MENU ZINFOS
Santé

Mona Kanaan : Son combat pour les gramounes continue


Elle ne lâche rien Mona Kanaan et inlassablement veut faire entendre la cause des gramounes de La Réunion... Notre île malheureusement fait face à un accès de plus en plus difficile pour nos seniors aux soins. Des solutions existent, elle le martèle, n'en déplaise à certains et en attendant sa pétition ne fait qu'engranger des soutiens...

Par NP - Publié le Mardi 5 Novembre 2019 à 10:25 | Lu 2055 fois

Mona Kanaan
Mona Kanaan
Un combat, c'est exactement l'exercice auquel se livre la dynamique Mona Kanaan depuis 11 ans, se heurtant à un mur.

L'hospitalisation à domicile est la solution pour elle à la grande précarité de nos anciens en termes de soin... Elle précise le contexte: "Il y a 11 ans exactement que je me bats dans le seul  but d'améliorer le soin et leur continuité dans la qualité de la prise en charge des patients médicalisés à leur domicile. Je dépose des dossiers de demande pour un agrément (19 dossiers au total)  me permettant de faire de l'Hospitalisation à domicile gériatrique.
 
À chaque demande et à chaque dossier, l'ARS OI rejette ma demande en précisant qu'il n'y a nul besoin d'un 3e établissement HAD, car tous les besoins sont satisfaits par l'ARAR et l'ASDR
"....  

Il y a un mois, Mona a lancé une campagne intitulée HAD qui a déjà plus de 120 000 vues et 10 000 partages... Quant à sa pétition, au jour de l'arrivée du Président Macron elle comptait 31 000 signatures, 32 000 à ce jour.

La Réunion semble être dans une situation particulièrement préoccupante dans le domaine des soins de ses gramounes. Quelle est donc la réalité?

Mona Kanaan martèle une fois de plus son discours : "Dans la réalité voilà ce que nous constatons : un isolement des personnes âgées de plus en plus important, un accès aux soins de plus en plus difficile.

Les besoins sont très importants et se multiplient autant en accompagnement social , en compensation de handicap en structures intermédiaires, en manque de disponibilité des familles et des aidants (crise économique, chômage , solvabilité) abandon , détresse sociale et détresse psychologique. Il y a enfin un besoin de soins complexes et associés dont le rôle principal des HAD est d'assurer la coordination  de ces mêmes soins avec tout le reste
 ".
 

Isolement, très grande précarité: la réalité du terrain à La Réunion
Isolement, très grande précarité: la réalité du terrain à La Réunion
"Les bloquants sont clairement constitués par un duopole composé de deux associations l'ARAR et l'ASR en complicité avec la Direction de l'ARS OI"

"Les bloquants sont clairement constitués par un duopole composé de deux associations l'ARAR et l'ASR en complicité avec la Direction de l'ARS OI ".

Et pourtant la ministre de la Santé Agnès Buzyn dès 2018, avant le vote de la nouvelle loi de santé "Ma santé 2022", préconisait déjà le développement de l'hospitalisation à domicile. Mona Kanaan rappelle ainsi que : "Le rapport IGAS (2012)co-signé par Nicolas Durant ancien directeur adjoint en 2015 de l'ARS OI préconisait déjà le développement et la nécessité impérieuse de déployer des structures efficaces dans le maintien à domicile pour les personnes âgées.

L'étude  (2014) nationale préconise également pour réduire la durée de séjour dans les services hospitaliers  une amélioration du déploiement de l'hospitalisation à domicile
".

Les choses bougeront un jour mais quand ?

Des conditions de vie inacceptables pour certains gramouns
Des conditions de vie inacceptables pour certains gramouns




1.Posté par MICHOU le 20/11/2019 20:43

S'il n'y avait que la santé! le logement, la mobilité, la possibilité de sortir comme tout le monde; faire ses courses quand on n'a pas l'ah ou l'ald ou autre mais qu'on est démuni parce qu'on souffre du dos, qu'on est fatigué, qu'on peine à rester debout, mais qu'on est livré à soi même.Même le 15 et médecins sos ne se déplacent pas et vous renvoient vers vos amis ou voisins et vous laissent 5 jours seul sans soin

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes