Politique

Modification des statuts d’Ileva: Preuve de "l'incurie des élus du TCO"

Vendredi 22 Décembre 2017 - 11:51

Modification des statuts d’Ileva: Preuve de "l'incurie des élus du TCO"
Les élus du TCO étaient réunis, mardi soir, en conseil communautaire. Parmi les affaires à l’ordre du jour, celle concernant la modification des statuts d’Ileva. La demande des conseillers du syndicat mixte de traitement des déchets de la région Sud et Ouest a alerté l’élue écologiste, Mélissa Cousin.

Selon cette dernière, cette modification qui ajoute au domaine de compétence d’Ileva le traitement "des déchets générés par ses propres activités et installations", permet au syndicat d’envisager un centre d’enfouissement de classe 1 réservé aux déchets dangereux. A l’image "des résidus hautement toxiques issus de l’incinération", pointe-t-elle dans un communiqué. 

L’élue écologiste s’est donc positionnée, "seule", contre la demande d’autorisation alors que " Vanessa Miranville qui, il n y a pas si longtemps se plaignait de l’opacité chez Ileva, est restée ce soir-là la tête baissée, et n'a pas été gênée de voter pour ce surplus de pouvoir donné à Ileva ", dénonce Mélissa Cousin.

 Ainsi sous prétexte de garantir "l’efficience de son domaine de compétence", "donner la possibilité à Ileva de projeter la mise en place d’un centre de classe 1 sans même qu' il y ait un semblant de débat au sein du conseil, montre bien l’incurie des élus", poursuit-elle.
 
N.P
Lu 2385 fois



1.Posté par doudou le 23/12/2017 12:07

sèlemen zordi ou la romarque mirnville . a la possession tous les zour do moune iwa son instabilité dans les desision .

2.Posté par LORHEIN le 23/12/2017 12:58

ok

3.Posté par Balthazar le 23/12/2017 13:20

Vanessa y joue une carte personnelle et utilise l'écologie comme marche-pied. Mais ziskalan???

4.Posté par Jean le 23/12/2017 18:47 (depuis mobile)

Amasse out dent dont ...

5.Posté par Association contribuables974 le 23/12/2017 20:47

Lors d'un conseil municipal à Saint-Louis, le maire a demandé de voté pour Ileva. Les opposants ont alors demandé les statuts car ils ne pouvaient approuvé une délibération sans la connaissance du sujet.
Nous n'avons pas les statuts répond le maire, vous les aurez la prochaine fois.
Resultat, la majorité à voté en l'absence des statuts de cette usine à gaz.
Et le contrôle de la légalité qui ne moufte pas.

6.Posté par écolo non encarté le 24/12/2017 10:21

Comme c'est dommage que Mélissa qui est pourtant une jeune femme intelligente, reste figée dans une posture politicienne pro-Bello, consistant à rejeter tout ce qui ne vient pas d'elle.

Heureusement pour La Réunion, Vanessa qui est maintenant une élue pragmatique, a su enlever ses oeillères et regarder le monde tel qu'il est, en mouvement perpétuel, afin de s'adapter et non subir !!!

7.Posté par ILEVA: il est valable? le 24/12/2017 11:47

5.Posté par Association contribuables974 le 23/12/2017 20:47

Si la majorité vote en connaissance de cause, sans les statuts, que peut faire le contrôle de légalité?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >