Sport

Mondiaux d'athlétisme : Tamgho en or, les sprinteuses tricolores disqualifiées du relais 4x100 m

Lundi 19 Août 2013 - 09:18

Mondiaux d'athlétisme : Tamgho en or, les sprinteuses tricolores disqualifiées du relais 4x100 m
Les Mondiaux d'athlétisme se sont terminés hier à Moscou sur une note douce-amère pour les Bleus. Teddy Tamgho a décroché l'or pour l'épreuve du triple saut, mais les relayeuses françaises, médaillées d'argent du 4x100m, ont été disqualifiées. Au total, la France revient de Moscou avec quatre médailles.

Teddy Tamgho, revenu sur le circuit après 21 mois d'absence, a fait un saut de 18,04 m, battant au passage le record de France. Il devance le Cubain Pedro Pablo Pichardo (17,68 m) et l'Américain Will Claye a pris la médaille de bronze avec 17,52 m.

C'est la première fois depuis le Britannique Jonathan Edwards il y a 17 ans, qu'un homme franchit la barre des 18 m. Le record du monde est à 18,29 m, toujours détenu par le Britannique.

Il devient le premier champion du monde français en athlétisme depuis les deux titres gagnés en 2005 par Ladji Doucouré sur le 110 mètres haies. "Je remercie tous ceux qui m'ont soutenu pendant ces deux ans", a déclaré le champion au micro de France Télévisions. "Cette médaille, je la dois à tous les Français qui m'ont dit de continuer de persévérer et je leur dois cette médaille, du fond du cœur".

Du côté des relayeuses françaises du 4x100, c'est la douche froide. Elles avaient terminé 2e de la finale des Mondiaux 2013, mais ont été disqualifiées par le jury d'appel pour passage de témoin non conforme sur le 2ème passage de baton entre Ayodelé Ikuesan et Myriam Soumaré.

La réclamation avait été portée par la Grande-Bretagne, 4e sur le tartan mais désormais médaille de bronze.

La Jamaïque reste championne du monde, devant désormais les États-Unis et la Grande-Bretagne. La France termine donc les Mondiaux de Moscou avec quatre médailles, et non cinq.
S.I
Lu 238 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >