Communiqué

Mobilisation en faveur de l'entrepreneuriat féminin avec le 2ème plan d'actions régional

Jeudi 21 Juin 2018 - 08:58

Une convention du plan d'actions régional 2018-2020 en faveur de l'entrepreneuriat féminin a été signée à la préfecture ce mercredi. Voici le communiqué :


Amaury de Saint-Quentin, préfet de La Réunion, Didier Robert, président du conseil régional, Nathalie Infante, directrice régionale de la caisse des dépôts et consignations, Pierre Bonnery, directeur commercial de la caisse d'épargne CEPAC Réunion Nord, Est et Mayotte, et Jean-Marc de Courson, directeur général de la BNP Paribas Réunion ont signé la convention du plan d'actions régional 2018-2020 en faveur de l'entrepreneuriat féminin à La Réunion, mercredi 20 juin 2018 à 14h30 à l'hôtel de préfecture.

À cette occasion, les acteurs et actrices en charge de la mise en œuvre opérationnelle de ce 2ème plan d'actions régional (PAR) ont signé une charte d'engagement inscrivant dans la durée leur adhésion pour la création et la reprise d'entreprise par les femmes.

Cette séance a été ponctuée de témoignages de cheffes d'entreprises et de porteurs de projets présentant les trois premières actions du PAR : « Lever les freins à l'entrepreneuriat féminin » de l'ADIE, « Forum de l'entrepreneuriat » de la Cité Des Métiers, « Startup Week-End O féminin » de l'association WebCup.

Les acteurs et actrices de la nouvelle convention se mobilisent autour de 4 axes à partir desquels seront développées des actions partenariales de la convention PAR 2018-2020 :

- la sensibilisation et l'accompagnement vers la création et la reprise d'entreprise par les femmes,
- le développement d'outils financiers et d'actions d'accompagnement à la médiation financière,

- la valorisation de l'entrepreneuriat féminin par la formation, la sensibilisation et la communication,

- le développement des actions dans les territoires fragiles et auprès des publics jeunes.


Un premier plan d'actions régional (PAR) signé le 17 décembre 2014 entre la préfecture, le conseil régional et la caisse des dépôts et consignations (CDC) a permis de déployer des dispositifs tels que la veille, le financement, l'accompagnement des créatrices d'entreprises, les actions de communication, la mise en réseau et la formation. Cette dynamique pour l'entrepreneuriat féminin se poursuit dans la continuité du dernier accord-cadre national du 6 octobre 2017 entre l'État et la CDC, au moyen de ce 2èmeplan d'action régional.

Considéré à la fois comme un levier de développement, de croissance, d'innovation mais aussi comme une potentielle source d'émancipation pour les femmes, l'entrepreneuriat féminin reste cependant faible à La Réunion. Le taux de femmes cheffes d'entreprise stagne depuis 2006 : seulement 30% des entreprises créées - hors micro-entrepreneurs - l'ont été par une femme. Seuls 29% des projets portés par des femmes parviennent à aboutir. Ce constat conduit à faire de la promotion de l'entrepreneuriat des femmes un axe majeur de l'action publique.

N.P
Lu 794 fois



1.Posté par Valerie Lariflaa le 26/06/2018 17:27

Cette signature de PAR devrait insuffler un dynamisme pour l'entrepreneuriat féminin à la Réunion. L'association 100000 Entrepreneurs qui existe depuis 2007, et a pour mission de sensibilier à la culture et à l'envie d'entreprendre les jeunes de 13 à 25 ans, organise depuis 2006 la Semaine de sensibilisation des jeunes à l'entrepreneuriat féminin en mars. Cette semaine nationale est également organisée des les régions d'Outre-Mer où l'associtaion est présente ou en lien avec le pôle Outre-Mer de 100000 Entrepreneurs. En 2018, plus de 700 femmes et 16000 jeunes ont participé à nos conférences, forums, rencontres dans les établissements.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter