MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Monica Govindin provoque un clash en commission permanente du Conseil général


Il a beaucoup été question de Monica Govindin ce matin en commission permanente du Département, même si elle n'en fait pas partie. Il est vrai que la conseillère générale du Port, qui a basculé dans l'opposition depuis quelques mois, a profité hier de l'absence de nombre d'élus de Gauche pour retoquer avec d'autres élus de Droite plusieurs subventions d'associations saint-leusiennes dans sa commission Enfance, Famille, Santé et Réinsertion.
La Commission permanente de ce matin, dans laquelle Nassimah Dindar était cette fois majoritaire, est revenue sur cette décision et accordé malgré tout la subvention, alors même que les travaux projetés n'entraient pas dans l'objet social de l'association.
Au passage, les élus de la majorité ont désavoué Monica Govindin et les membres de la commission Enfance, Famille, Santé et Réinsertion, et le ton est vite monté...

Par - Publié le Mercredi 8 Septembre 2010 à 21:20 | Lu 6783 fois

Monica Govindin provoque un clash en commission permanente du Conseil général
Les élus membres de la majorité de Nassimah Dindar étaient au départ majoritaires dans la commission Enfance, Famille, Santé et Réinsertion. Le président Jean-Claude Fidji était entouré d'Emmanuel Hoarau (PS), Gérald Maillot (PS), Monica Govindin (Alliance) et Isabelle Poudroux (Modem). L'opposition de son côté était représentée par Teddy Soret, Nathalie Bassire et Herman Rifosta. Cinq de Gauche contre trois de Droite, donc.

Le problème est venu du cumul de mandat de Thierry Robert sur Saint-Leu. Il pouvait cumuler les deux sièges, mais ne pouvait en représenter qu'un seul physiquement. Isabelle Poudroux n'a donc pas été remplacée et son siège est désormais vide. Et Monica Govindin ayant basculé dans l'opposition, le rapport de forces s'est donc inversé et est maintenant de quatre à Droite contre trois de Gauche.

Mais comme en plus, hier, ni Jean-Claude Fidji, ni Gérald Maillot n'avaient fait le déplacement, la Droite -malgré l'absence d'Herman Rifosta- s'est donc retrouvée seule pour examiner les dossiers. Emmanuel Hoarau a certes fait une brève apparition, mais il a suivi les avis de la commission pendant le temps où il a été présent.

En l'absence d'élus de la majorité, c'est donc Monica Govindin qui a présidé la commission et qui, avec les élus de Droite présents,a épluché les dossiers.

Les conseillers généraux présents ont d'abord remarqué que, sur 14 dossiers présentés, 6 concernaient Saint-Leu.

Le plus emblématique était celui de l'ADIPE, l'Association départementale d'insertion et de préservation de l'environnement, une association qui, contrairement à ce que son nom indique, est basée à Saint-Leu et n'est intervenue jusqu'à maintenant que sur le territoire de cette commune. On la dit d'ailleurs proche de Thierry Robert.

Créée le 21 avril de cette année, l'ADIPE a déjà obtenu une subvention de près d'un million d'euros il y a un mois de la part du Conseil général. Cette fois, elle ne demandait officiellement "que" 30.000 euros, dont 19.000 en fonctionnement et 11.000 en investissement. En fait, dans la pratique, la subvention du Conseil général, d'une manière détournée, avec les Chèques amélioration de l'Habitat, était de près de 125.000 euros...

Les élus présents de la commission ont tiqué sur le fait que, dans son exposé des motifs, l'association affirmait souhaiter "réaliser des activités concernant l'amélioration de l'habitat en matière de sécurité, de confort, de salubrité, d'équipement, d'accessibilité, de mise en conformité du logement aux normes d'habitabilité, d'accessibilité et d'adaptation aux personnes fragiles (personnes âgées, porteuses de handicap ou enceintes)". Or, selon la présentation des services du Département, cette association a pour vocation "la préservation et l'éducation à l'environnement, la lutte contre la précarité, l'insertion des publics en difficulté, le conseil et l'information aux habitants les plus fragiles". Pas de trace dans les statuts donc de travaux chez les personnes âgées ou "fragiles"...

Le budget prévisionnel déposé par l'ADIPE auprès des services du Conseil général
Le budget prévisionnel déposé par l'ADIPE auprès des services du Conseil général
Une véritable machine électorale payée sur des fonds publics

En fait, le "montage" du fonctionnement de cette association en fait une véritable machine électorale, payée sur des fonds publics. Il lui suffit de contacter les personnes âgées ou "fragiles" et de leur proposer de rénover leurs maisons ou leurs appartements. Il y en a certainement des centaines sur la commune de Saint-Leu, et qui est mieux placé que le CCAS d'une commune pour les connaitre...

Ces personnes peuvent financer ces travaux à l'aide de Chèques amélioration de l'Habitat payés par le Conseil général. Dans le cas qui nous préoccupe, c'est l'ADIPE, l'association qui a par ailleurs déjà reçu des subventions avec le Conseil général pour son fonctionnement et son investissement, qui effectuera les travaux. Travaux qui seront réalisés par d'anciens RMIstes, dont les emplois sont à nouveau subventionnés intégralement par l'Etat et le Département...

Dans le cas de la demande subvention qui nous préoccupe, le budget total de l'opération avec l'embauche de seulement 4 RMIstes est de 180.000 euros. 125.000 sont payés par le Département et seulement un peu plus de 11.000 euros par la mairie de Saint-Leu...

On imagine mal une association qui a déjà touché 1 million d'euros dans un autre dossier, se contenter de l'embauche de 4 RMIstes. Il ne s'agissait très certainement là que d'un coup d'essai et on peut s'attendre à voir d'autres demandes de subventions du même type arriver dans les mois à venir. Il ne faut pas oublier que des élections se profilent à l'horizon...

Hier donc, la commission a voté contre la demande de subvention effectuée par l'ADIPE, au motif essentiel que les travaux chez les particuliers n'entraient pas dans le cadre de ses statuts. Mais la commission ne donne qu'un avis, et c'est à la commission permanente que revient le dernier mot.

Ce matin donc, Nassimah Dindar, entourée de sa majorité, a repris la main sur le dossier. Et c'est Thierry Robert en personne qui est monté au créneau pour défendre la demande de subvention de l'ADIPE. Ce qui montre bien combien le dossier lui tient à cœur...

Monica Govindin, "la traitre", bien que ne faisant pas partie de la commission permanente, a été copieusement malmenée par les conseillers généraux de la majorité. On a même entendu Jean-Yves Langenier, qu'on a connu plus mesuré, dire d'elle qu'elle n'était qu'"un épiphénomène", "un accident de l'histoire dont le cas allait être réglé l'année prochaine"...

Au final, la commission a décidé de valider la subvention, et donc de désavouer sa commission.

Thierry Robert peut être content : il aura sa machine de guerre électorale. Un "deuxième Glaive", pour reprendre l'expression d'un fin connaisseur de la politique locale, le Glaive étant l'association de Nassimah Dindar qui intervient déjà auprès des personnes âgées ou défavorisées sur Saint-Denis, en étant subventionnée par le Conseil général...

Les bénéficiaires des améliorations sont contents et voteront dans le bon sens. Les RMIstes, jusque là sans travail, sont contents et voteront eux aussi pour celui qui leur a fourni du travail. Et peu leur importe par qui tout cela a été payé.

Le seul "hic" pourrait venir de la qualité des prestations offertes. Comment garantir des travaux "nickel", comparables à ceux réalisés par des professionnels. Professionnels qui, au passage, ne doivent pas voir d'un très bon œil une association hyper subventionnée venir leur faire de la concurrence, à eux qui paient charges et salaires...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par william f le 08/09/2010 21:48

c'est fort quand même. cela ne sert à rien d'avoir des commissions qui vont examiner les dossiers.
autant tout mettre sur le bureau de thierry robert et de lui dire de signer.

je pense qu'il n'y a plus de démocratie réelle au conseil général et que l'année prochaine on se battra pour que cela change.

moi je dis au gens qui auront du boulot de prendre car c'est un revenu et je comprends qu'il en ont besoin. mais surtout ne renouvelez pas votre confiance à ces gens là cette bande d'arnaqueur car votre association comme l'a dit le journaliste n'est qu'une machine électoral et lorsque ce sera fini on aura un second arast sur st leu.

je suis vraiment déçu de l'attitude de l'élue de st leu qui s'impose en dictateur et cela ouvertement. vivement que le justice fasse sont travail pour lui

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/09/2010 00:39

si le conseil général finance des actions qui n'entre pas dans le cadre de l'objet associatif qu'elle subventionne, c'est direct chez le procureur pour le financeur et le financé..

qu'attend l'association contribuables974 pour ester en justice ..?

3.Posté par noe974 le 09/09/2010 06:42

Voilà encoe : l'exemple d'arnaque vient de nos élus . On soigne l'image des copains .
A croire que la politique rapporte beaucoup et c'est toujours au peuple de payer .
Il y aura un lendemain , kamarad !!!
Dire qu'on trouve encore des honnêtes gens pour approuver sans connaissances des dossiers ; d'où cette politique de copinages .

Le Peuple vote souvent comme des "moutons de Panurge" , on voit pourquoi les politiques ne font pas d'efforts pour l'Education des enfants (120 000 illettrés à la Réunion = autant de petits moutons qu'on manipule lors des élections!!!)
Pognon quand tu nous tiens !

4.Posté par fiuman le 09/09/2010 06:43

Et attendez ce n'est pas fini, très bientôt le meilleur gestionnaire de le Réunion claude Hoareau sera nommé président du SDIS.
Que fait la préfecture face à ces impostures?

5.Posté par Où est la Gauche? le 09/09/2010 08:31

Mais où est donc passée la Gauche????? Il sont soi-disant majoritaires mais ils ne viennent pas défendre leurs projets????!!!! C'est comme çà qu'ils travaillent pour le Social à La Réunion... Ce n'est pas normal après tout le cirque qu'ils ont encore fait dernièrement pour garder leur majorité qu'ils n'assistent pas aux commissions !!!!!!!!! Mais au fait, on enlève sur leurs indemnités quand ils sont absents comme çà???????
En plus, ils osent attaquer les élus de l'opposition, qui eux se sont déplacés pour venir accomplir leur mission... Et cette pauvre Monica... Ils ont bien raison d'avoir retoqué ces dossiers, comment se fait-il que se soient toujours les mêmes qui gagnent des subventions alors que des associations travaillent sur le terrain depuis très longtemps, et n'ont jamais rien eu.... Il faut être élu pour gagner des subventions???? En sachant que c'est NOTRE argent!!!!!!!!!!!!!!!!! C'est vraiment dégueulasse que des soi-disant responsables politiques, qui sont par ailleurs Maires agissent ainsi...pour soutenir leurs petits camarades...
En plus, ils n'avaient qu'à être là, c'est connu, les absents ont toujours tort, en plus ils se permettent de critiquer ceux qui étaient présents... Il y en a qui commencent à avoir des problèmes psychiatriques et qui devraient faire un séjour à Saint-Paul...
Je formule le vœu que toutes les associations de La Réunion qui travaillent sans subventions du conseil général voient cet article et viennent manifester au palais de la source afin de réclamer leur part du gâteau, d'autant plus que lors de la dernière séance publique la majorité a affiché de façon fière qu'elle a dégagé 80 millions d'euros d'excédents...
Et lors des prochaines elections, nous saurons quoi faire!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

6.Posté par artisanalsound le 09/09/2010 08:41

Je deteste l'Etat paternaliste, mais il faudrait que le prefet commence à mettre son nez dans les affaires politiques de la Réunion, sa devient pire qu'au temps des gouverneur et des "gros Blanc".
Franchement je trouve cette phrase idiote, mais il est vrai que "tous pouris".
Faut que le peuple Réyoné réagisse avant d'être asservi, les nouveaux colons se sont eux!!!
C'est eux qui asservissent le peuple pour mieux l'exploité, en particulier ce thierry robert, c'est le Berlusconi Peï !!
banna i don a zot un ti bout moru ek in gran cou sabouk !!
réagi a zot mounwar !!

7.Posté par Changement pour Le Port le 09/09/2010 08:54

Purée!!!!!!!!!!! Le Maire du Port!!!!!!!!!!! Mais que se passe-t-il???? Lui qui a toujours été calme, posé... un exemple pour nous, un maire respectueux!!!! Il pète un câble ma parole!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Finalement, il en a tellement a gagner et c'est ce qui le pousse a réagir ainsi!!!!!!!!!! Eh ben vivement le CHANGEMENT AU PORT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

8.Posté par droit au but le 09/09/2010 09:58

Merci teddy pour les infos

9.Posté par Thitou le 09/09/2010 10:07

Cela dure depuis la nuit des temps, à gauche comme à droite, et même par ceux qui se prétendent incarner le changement et le renouveau de la vie politique tout en reprènnant les bonnes vieilles recettes d'autrefois... En métropole c'est emplois fictifs, ici c'est feuil tôle et maitenant subventions aux association, emplois aidés, intervention gratos chez les particuliers...
Pierrot, j'aimerai bien aussi avoir votre avis sur les mesures populistes et électoralistes engagées (ou qui doivent l'être) par la Région à savoir 10000 emploies vert (qu'on attend tjs), plus de 50000 ordinateurs portables donnés aux familles réunionnaises sur la mandature, les subventions de la Région aux associations ou aux programmes audiovisuelles qui mettent en valeur la RUN (lol), les travaux des Communes financés par la Région (il faudra alors remercier la Région pour les prochaines élections) permettant alors aux communes d'embaucher encore et encore des emplois aidés...
Bonnets blancs et blancs bonnets, ils sont (les politiques) tous à mettre dans le même sac, gauche, droite, centre... le problème c'est qu'après ils n'y a plus personne pour faire marcher la République !

10.Posté par Oxygen le 09/09/2010 10:26

Les subventions publiques faites aux structures associatives sont strictement encadrées par la législation Européenne.
La transposition en Droit français des réglementations Européennes, notamment, la circulaire dite "fillon" du 18 janvier 2010 relative aux relations entre les pouvoirs publics et les associations, vient limiter le plafond des subventions publiques à 200 000 € sur 3 ans.
Au delà de ce seuil, pour prétendre à l'octroi d'une aide par une collectivité, des critères strictes et transparentes doivent être respectés en matière de compensation de délégation de services publics, qui visiblement ne le sont pas dans ce dossier...





11.Posté par Cambronne le 09/09/2010 11:16

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/09/2010 00:39
si le conseil général finance des actions qui n'entre pas dans le cadre de l'objet associatif qu'elle subventionne, c'est direct chez le procureur pour le financeur et le financé..

qu'attend l'association contribuables974 pour ester en justice ..?

contribuables974 préfèrent plomber les projets structurant manquant grandement au tissu économique

12.Posté par ti payet le 09/09/2010 11:55

Merci à M. Dupuy pour avoir installé ce défouloir pour toutes celles et ceux qui n'ont certainement jamais rien fait pour les Réunionnais et qui se répandent facilement en insultes et couillonnisses de tout bord sur ce site!!!
Une bonne dose de délire journalistique du chef d'orchestre Dupuy et voilà comme à l'accoutumée les "biens pensants" et les "donneurs de leçon" de tous poils avec leur discours de haine pour sauver la Réunion des "bézer d'paké"!!!
Un peu d'humilité, de respect et de sérieux ne pourront que faire du bien à la démocratie!!!! Ce n'est que mon avis....

13.Posté par mwa la pa di le 09/09/2010 11:57

Décidement, le politique se fout de la loi et d'une quelconque étique! Je suis de plus en plus demandeur d'une véritable révolution balayant les Thierry Robert, Nassimah Dindar, Fontaine et autre qui s'assoient sur la loi et sur la morale en politique. Vivement demain, les yeux ouverts et l'explosion populaire !

14.Posté par ti payet le 09/09/2010 12:00

Merci à Thitou pour son commentaire qui, au lieu de répandre la haine verbale, interroge véritablement sur le sens des actions politiques!!!!

15.Posté par C'EST DEGUEULASSE le 09/09/2010 12:10

C'EST DÉGUEULASSE POUR LES AUTRES QUI NE SONT PAS MAGOUILLES seul le piston compte alors

16.Posté par justedubonsens le 09/09/2010 12:13

Encore une fois la dame Dindar montre son sens de la gestion ! Elle nous fera ensuite le coup de la larme à l'oeil pour tel ou tel projet qu'il sera impossible de financer (rappelons les problèmes de bourse étudiant) pour mieux masquer ses partis pris et la prise en compte de ses seuls intérêts. Prends garde Nassimah les promesses n'engagent que ceux qui les croient et si Thierry Robert voit ses intérêts personnels ailleurs Tu pourras toujours rêver...

17.Posté par Zean Bérick le 09/09/2010 12:36

Dégagez moi tout ces mecs !!!! $$$$

18.Posté par Caton2 le 09/09/2010 12:50

Sacré progrès à la Réunion, où l'asservissement clientéliste a remplacé l'esclavage. Bien sûr, le clientélisme est de toutes époques, de toutes pays, de tous régimes politiques, de tous partis. Mais à ce niveau ça devient un type de gouvernance qui remet en cause les principes mêmes de la démocratie. Nos hommes politiques n'ont plus rien à envier aux pires coloniaux paternalistes, au pires roitelets africains corrompus. Pour garder les privilèges juteux liés à leur pouvoir, Ils transforment la population nécessiteuse en mendiants serviles. C'est anti démocratique, mais surtout c'est avilissant . Le clientélisme, c'est la fin de la liberté de conscience, la valorisation des rapports de force, de l’arbitraire quotidien, de la la promotion subordonnée, de la dépendance protectrice, des privilèges, de la corruption... Merci bwana!

19.Posté par Caton2 le 09/09/2010 15:08

Ligne 2: de tous pays!

20.Posté par JUBILATION le 09/09/2010 17:47

GOVINDIN-SARKOSY même combat, la magouille !!!

21.Posté par citoyen le 09/09/2010 18:19

- Il est toujours difficile, sur la base d'un article de réagir: faudrait connaître bien l'affaire. Mais si c'est vrai, c'est écoeurant, et lamentable. Mais avec la "crème" actuelle des élus locaux, péi, est-ce étonnant? Et est-ce étonnant de faire aussi mention du "Glaive" (que devient cette affaire, ce serait intéressant à Zinfo ou Pierrot Dupuy de nous tuyauter là dessus....)?

Quant au "moustache guidon", je ne le connaissais pas avant, je ne le connais pas plus, car n'étant pas de sa commune, mais je ne suis que peu étonné....

L'absence de sens moral et les magouilles semblent régner en maîtresses au Conseil Général, au moins depuis deux ans.... Après les "mariages" politiques contre nature... Enfin, théoriquement. Parce qu'à la Réunion, gauche droite, cela a-t-il encore un sens?


- Au fait, comme dit NDLDLP, que va faire Pourpre?

=> Est-elle au courant qu'elle peut écrire au Préfet pour attirer son attention sur cette décision et lui demander d'attaquer via son service "contrôle de légalité" la décision du CG (déféré préfectoral)?


- On se focalise sur l'actuelle décision (125 000 €) mais il serait intéressant de revenir sur celle portant sur 1 000 000 euros. Peut-on y accéder?


- C'est quoi cette "l'ADIPE", l'Association départementale d'insertion et de préservation de l'environnement, une association qui, contrairement à ce que son nom indique, est basée à Saint-Leu et n'est intervenue jusqu'à maintenant que sur le territoire de cette commune. On la dit d'ailleurs proche de Thierry Robert."

=> Je croyais que l'insertion était de la compétence du département via l'ADI justement et que des rumeurs de "coulage" comme l'Arast existaient depuis plusieurs semaines. Cette ADIPE, c'en serait l'illustration, la preuve que les rumeurs étaient vraies?

- "Les élus présents de la commission ont tiqué sur le fait que, dans son exposé des motifs, l'association affirmait souhaiter "réaliser des activités concernant l'amélioration de l'habitat en matière de sécurité, de confort, de salubrité, d'équipement, d'accessibilité, de mise en conformité du logement aux normes d'habitabilité, d'accessibilité et d'adaptation aux personnes fragiles (personnes âgées, porteuses de handicap ou enceintes)"."

=> Est-ce légal, cette association, et n'est-ce pas de l'interventionnisme économique direct qui fait concurrence au secteur du bâtiment, ce qui est illégal, l'administration ne pouvant concurrencer le secteur privé ?

22.Posté par lou le 09/09/2010 18:30

CF http://www.observatoiredessubventions.com

CF http://www.cri.fr

que font certains elus de l'opposition
ils peuvent affiner les recherches

23.Posté par noe974 le 09/09/2010 18:34

Prolétaires de tous les pays , réunissez-vous !
Abattez l'inégalité !

24.Posté par Ok noe974 le 09/09/2010 19:22

D'accord avec toi noé974. Donc ça veut dire on sanctionne sévèrement Hamilcaro et ses complices. C'est bien dit.

On attend que la justice fasse son job !

ça va venir ....

25.Posté par Billou le 09/09/2010 19:46

Isabelle Poudroux n'a t elle pas été invalidée en 2009 ? Alors pourquoi ce blabla sur sa non présence ?

26.Posté par avatar le 09/09/2010 21:25

AVEC un deuxieme glaive il pourront se battre a arme egale le jour ou la justice aura envie d ouvrir les yeux sur ces malfaiteurs super organisé; et ces pauvre bougre et femme qui prend la presidence de ces assoc piloté soit par un collaborateur ou directement par les donneurs d ordre, pour bouffer le travail des artisans,dont un etait un artisan macotte et baiseur en construisant sans permis des bungalow et qui a la tete de cette arnaque au cheque amelioration mr le maire double conseiller futur deputé, don vos collo suis les infos de ce bloc repondé donne nous vos point vu,comme vous aimer ecrire et faire les tracs ces l occasions

27.Posté par william f le 10/09/2010 18:28

mais le plus grave est que ce que pense tout le monde ça glisse sur eux comme de l'eau sur une feuille songe.

28.Posté par Caton2 le 10/09/2010 18:49

william f:
"Ton mauvais actions oté va suivre à toué partout Comme la roue charrette y suive partout la patte bourique Ca tit causement longtemps coméla zot y en fout Cassé, brisé, fais pas trappe à toué, ça l’est plis en nik
Oté ça feuille songe ça La rosée prend pas-dessus"
Alain Peters

29.Posté par nicolas de launay de la perriere le 11/09/2010 03:15

"la morale politique"..Ce terme a t il encore un sens ... en a t il jamais eu ?

30.Posté par ti-roger le 11/09/2010 09:21

J'ai entendu dire que le "fameux" fils de la présidente du CG a été embauché dans cette association ??????

31.Posté par ex-arast le 13/09/2010 18:57

pognon quand tu nous tiens!

32.Posté par hugues lecairn le 14/09/2010 23:01

L'ADIPE n'est-elle pas gérée par un certain Philippe DELANGLARD, ancien de la BR qui s'était fait remarquer à l'époque dans une histoire de trafic de bon de caisse et qui a été "remercié" il y a quelques années par la banque ?

33.Posté par père Siffleur le 17/09/2010 17:18

ADIPE pompe a fric de T ROBERT
une association ne peut recevoir de telles subventions avant 1 an existance
et là l objet n'a RIEN a VOIR

mme DINEDAR démissionneZ !

34.Posté par kersauson de (P.) le 17/09/2010 17:26

T ROBERT
faut du pognon c'est vrai : alors créons une assoc !
pour la Marina ? il en a touché un mot?
virer les 2 écoles près de la poste, faire des Hotels 4* , construire une Marina à la place du terrain de foot, avec accès vedettes à la mer! Et le port agrandi, cassant encore plus les courants, brisant ainsi le peu de barriere de corail !

Qt au Leclerc
pour 10000 habitants un Leclerc !! n'importe quoi! en plus de St Leu ville monter à cette Zac il faut 10 minutes: autant aller a Savana ou il y a tous commerces! on ira plus vite!
et ceux de St Paul ils ont deja 2 jumbo, St louis en plus de H.U ils viennent a St Pierre: ils vont venir ? MDR
encore une UTOPIE de T Robert ! (...)
mais avec le EMIL CARO qui veut sa place ca va etre encore plus OLé Olé
ADIEU l EMIL on t'aimait PAS !!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes