus équilibrée les budgets des accueils petite enfance.

Monique Orphé a également relayé la demande des fédérations de la petite enfance pour qu’il y ait un moratoire sur la dégressivité de la Prestation de Service Unique à partir de 2017. 
Cette demande a été entendue par Mme la Ministre.Par ailleurs, elle a rappelé que les missions locales à la Réunion sont sous dotées financièrement et ne peuvent donc assurer un encadrement suffisant des jeunes bénéficiaires. 

En 2015, le chômage des jeunes a été réduit de 10% à la Réunion. Ce taux encourageant ne pourra être conservé si les budgets des missions locales ne sont pas maintenus. Mme Orphé a aussi posé la question du financement de la généralisation de la garantie jeune.

Même si elle se félicite de cette mesure prise par le Gouvernement car elle la croit nécessaire, notamment pour les jeunes qui ne sont plus dans le circuit de l’emploi, elle a signalé à la Ministre des Outre-Mer qu’il était nécessaire de s’assurer que les missions locales seraient accompagnées financièrement pour la mettre en place et en assurer le suivi. 

La Ministre des Outre-Mer s’est montré rassurante quant à ses questionnements et a assuré qu’elle ferait le lien avec les ministères concernés.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes