Société

Mobilisation contre le syndrome l'alcoolisation foetale

Lundi 4 Septembre 2017 - 08:02

9 mois = 0 alcool rappelle l'association, qui se mobilise contre le syndrome l'alcoolisation foetale.


Le cerveau est souvent l’organe le plus abîmé lorsqu’il y a consommation d’ alcool pendant la grossesse et cela ne se voit pas tout de suite. La volonté de l’association est d’alerter les pouvoirs publics, les institutions, sur l’urgente nécessité de protéger les cerveaux, pour investir dans l’avenir pas seulement d’un enfant, mais aussi d’un foyer, d’une ville, d’une région et enfin d’un pays.

La ville de Saint-Louis et SAF Fance lancent la 1ère édition du Safthon. 30 heures de solidarité pour éviter qu'un enfant soit atteint de troubles liés au Syndrome d'alcoolisation foetale.

30 heures de solidarité régionale, nationale et internationale. Pour cette première édition dans le Monde, il n’y a qu’un mot d’ordre : la solidarité pour les 8.000 enfants touchés chaque année par l’alcoolisation foetale en France (1,3 million dans le Monde), première cause évitable de marginalisation sociale.

"Nous souhaitons que le Safthon rassemble dans un mouvement citoyen responsable, solidaire et généreux en faveur de la défense des droits des enfants et le droit à l’égalité des chances".

Le 9 septembre Saint-Louis se mobilise dans les jardins de la mairie de 9h à 17h au village Safthon avec des ateliers flamenco, danse country, natation, tennis, aqua zumba, gonflables, et pour terminer cette journée à 16 heures concertr avec Deyrah, Karen et Son'J et Srjo...
Zinfos974
Lu 721 fois



1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 04/09/2017 09:26

b[*Comment un sujet aussi grave peut être abordé à partir de "flamenco, danse country, [...], acqua zumba, gonflables (??), etc...,etc..." ??

*Où se niche le SAF dans tout ce bruit ??

*Qu'est-ce qui motive les visiteurs ??]b

2.Posté par Fredo974 le 04/09/2017 10:47

Je ne peux pas , j'ai triathlon ...

3.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 04/09/2017 11:09

* À ZINFOS: Merci de bien vouloir rétablir mon commentaire selon sa - très ancienne- présentation habituelle...

4.Posté par Emma le 04/09/2017 17:30

Madame Juliette CARANTA-PAVARD, j'ai beaucoup de respect pour votre parcours et tout ce que vous avez entrepris pour la santé et le social de notre île. Merci à vous.
Je peux aussi entendre votre incompréhension sur le bruit fait autour de, comme vous le dites, ce sujet aussi grave.
Je vous invite à rejoindre les équipes qui s'évertuent à faire entendre les cris sourds des familles et des professionnels qui sont tellement démunis.
Je crois que votre expertise et votre connaissance de l'histoire de notre île ne peuvent qu'être utiles aux réflexions collectives pour aller vers de meilleurs demains.
N'hésitez pas à les contacter par le biais du site Safthon.re
"Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès" Nelson Mandela
Au plaisir de vous recroiser...

5.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 04/09/2017 18:47

À Post. 4 - Emma:

*Vous êtes "rare", peut-être même la seule - sur les 850 000 habitants de l'île - à penser et à écrire comme vous le faites...

*Je sais que ma connaissance approfondie, lucide, objective, de la partie "humaine" de l'île pourrait être utile mais personne n'en veut; bien trop lucide, bien trop objective...

*Les sujets "graves" foisonnent à La Réunion. "On" a choisi de les diluer ou de les gommer.

*Merci de citer Mandela: j'ai une énorme admiration pour lui, depuis près de 50 ans.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter