MENU ZINFOS
Société

#MoisSansTabac: Le défi commence maintenant à La Réunion !


Dimanche 1er novembre, Santé publique France, en partenariat avec le Ministère des Solidarités et de la Santé et l’Assurance Maladie, ont donné le coup d’envoi de la 5e édition de #MoisSansTabac. Cette année, étant donné le contexte sanitaire, il est encore plus important de renforcer la prévention sur le tabagisme et continuer à inciter les fumeurs à arrêter le tabac.

Par Christelle Boyer - Publié le Vendredi 6 Novembre 2020 à 07:39 | Lu 389 fois

Comme chaque année, le dispositif offre aux fumeurs un accompagnement au sevrage jour après jour. #MoisSansTabac est une opération probante : arrêter le tabac lors de l’opération multiplie par 2 la réussite du sevrage tabagique à 1 an, par rapport aux taux de succès observés dans la littérature scientifique pour des tentatives d’arrêt sans aide extérieure. Cette année, #MoisSansTabac met à l’honneur ses anciens participants devenus ex-fumeurs et renforce son dispositif d’accompagnement pour favoriser le partage d’expériences et rassembler les Français autour d’un même objectif : passer 30 jours sans fumer. C’est parti !

Un mois pour arrêter de fumer

C’est sous le signe de l’élan collectif que les fumeurs sont invités à arrêter de fumer tous ensemble pendant 1 mois, en novembre. En effet, un mois sans tabac multiplie par cinq les chances d’arrêter de fumer définitivement. Après 30 jours d’abstinence, la dépendance s’avère bien moins forte et les symptômes de manque (nervosité, irritabilité) sont moins présents.
#MoisSansTabac est un programme qui a fait ses preuves. Les 4 premières éditions de #MoisSansTabac ont enregistré 6271 inscriptions à La Réunion. La campagne a contribué à la baisse historique de la proportion de fumeurs en France, dans le cadre du Programme National de Lutte contre le Tabac (PNLT). Ainsi, de 2014 à 2019, le nombre de fumeurs quotidiens a diminué de 1,9 million.

Les ex-fumeurs au cœur de la 5ème édition du #MoisSansTabac

Pour cette 5ème édition, Santé publique France déploie une campagne d’envergure mettant à l’honneur des ex- fumeurs ayant arrêté de fumer grâce à leur participation à #MoisSansTabac. L’objectif est, à travers des témoignages, des portraits, des anecdotes, de recréer cet élan de solidarité qui participe chaque année au succès de l’opération.

A travers plusieurs capsules vidéo diffusées en télévision, en ligne et sur les réseaux sociaux, les anciens participants partagent leurs expériences de sevrage tabagique : leur arrêt, leur parcours et leurs réussites lors des précédentes éditions.

Année après année, l’opération #MoisSansTabac permet de former une communauté : entretenir le lien est primordial pour réussir à surmonter l’envie de fumer.

Santé publique France, malgré la crise sanitaire et l’impossibilité d’organiser des évènements rassemblant du public, renforce également son dispositif d’accompagnement des participants et lance son nouveau programme d’accompagnement : « Programme 40 jours ». Véritable outil de coaching, il est composé de deux phases : 10 jours de préparation et 30 jours de défi. Santé publique France propose chaque jour des conseils, activités, challenges pour accompagner les participants. Il est disponible dans le kit #MoisSansTabac, en stories #MonProgrammeSansTabac sur la page Instagram de Tabac info service, ou par mail. Le public recevra quotidiennement son boost de motivation.

Un grand nombre d’outils, développés par Santé publique France, permettent également de renforcer cet élan collectif :

    1.    Le site tabac-info–service.fr a été repensé pour faciliter la navigation et l’accès à l’information par le biais de contenus plus pertinents et plus synthétiques.
    2.    L’application d’e-coaching Tabac info service, conçue par l’Assurance Maladie en partenariat avec Santé publique France et avec le concours de la Société francophone de tabacologie, propose un programme d'e-coaching 100% personnalisé, des conseils, des astuces et des mini jeux, des vidéos de soutien et un suivi des bénéfices de l'arrêt au quotidien (économies et santé).
    3.    La ligne téléphonique 39 89 met en relation des fumeurs avec des professionnels de l’arrêt du tabac. Cet échange téléphonique est un accompagnement entièrement gratuit, offrant un suivi personnalisé.
    4.    Santé publique France propose aux participants de les rejoindre sur les réseaux sociaux. En s’inscrivant sur les pages Facebook, Twitter et la toute nouvelle page Instagram @tabacinfoservice, les fumeurs peuvent trouver chaque jour du soutien au sein même de la communauté, des informations utiles et des conseils pour affronter la phase de sevrage.
    5.    Un kit d’aide à l’arrêt comprenant le programme de 40 jours, une roue des économies et une planche de coloriage

La Caisse Générale de la Sécurité Sociale et l’Agence Régionale de Santé de La Réunion s’engagent !

Pour accompagner localement le déploiement de ce dispositif, l’Assurance Maladie a lancé un appel à projets afin de permettre la mise en œuvre d’actions de proximité dans le cadre de « Moi(s) sans Tabac », notamment auprès des publics prioritaires.

Quatre promoteurs ont été retenus et bénéficient d’un financement pour mener des actions de sensibilisation, de recrutement et d’accompagnement des fumeurs dans cette démarche d’arrêt.

        -  URPS Pharmaciens : opération régionale “Mes soignants de proximité avec #MoisSansTabac” dans les pharmacies partenaires proposant un accompagnement adapté, un kit d’aide à l’arrêt et une semaine de substituts nicotiniques ;
        -  Association CSAPA kaz’ OTE : aide au sevrage tabagique de la population du territoire Ouest de La Réunion, actions d’informations, de sensibilisation, d’accompagnement ;
        -  Pôle santé CLS/ASV de Saint-Denis : actions d’information, de sensibilisation sur le tabagisme, le sevrage tabagique vers les jeunes de la Mission Locale de Sainte Clotilde ;
        -  Association RIVE : accompagnement du public de la région Nord à la démarche d’arrêt, information via les réseaux sociaux, à la prise de conscience de l’impact du tabac sur la santé et les risques encourus. L’Agence Régionale de Santé de La Réunion a apporté son soutien à plusieurs structures souhaitant devenir des lieux sans tabac, et qui s’engagent pleinement dans la démarche Moi(s) sans Tabac pour accompagner leurs usagers mais aussi leurs professionnels vers une démarche d’arrêt du tabac. Les structures engagées :
        -  la Clinique de Sainte-Clotilde (Saint-Denis),
        -  la Clinique Jeanne d’Arc – Les Orchidées (Le Port)
        -  des établissements médico-sociaux accueillant des personnes handicapées : le pôle handicap de l’ASFA (Nord de La Réunion) et le pôle médico-social Est de la Fondation Père Favron, en partenariat avec les établissements de l’Est de l’IRSAM et de l’Alefpa.

Deux questions à Justine Avenel-Roux, cheffe de projet #MoisSansTabac à Santé publique France

- En quoi #MoisSansTabac peut-il aider à arrêter de fumer ? 30 jours, c’est la durée au-delà de laquelle les symptômes de manque sont considérablement réduits, il devient alors plus facile de rester non-fumeur. Au fil des éditions, nous avons pu observer que les fumeurs qui tentent d’arrêter de fumer pendant le défi collectif ont deux fois plus de chances de ne pas avoir repris la cigarette un an après. En effet, participer à un mouvement collectif facilite la démarche d’arrêt, mais surtout l’opération propose plusieurs soutiens qui vont aider les participants à tenir bon même après le mois du défi.

- Quels sont les objectifs prioritaires de la 5ème édition du #MoisSansTabac ? Cette année, nous souhaitons renforcer l’accompagnement auprès des participants pour déclencher davantage de tentatives d’arrêt du tabac et augmenter leur chance de succès. C’est pourquoi nous avons mis en place le Programme 40 Jours, un outil d’accompagnement composé de défis et de conseils quotidiens.




1.Posté par klod le 06/11/2020 16:04

et les années suivantes sans trump , ce serait encore mieux ……………..

2.Posté par klod le 06/11/2020 17:17

tiens un VRAI défi pour la run : plus de makot ……………

le reste , t'as pas une clope man ?

3.Posté par klod le 06/11/2020 17:34

je persiste "et signe" : devant tous ces connards pro "natio" , où qui font le fangio en te collant au cul en bagnoles ………… et tant d'autres , une clope sa calme et gout de miel pour les puristes …………….…………………..

"de l'addictologie tabagique face à la connerie humaine" , 500 pages , à paraitre , édition "loving people "

t'as pas une clope , man , mon fra ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes