MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Mon SOS à la MDPH


Appel au secours d'une maman d'une jeune fille handicapée que nous publions dans le fil-de-l'eau.
La rédaction de Zinfos

Par SL : une maman écoeurée!!!! - Publié le Lundi 27 Juillet 2015 à 08:14 | Lu 1338 fois

Maman d’un enfant handicapé, je me retrouve aujourd'hui dans une situation très inquiétante qui me pousse à témoigner et à pousser ce "coup de gueule" contre la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) dont le laxisme et le je m'enfoutisme ont lésé mon enfant porteuse de handicap.

Début février 2014, je dépose le dossier d’inscription de ma fille au collège, en classe ULIS (Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire) ; type de classe qui permet l'accueil dans un collège, un lycée général et technologique, ou un lycée professionnel d'un petit groupe d'élèves présentant un handicap.

J’effectue cette démarche auprès de son enseignant référent dans les temps afin de m’assurer que ma demande soit bien prise en compte.

Or, quatre mois plus tard, au mois de juin, ne voyant pas son nom sur la liste des collèges, j’interpelle l’enseignant référent à nouveau, qui se fait accuser d'omission de fournitures de tous les papiers et demande d'inscription au collège par la MDPH, alors que celui-ci avait fait son travail dans les temps et que c'est eux qui l' ont perdu tout simplement ; me voilà donc dans l’obligation de le recommencer à zéro.

Et voilà comment, par leur faute, l’inscription de ma fille est compromise. Du coup, j’ai dû l’inscrire dans un collège “normal”, pour finalement devoir refuser de l’y emmener au vu de son niveau intellectuel non adapté à ce contexte.

Privée d'établissement, elle a du patienter une dizaine de jours entiers à la maison. On était revenues à la case départ et elle se retrouvait sur une longue liste d’attente. Le temps passait et j’ai même dû la renvoyer dans son ancienne école primaire en attendant une place dans un fameux établissement!

Branle-bas de combat de ma part, à passer des coups de fils, toujours sans résultats pour enfin lui accorder une place après 3 ou 4 semaines d'attente… Mais, trop tard, le mal était fait!!

S’il est déjà difficile pour un enfant ordinaire de prendre l’année scolaire en retard, surtout celle de 6ème, cela l’est encore plus pour un enfant porteur d' handicap. C’est pourtant ce qui est arrivé à ma fille qui s’est retrouvée lâchée dans une école inconnue alors que les autres, de son ancienne classe, s’étaient déjà bien adaptés.

Ce retard a provoqué une mauvaise intégration et une violence envers les élèves de sa classe, du collège et surtout moi, sur qui elle déverse sa haine de la société chaque jours.

Alors que je suis complètement perdue, on me propose un centre d’hébergement de répit pour les parents d’enfants handicapés, (on a droit à 90 jours/an) du moins pendant les vacances. Je dépose le projet de vie le 17 avril 2015 et là encore, ne voyant toujours pas arriver de notification au mois de juin 2015, je me rends sur place à la MDPH : personne!! J’appelle et là, on me répond que la gestionnaire de mon enfant a pris du retard au niveau courriers et que immédiatement ils vont traiter son dossier… Mais il manque le certificat médical (C.M que je ramène au plus vite!!!!), en espérant qu’ils allaient passer mon dossier lors de la dernière commission CDAPH au mois de juillet, avant les vacances.

A force d’attendre et d’attendre encore et encore, la semaine dernière, j’appelle pour savoir où en est mon dossier et là, comble de tout, j’apprends qu’ils n’ont toujours pas daigné le traiter mais que cela se fera dans L'URGENCE sic!!!! A… la RENTREE!!!!!

Deux situations où la maman d’enfant handicapé, que je suis a été confrontée avec la MDPH qui non seulement a traité mes dossiers avec du retard et qui est restée totalement indifférente à la détresse dans laquelle je me trouve depuis qu’ils n’ont pas fait leur travail!!
Alors, mesdames et messieurs de la MDPH, aujourd’hui il m’arrive de vivre dans la peur, de crainte que dans ses crises, mon enfant finisse par m’agresser physiquement et je crie mon désespoir car elle se retrouve sans instituts, sans éducateurs, sans aides et cela pendant les vacances , ,A CAUSE DE VOUS!!!!! Et de plus je travaille, je dois me battre chaque jour pour lui trouver un endroit où la CASER COMME UN VULGAIRE OBJET!!

Trop de turnovers dans vos équipes de gestion administrative, mais aussi une absence de compassion, de professionnalisme, peut-être même de respect envers le public qui vient vous voir, non pas par plaisir mais parce-que dans le besoin... Souvenez-vous en!! Je ne demandais pas la charité, j'attendais juste que vous remplissiez votre mission, que vous fassiez VOTRE TRAVAIL!!!!!!




1.Posté par DANORD le 27/07/2015 14:18

Un gros scandale madame

Le je m'enfoutisme où est Nassimah Mangrolia Dindar qui brasse de l'air de 1er Janvier au 31 Décembre ?

Où est le directeur de cabinet du conseil départemental mieux placé que quiconque à comprendre cette situation

Où Joseph Sinimalé , Maire de St Paul , Pdt du TCO le brasseur d'air et sa fille Sandra , une élue du département venant du hasard pire que le monopoly ?

Oui C un scandale madame

2.Posté par Conseil le 27/07/2015 16:36

Lorsque vous déposez un dossier dans n'importe quelle Administration :
- faire le dossier en double;
- déposer le dossier sur place, soit à l'accueil, soit, mieux, dans le bureau concerné;
- exiger de faire tamponner toutes les pages des 2 copies du dossier, aussi bien la copie à remettre que celle à conserver.

C'est contraignant, mais c'est la sécurité.

3.Posté par Toto le 28/07/2015 08:09

Ma femme a travaillé la-bas, elle s'est faite mutée devant l'irresponsabilité, le je-m’en-foutisme, les emplois fictifs et/ou de complaisance (et oui le CG est grand employeur de supporteur de campagne), etc... bref je me demandais tout simplement combien de temps cela allait prendre pour être aux vues de tout le monde.
Madame ne lâchez rien, appelez la presse, faites un piquet devant le conseil général, je peux vous garantir qu'en ces temps de campagnes pour les régionales, ça va faire désordre... et ils vont tout faire pour résoudre voter problème sans faire de vagues...

4.Posté par michele le 28/07/2015 14:35

poste 3
hélas 3 fois hélas, on ne peut plus rien faire car les commissions reprennent seulement à la rentrée scolaire!!!!! Et il me faut absolument la notification, donc attendre attendre attendreeeeeeee!

5.Posté par Le plus ecoeuré c''''est moi ! le 28/07/2015 21:47

A midi je m.appretais a vous envoyer un message de soutien. J'apprend cette aprem que la maman écœuré est une ancienne employée mdph et que de son temps elle n'avait rien fait pour les enfants handicapés ou elle travaillait ! Vous pouvez vérifier à la mdph .ou des associations handicap . Tout le monde parle de madame L ! Vraiment écœurant !

6.Posté par re michele le 29/07/2015 12:55

a poste 5 :
sachez tout d'abord que j'ai nullement besoin de votre soutien, je les avais prévenu de mon courrier, vous vous sentez visé? je suppose que vous faîtes parti de cette structure, de plus pas très futé de votre part d'écrire autant d'indices pour identifier la maman écoeurée que je suis!! sachez que pour votre gouverne, effectivement j'ai travaillé à la MDPH mais en tant que simple secrétaire, je sais comment ce qui se passe à l'intérieur, je n'étais pas ni la DIRECTRICE, ni ELUE;Je n'avais donc aucun pouvoir décisionnel pour les associations !!! !je souhaite pour vous que vous n'avez pas un enfant HANDICAPE, car si c'était le cas, vous n'écririez et déblatéreriez pas de telles inepties, à bon entendeur salut!!!

7.Posté par l''''écoeuré le vrai le 29/07/2015 21:20

a post 6
voici les vérités de la vie : commencer par respecter un peu plus les administrations (vous en recevrez encore plus en retour!) - ne considérer jamais votre enfant handicapé comme un objet (ne le pensez même pas !) quoi qu'il arrive dans votre vie (le combat sera perdu !) - tout le monde est prioritaire dans le handicap donc pourquoi on doit vous répondre avant les autres qui attendent aussi ! a bon entendeur .
Non je suis pas dans la structure mais me sent concerné madame L.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes