Société

Monique Deslais Benard : Actrice de son cancer pour survivre

Mercredi 23 Août 2017 - 17:13

L’histoire de Monique Deslais Benard est malheureusement celle d’environ 300 femmes par an à La Réunion… En mai dernier, la vie de l’élue du Tampon a basculé brutalement suite à un verdict implacable : on venait de lui diagnostiquer un cancer du sein. Sa maladie, elle a choisi de la prendre à bras le corps, et d’avoir toujours un coup d’avance… Témoignage !


Monique Deslais Benard, 44 ans alors, est une battante, ce genre de femme qui porte les autres et sur qui il est si bon de se reposer. C’est également une femme très engagée en politique au Tampon.  

"Si je n’avais pas été vigilante cela aurait pu tourner à la catastrophe" 

L’engrenage infernal de la maladie a commencé début 2017. Sage femme de métier depuis 22 ans, par réflexe professionnel, elle pratique de temps en temps l’auto-palpation… Un premier réflexe qui lui a très certainement sauvé la vie. En réalisant ce geste, elle détecte une grosseur suspecte sur l’un de ses seins. Bien évidemment, elle va illico passer une mammographie qui ne révèle rien d’anormal, du moins c’est ce qu’on lui dit… Nous sommes en janvier. 

Plus qu’intuitive, cette mère de 3 enfants sent qu’il y a un problème et insiste très lourdement pour passer d’autres examens. La suite est violente ! Elle demande une ponction en février qui très vite va déclencher une biopsie et l’implacable diagnostic finalement en mai : un carcinome de stade 3.  

Monique prend les commandes de sa maladie et décide alors d’avoir toujours un coup d’avance. Elle raconte : "C’est une démarche très forte que de ne pas accepter un diagnostic. Je sentais les choses et savais que quelque chose n’allait pas. J’avais le choix entre rester passive -et me morfondre - et savoir. J’ai décidé de me battre. J’ai eu le verdict d’un cancer du sein brutalement, en 30 secondes. Si je n’avais pas été vigilante cela aurait pu tourner à la catastrophe. L’apprendre, c’est comme si vous étiez dans un gratte-ciel et que vous faisiez une chute. Il y a un avant et un après"

Monique Deslais échappe à la mastectomie totale. Une chirurgie conservatrice certes, mais qui ne la dispense pas pour autant d’une chimiothérapie. Elle sait ce qui l’attend, et va alors mettre en place tout un plan de bataille face à la maladie… Elle témoigne encore : "j’ai rencontré de par mon statut des appuis, des réseaux et j’ai anticipé ma prise en charge. Je suis devenue actrice de ma maladie. J’ai dès le début dû insister pour que l’on pousse plus avant les examens. Je ne jette pas la pierre au monde médical. Je dis juste que le fait de m’être écoutée m’a permis de gagner un temps vital ! "

Baignant dans le monde hospitalier, Monique va une nouvelle fois prendre de court son cancer… Cette battante va se tourner vers des malades, recueillir leur précieuse expérience et sera, à nouveau, dans l’anticipation. Elle découvre le Rézo Rose, un réseau de professionnels de santé qui améliore la vie des patientes et de leur entourage, un système financé par les fonds de la course rose Odyssea Réunion.   

Elle rencontre, avant même la première séance de chimiothérapie en vue de préserver son corps et son mental, un acupuncteur, un nutritionniste et un spécialiste en sociaux-esthétique qui va préparer son visage à la perte des cheveux via une coupe intermédiaire… "Je suis allée à ce rendez-vous avec ma mère et ma fille. C’était très fort… Pour mon alimentation, cela a été la même chose. Je suis revenue aux produits lontan, ai éliminé le sucre de mon alimentation ainsi que toute la viande rouge. Actrice de ma maladie comme je le dis…  "

 "Aujourd’hui je fonce sur les podiums avec ma perruque sur la tête" 

Elue, femme politique, elle sait et connaît le poids de l’image. Dans ce monde de requins qu’est le sérail du pouvoir, elle ne veut pas laisser de place à sa maladie. "Aujourd’hui, je fonce sur les podiums avec ma perruque sur la tête. Je veux montrer la place de la femme, me battre sur le terrain. J’y vais avec mes valeurs, et mon engagement auprès de la population est plus que jamais au cœur de mes préoccupations. J’affronte le regard des autres". 

Elle insiste pour poser avec sa perruque, un regard des autres qu’elle assume aujourd’hui. 

Monique Deslais Bénard entame sa troisième cure de chimio, puis viendra le temps de la radiothérapie, de l’hormonothérapie et, elle le sait, l’épée de Damoclès qu’est la perspective de la récidive. 

"J’ai trouvé en moi des ressources que je ne soupçonnais même pas. En politique, je vais m’impliquer encore plus dans les semaines à venir. Après une telle épreuve, je n’ai plus peur de rien et je vais à l’essentiel. Lorsqu’on est malade, on n’a pas envie d’être regardée comme telle. Accepter sa maladie, en parler, c’est déjà guérir un peu. Il ne faut pas tout attendre des autres et agir. J’ai été portée également par ma foi et surtout pas l’amour inconditionnel que j’ai reçu, et que je continue à recevoir de mes proches, de mes amis et des gens. Je ne suis plus la même, je me sens plus forte… Le fait de suivre mon intuition m’a sauvée. Je savoure chaque moment". 
Catherine RONIN
Lu 6023 fois



1.Posté par thierrymassicot le 23/08/2017 18:43

Super bravo! Quel message encourageant! Face à cette merde de cancer, ne jamais baisser les bras, bref cette femme est un exemple à suivre.

2.Posté par Bella le 23/08/2017 18:51

Quel courage ! Quel beau témoignage ! Je suis touchée ! J'ai moi même vécue ça, j'avais honte, je me sentais diminuée. Il faut avoir beaucoup de courage pour témoigner et assumer. On est meurtri dans son image, dans sa chair. Franchement chapeau Monique ! J'aimerais échanger avec vous. Merci !

3.Posté par yan le 23/08/2017 18:53

merci pour cette leçon de courage et de détermination ma famille se joins a moi pour te dire courage et nous serons toujours a tes cotés.

4.Posté par MICHEL430 le 23/08/2017 19:41

Un grand bravo pour votre courage, malgré la maladie vous êtes une combattante , et toujours proche de la population. Continuez ainsi !!!

5.Posté par inquietant le 24/08/2017 08:02

bravo Madame pour votre courage, mais ce qui me gène dans votre parcours c'est cette mammographie dont on vous dit qu'il y a rien d'anormal, ce qui vous a sauvé c'est d'être du métier donc d'aller plus loin dans la démarche, alors que beaucoup d'entre nous font confiance aux résultats des mammographies......je me pose beaucoup de questions sur la fiabilité de cet examen et de leur interprétation........!

6.Posté par niamor le 24/08/2017 08:55

Bravo pour ton courage continue de te battre tu vaincra tout sur ton chemin quelques soit les obstacles .

7.Posté par Laëtitiapaïus le 24/08/2017 09:21

Bravo Monique !!! D'avoir le courage d'affronter cette terrible maladie, le regard des autres et de témoigner ici aujourd'hui, pour avoir aider beaucoup d'amies atteintes et les avoir soutenues moralement dans l'épreuve, j'admire ta force de caractère, tu vas t'en sortir, et continuer à nous faire du bien avec ta joie de vivre et ton jolie sourire. Et si tu veux parler, où prendre l'air, n'hésite pas!!!

8.Posté par Estelle le 24/08/2017 09:39

Très touchant témoignage ! courage à Vous et votre famille !
Courage à tout ceux qui combattent comme vous le cancer
Je trouve que pour quelqu'un qui combat la maladie, vous êtes toujours aussi proche de la population.
Bravo !!

9.Posté par Hm le 24/08/2017 10:07 (depuis mobile)

je voudrais te témoigner tout mon affection pour le courage que tu à ,connaissant ton engagement et ta disponibilité pour les autres alors que ce temps précieux tu le consacre à autrui.
Continues ton combat nous avons tous besoin de toi .

10.Posté par Julie Dijoux le 24/08/2017 10:43 (depuis mobile)

Très beau témoignage ça ne m''étonne pas de toi Monique. Comme tu as fais naître ma fille et tellement d''autres enfants tu vas renaître encore plus forte et plus belle de cette épreuve. Je t''envoie ton mon amour et mes encouragements !

11.Posté par philippe le 24/08/2017 15:42

Très beau témoignage,cela m'a ému .
bon courage à vous pour la suite, on voit que vous êtes quelq'un de déterminée.
Un exemple à suivre pour tous.

12.Posté par Tini le 24/08/2017 16:19 (depuis mobile)

Quel courage, tu es une femme forte bravo.
Un beau message,merci.

13.Posté par clain gisele le 24/08/2017 19:34

un grand bravo a toi,tu es une femme formidable monique et ce beau temoignage, et ce grand courage, comfirme que tu es une femme exeptionnelle et unique une femme meme dans ta maladie tu es toujour a l'ecoute des autre, une femme qui ces montré ces valeur et ce battre face a cette maladie qui touche plus de femme que l'on croit et malheureuse tu i fait parti, mes battente comme tu l'ai tu vaincrera car moi je le dit haut es fort a l'écrit comme en parlant bas toi pour toi est les tamponnais comme tu la toujour fait bas toi pour la vie bas toi pour demain car demin sera un jour meilleur car nous tamponnais on a besoin d'une femme comme toi, tu es un grand exemple.....

14.Posté par ma belle le 25/08/2017 03:35

Je t'admire, tu es une femme forte et combattante .Malgré les épreuves que tu traverse en ce moment, tu as toujours cette force et ce courage de prendre soins des autres.Une personne comme toi, c'est rare comme une perle précieuse surtout de trouver en très grande quantité. Tu es unique, j'adore ta façon de voir les choses et surtout tes pensées si tout le monde était comme toi on vivrait dans un monde merveilleux. Il serait impossible pour moi de te laisser tomber donc main dans la main, je vais t'accompagné jusqu'au chemin de la guérison .Tu es adorable, formidable, surtout très touchante et c'est pour celà que je t'aime fort ma soeur de coeur chérie.

15.Posté par Framboise le 25/08/2017 10:23

Nous sommes avec toi dans tes combats, poursuis tes rêves, tu es bien plus qu 'une femme forte....tu es une femme de coeur.....
RESPECT......

16.Posté par magnifique poupée le 25/08/2017 14:08

Très beau témoignage, je suis émue ma copine. Tu es une femme combattante . Bon courage à toi et à ta famille.

17.Posté par LAURE le 27/08/2017 18:18

Bravo pour ton courage. Saches qu'on est tous là pour toi.
Ton témoignage est très touchant, et tu es un exemple pour toutes ces femmes qui aujourd'hui se battent encore.
Tiens bon et n'oublie pas que ta force c'est ta persévérance, ta détermination et ta réussite pour l'avenir.
Amitiés.

18.Posté par Lala le 03/09/2017 21:37

Bravo à toi Monique, tu es une grande dame, une battante, nous sommes de tout cœur avec toi, je retrouve bien dans cet article ta force et ta joie de vivre. Un grand merci de m'avoir aidé pendant des heures à mettre au monde mes deux précieux. C'est notre tour aujourd'hui par nos pensées, nos encouragements et nos prières de te donner la force de traverser cette épreuve.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter