MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Monique Orphé n’aime pas les handicapés !


Lors d’une récente courte audience, Monique Orphé m’a dévisagée et reçue en m’indiquant qu’elle n’avait pas beaucoup de temps à m’accorder. Ça vous jette forcément un froid d’être reçue de la sorte par une élue de La République lorsqu'on est handicapée...

Par Deborah - Publié le Mardi 11 Janvier 2011 à 10:53 | Lu 2435 fois

Gilbert Annette donne la priorité aux handicapés dans un fauteuil roulant et pas aux autres !

J’ai lu il y a quelques temps de cela un article intéressant sur zinfos974 http://www.zinfos974.com/Madame-de-POMPAD-ORPHE-je-souffre-au-Chaudron-_a23659.html et qui parlait des agissements de Madame Monique Orphé, première adjointe de Monsieur Gilbert Annette, maire de saint Denis lorsqu’elle reçoit la population en entretien ou en audience.
Je veux aujourd’hui dire que je me suis reconnue dans la façon de décrire Madame Monique Orphé lorsqu’elle m’a reçue.
Je suis handicapée. Je reconnais que je ne suis pas hémiplégique ou, tétraplégique et ni dans un fauteuil roulant.
Je suis simplement travailleuse handicapée à hauteur de 70 % pour des problèmes de dos.
Si vous me voyez, je marche, je parle comme tout le monde et vous vous poserez la question sur la réalité de mon handicap.
Et pourtant, je suis bien handicapée, c’est une certitude.
Je ne peux plus exercer de métiers qui m’obligent à rester longtemps debout et je ne peux pas soulever des charges lourdes.

Lors d’une récente courte audience obtenue après avoir insisté pendant plusieurs mois, Monique Orphé m’a dévisagée et reçue en m’indiquant qu’elle n’avait pas beaucoup de temps à m’accorder. Ça vous jette forcément un froid d’être reçue de la sorte par une élue de La République.
Monique Orphé était froide, à la limite de l’agacement.
Pas un sourire, ça vous met mal à l’aise. Elle m’a intimidée, j’étais tétanisée.
Elle m’a demandé si j’étais bien handicapée. Je lui ai montré tous mes papiers et elle a un peu tiqué avec une grimace. Je lui ai aussi expliqué que j’étais à la recherche d’un emploi et que j’étais dans une situation financière difficile et que je voulais juste travailler. Elle m’a répondu d’un ton ferme et sec, le visage fermé, que la politique du maire de Saint-Denis donnait avant tout la priorité aux handicapés dans un fauteuil roulant et pas aux autres.

Je suis restée bouche bée. Avant même que je lui explique mon cas et les particularités de mon handicap et ma motivation, elle était déjà debout m’indiquant que l’entretien était clos. Déstabilisée par une réponse aussi brutale, j’étais déjà à la porte de son bureau en deux temps trois mouvements. Sainte Vierge Marie, vous ne pouvez pas savoir ce que j’ai ressenti. Déception, dégoût, ridicule et consternation. Durant sa campagne municipale, Monsieur Gilbert Annette avait pourtant promis d’aider les handicapés et les personnes âgées. Gilbert Annette avait bâti toute sa campagne électorale là-dessus. Colère d’avoir été mal traitée par une adjointe insensible et totalement inhumaine. J’avais voté pour ce maire. J’ai senti que j’étais victime d’une flagrante discrimination. Mon handicap avait été mis en doute. Je n’étais pas dans un fauteuil roulant, donc j’étais privée d’emploi à la Marie de ma ville de naissance. Comment peut-on traiter un demandeur d’emploi handicapé comme cela ?

Deborah, une handicapée de Saint-Denis écoeurée




1.Posté par JUBILATION le 11/01/2011 11:27

Déborah, les handicapés ce sont ce genre d'élus, handicapés de la réflexion et de leur mission d'être au service de leurs concitoyens.
Style d'élus plus locaces lors des réceptions payées sur le dos du contribuable.
Vous avez des droits, exercez-les.
BON COURAGE A VOUS.

2.Posté par Ded le 11/01/2011 11:48

Vous venez de vous apercevoir ( à vos dépens hélas) que la plupart de nos politichiens sont surtout des" handicapés du bulbe" , des cons prétentieux quoi...ce n'est pas nouveau et certains mettent du temps à se dévoiler !!

C'est fait pour celle là.
Maintenant , vous aussi vous êtes tombée dans le piège des promesses électorales si vous avez cru un instant qu'un maire pouvait donner du boulot à tout le monde ( et de toutes les façons , ils ne peuvent ni ne veulent...ce n'est qu'un argument électoral qui ne marche que trop à la Réunion!)

3.Posté par Z'embroKaf le 11/01/2011 11:49

Malheureusement pour beaucoup gens et les élus en particulier, le handicap c'est on autre monde...et pour eux le raccourci c'est handicapé = fauteuil roulant et c'est tout.Pour les élus si il n' y avait pas la "LOI Handicap de 2005" pour la prise en compte de tout types de handicap, pour l'accessibilité des bâtis, à l'information ou tout simplement de circuler librement, rien n'aurait été fait pour eux. Monique Ophée est une élue de la République au service de la population, mais elle oubli qu'elle est sur un siège éjectable, et puis le savoir vivre et le respect....comme i di en kréol...i trouv pa dan' boite bonixx !!! dommage pour elle.

4.Posté par handicapée de la tête le 11/01/2011 11:56

"j’étais privée d’emploi à la Marie de ma ville de naissance"

Voilà où mène l'assistanat et la politique clienteliste de TOUS les élus de la Réunion. On finit avec des gens qui croient que le maire est là pour les embaucher parce qu'ils ont distribué trois tracts, qu'ils ont voté pour lui ou simplement qu'ils sont nés dans cette ville. Cette particularité endémique mène la Réunion à sa perte.

"Ça vous jette forcément un froid d’être reçue de la sorte par une élue de La République lorsqu'on est handicapée..."

Alors parce qu'on est handicapé on doit être mieux reçu et quand on est valide moins bien ? Des propos rétrogrades qui feraient sursauter n'importe quel militants de la cause des personnes handicapées qui veulent simplement être traitées comme tout le monde, avec les mêmes chances et le même respect.

"Monique Orphée n'aime pas les handicapés"

Parce que vous représentez les handicapés du monde entier? Vous êtes leur porte parole ? Perso je n'aime pas le chien de mon voisin et le trouve moche, pourtant j'adore les chiens. Je déteste certains films et pourtant j'aime le cinéma... Après l'assistanat, la victimisation, déciemment vous cumulez.

Madame vous devriez avoir honte de tous les propos que vous avez tenu du début à la fin de ce courrier. Vous êtes une honte pour les réunionnais qui veulent s'en sortir par eux-mêmes et avoir un travail et un traitement qu'ils méritent, pas parce qu'ils sont nés ici ou là, ou qu'ils sont handicapés à 0, 10, 50 ou 100%. Fauteuil roulant ou pas, handicapé ou non, votre personne ne mérite que le mépris.

5.Posté par monique orphe le 11/01/2011 12:15

Chère madame

Je me permets personnellement de vous répondre à propos de votre lettre et surtout de la façon dont je vous ai reçue. Permettez-moi tout d'abord d'être surprise par ce que vous décrivez. Je reçois beaucoup de personnes en audience et là sincèrement je ne n'ai pas le souvenir d'un tel entretien. Excepté celui d'un homme qui est venu en réception, il y a plus d'un an et qui évoquait son handicap en raison d'un problème de dos. Je l'ai reçu et écouté comme je le fais avec toute personne handicapée ou pas. Il souhaitait un emploi adapté à son handicap (pas de charge lourde etc) et je lui ai répondu qu'en fonction des postes qu'on aura, j'étudierai sa demande. Il a évoqué le caractère prioritaire de sa demande en raison de la politique que nous menons en faveur des personnes handicapées. Ce à quoi je lui ai expliqué posément que notre politique visait en particulier les personnes handicapées moteurs, visuels, auditifs, intellectuels et pas vraiment son type de handicap. Ce qui n'a pas plu à ce monsieur et effectivement j'ai senti son mécontentement (peut-être ai-je été trop franche ?). Ceci dit, à aucun moment je n'ai été méprisante ou désobligeante à son égard. Mais quand une personne n'a pas satisfaction de la part d'un élu, souvent suit la déception et parfois la colère. Hormis ce cas, toutes les personnes que j'ai reçues ont compris et adhère à notre démarche. L'équipe municipale a décidé de faire un geste fort pour l'insertion économique des personnes atteintes de handicap. Ce n'est pas simple mais nous nous attelons à la tâche et nous comptons faire un bilan de notre action d'ici le mois d'avril avec toutes les associations qui siègent dans la commission d'accessibilité. Pour ce qui est de votre cas et si je vous ai blessée, je vous invite, madame, à m'écrire ou à venir de nouveau me rencontrer pour en discuter. Si les faits sont avérés, je vous présenterai mes excuses sur ce blog puisque c'est votre moyen à ce jour de communication.
Monique Orphé

6.Posté par hontedyonisienne le 11/01/2011 15:51

Quelle honte ! Si on traite les handicapés de la sorte, a t on un coeur ?..............
Cette Monique orphé n'a pas sa place dans une majorité muncipale de gauche.......
Mauvais casting, monsieur annette......
C'est le plus mauvais choix.
Une femme qui avoue avoir reçu un handicap et lui répondre de la sorte.
monique orphé, revoyez votre copie sociale. Vous êtes tout sauf une socialiste ......
on'a pas besoin de vous, votre politique est une politique fausse, faite d'hypocrisie....
On ne peut pas vous faire confiance.
Vous passez votre temps à siéger dans des commissions qui vous rapportent et
insensible aux malheurs des uns et des autres.

7.Posté par noe974 le 11/01/2011 19:36

Confesse-toi , ma fille ! tu critiques une élue ! c'est très mal §

Vas faire ton chapelet !

8.Posté par sérénité le 11/01/2011 20:11

bonne année zot tout. Oté décidément ptit femme chaudron là néna courage. Mais mi comprends pas post 6 pourkwé li dit que femme là lé in "erreur casting". Kosa li veut dire par là. mi constat à chaque fois que néna in larticle, li attak. i faudré ke orfé i répond à li. En tout ka li néna la rag cont femme la. Li dit que femme la lé in mauvais choix. cé pas son coulèr ou koué. son têt lé trop cogné pou représent à li. marmail arrêt fé le couillon oté. si té in femm blan, post 6 noré embrass son pied. C'est vrai post 6 ou lé in vré honte pour band dyonisien.

9.Posté par célavérité le 12/01/2011 07:23

A Post 7 et 8, zot têt lé pa bon. In élu, non in moune la arriv kom sa, par hasard. 8. Komen, ou pé ete ossi racisme, ou mélang tout ban zafèr. Honte à vous sérénité d'avoir de tels propos. Si la Réunion et saint denis i avance pa cé parce que tous les jours on a affaire à des gens comme ça ki ral la réunion dan fon.
Cette femme ORPHE n'a pas de courage, elle est tout simplement hors du coup. Agressive, elle n'hésite pas à humulier tout le monde. Horrible, elle n'hésite pas à vous cracher dessus. Insensible, elle est aux antipodes des valeurs qu'elle prone.
De toute façon, elle i sa gaigne son "baisement" lor des prochaines législatives, na moune i atten a elle sur le chef lieu. Zot i koné a elle, dia elle, vien pa..... nou atten a elle.

10.Posté par hontedyonisienne le 12/01/2011 08:05

Très mauvaise pioche pour Sérénité commentaire 8 : je ne suis pas une femme.
Encore mauvaise pioche pour le même sérénité : je ne suis pas blanc mais un bon kaf bien bleu bien de chez nous, authentique et fier de l'être.
Décidément, vous êtes mauvais. Dans la famille des mauvais looseurs : j'appelle l'excellent grand père : j'ai dit : Sénérité.
Dans la famille des perdantsagressifsnulos : j'appelle cette élue : Madame Monique ORPHE. J'espère qu'elle ne va me mordre !

11.Posté par sérénité le 12/01/2011 08:24

Pov célavérité. Rêv tjs derrièr out ordinateur; Ek band gratter ki kom ou la ville Sin dni i risk pas avancé. Attend tjs peut être qu'en 2012 ou 2014 ou va gaign in otre promotion, in médaill du pli gran militant de la droite (en 2008 ou lété in militant coulèv)

12.Posté par père la morale le 12/01/2011 16:00

Si cette entretien s'est réellement déroulée de la façon décrite par Déborah, l'attitude de l'élue citée est totalement condamnable. En effet, outre sa fonction d'adjointe à la mairie de St-Denis, il faut se rappeler avant tout que Mme ORPHEE exerce le métier premier d'enseignant, et à ce titre, chargée d'inculquer des valeurs morales à nos enfants qui lui sont confiés. Et elle ne montre pas là le meilleur exemple d'une bonne éducation...

13.Posté par Ines le 12/01/2011 20:55

Je connais bien Mme ORPHEE, de longue date. Je l'ai vue agir en faveur des handicapés, avec beaucoup de détermination et de sensibilité. Un de mes très proches est lourdement handicapé et le soutien de Mme ORPHEE a été sans faille. Faciliter la vie des handicapés est une de ses priorités et doit être notre combat à tous. Une société humaine, juste et moderne se mesure à l'aune du sort qu'elle réserve aux personnes handicapées. Ce n'est pas facile.
Je ne peux pas permettre, connaissant cette grande Dame, qu'on puisse dire qu'elle soit 'inhumaine' ou 'insensible' ou 'agressive'. C'est totalement faux ! et très injuste.
Alors Monique, Merci pour ton courage et ton engagement de tous les instants pour les plus faibles et les plus démunis d'entre nous.

14.Posté par smirf le 12/01/2011 22:10

Mme Deborah, à lire votre article, 70% d'handicap pr un mal au dos, c'est bizarre. Mme Orphee vs a rèpondu,; votre cas est un copier coller du Monsieur handicapé 70% du mal au dos qu'elle a rencontré lors d'une réception.Qui croire? à 120 % mme Orphée !!!.Elle a été peut être franche ms je ne pense pas inhumaine.

15.Posté par jjm le 13/01/2011 21:39

Madame votre histoire ressemble bien à un règlement de compte entre deux femmes qui n'ont pas les mêmes sensibilités.Mais c'est dommage d'utiliser les handicapés pour vous exprimer ,moi qui suit de Saint Denis je vois bien ce que fait notre ville en faveur des personnes à mobilité réduite. Repentez-vous.................

16.Posté par poison le 16/01/2011 17:03

Je fais partie de la commission d'accessibilité de la ville de Saint-Denis. Le travail qui est effectué va dans le bon sens. Merci à Mme Orphée et toute son équipe.

17.Posté par kafrinechaudron le 19/01/2011 09:02

kafrinechaudron, mi dit que mme orphée y fait bcp pour la ville de saint-denis et surtout dan chaudron mais les gens lé jamais comptant peut être y valait une femme blanc, quand c'est un kafrine lé gens lé jaloux, jamais satisfait, concenant les employés communaux kel maire la donne la prime, arrèt deconné regard la vérité en face, monique mwin lé avec ou 100%, continue fait out travail dans chaudron ainsi que pour la ville de saint-denis, courage aussi Mr le maire, Gérald Maillot en disant le soir du 20/03 ou sera présent ainsi M Ericka Bareight, la mairie la jamais été l'agence pour l'emploi, domoune la droite lé jaloux, monique orphée y faut dire à zot ou aime zot toutes!

18.Posté par handicapmandeboutaucombat le 20/01/2011 13:23

Moi aussi je suis handicapé.
Et je confirme le mépris des élus pour les gens porteurs de handicapes.
Si l'entretien c'est vraiment passé comme sa tu sait se qui te reste à faire aux prochaines élections.

Nous les handicapés, ne devons plus servir de faire valoir lors de campagne électorale.
Nous devons avoir le courage de dénoncer les injustices et le mépris aux quels nous sommes confronter dans notre vie de tout les jours.
Car sa fait des années que sa dure et ont nous prend pour les mendiant de la république et le pire c'est que dans certain cas ont doit payer une mutuelle pour ce faire soigner contrairement à d'autres.
Aujourd'hui, en 2011 il faut que les politiques arrêtent de ce servir de nous sur des photos ou dans les courriers du maire pour faire joli.
Et arrêter de croire vous les valides que les handicapés sont aidés à tour de bras par nos cher élus.
Rien que pour changer un fauteuil roulant usager, il préfère le réparer que de le changer.
Et sa ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.
Tout les gens valides que je croisent pensent qu'ils nous suffit de demander pour que les elus nous aides, si seulement c'était vrai ''Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentille"

courage luttons !

19.Posté par handicapé ou pas le 07/02/2011 21:00

mouhhhahhhhaaa !!!! quelles bandes d'hypocrites et menteurs sur ce site.

Quelqu'un qui ne ment pas, il donne son nom et n'a pas peur de se dévoiler...

c'est facile de difamer quelqu'un de la sorte anonymement. tiens, j'ai pas de boulot, je vais aller en mettre plein la tête aux élus plutot que d'aller chercher du boulot ailleurs, c'est si facile...

Je serai l'élue en question, j'aurais déposée plainte pour diffamation, on aurait vu qui se cache derrière ce courrier, oui madame, une plainte et on connaitra votre adresse ip, et on verrait si vous avez été reçue ou c'est pas un mensonge ! ça ferait trop rire la bouche !

on verrait qui s'excuserait !!!!

Cette femme soit disant handicapée, en tout cas, elle l'est pas de la cervelle et de ses doigts, lé vraiment méchante et encore heureux que ce genre de nana qui croit que tout lui est permis à cause de sa condition a été refusée à la Mairie.

Manquait plus encore qu'une espèce d'incapable pour se plaindre toute la journée quand je viens cherché mes papiers....


20.Posté par Aurelie le 18/01/2013 22:13

Je ne peux pas juger de ce à quoi je n'ai pas assisté mais je peux juger ce que je constate personnellement. Et j'ai lu dans le post de Madame Orphé qu'elle se permettait de donner la priorité aux personnes qui ont certains handicaps au détriment de celles qui en ont d'autres. Et c'est illégal. Or, un élu doit respecter la loi.
Ce n'est pas parce qu'un handicap n'est pas visible qu'il n'existe pas. Si quelqu'un a un handicap à 70% et qu'il est reconnu TH, il est prioritaire, que son handicap soit visible ou non. Personne n'a à dire quel handicap il veut dans ses services... D'ailleurs, il n'est meme pas légal de demander à un employé ou à un potentiel employé quel est son handicap. Au maximum, on peut lui demander quel sont les contraintes et limites qui sont les siennes - et encore, normalement, cela doit passer par la médecine du travail.
Que quelqu'un ne puisse pas rester longtemps debout et porter de charges lourdes à cause de problemes de dos, d'une paralysie de certains nerfs, d'une polyarthrite, d'une sclerose en plaques, d'une maladie génétique ou d'autre chose, cela ne concerne pas l'employeur.
Personnellement, je suis en fauteuil roulant à cause d'une maladie évolutive mais il y a quinze ans, mon handicap ne se voyait pas encore. J'etais pourtant déjà handicapée à 60%. Aujourd'hui, je le suis à 80%.
A l'époque, je devais en permanence justifier de mon handicap. Aujourd'hui, je dois justifier de mes capacités... L'un est aussi injuste et inadmissible que l'autre.
Ce n'est pas parce qu'on ne rentre pas dans les cases des préjugés des autres qu'on ne doit pas avoir les droits que la loi nous reconnait!!!

21.Posté par Sans Blague!!! le 19/01/2013 00:36

Madame ORPHE a le courage de répondre à vos propos et vous invite à la rencontrer. A votre place, j'irais vite....Si elle avait du mépris, je pense qu'elle aurait gardé silence....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes