MENU ZINFOS
Santé

Mobilisation 20 novembre: Les infirmiers veulent faire ouvrir les yeux au gouvernement


Par Zinfos 974 - Publié le Mercredi 14 Novembre 2018 à 16:19 | Lu 3556 fois

Les infirmier.e.s, qu’ils soient hospitaliers, dé l'éducation nationale, salariés du privés ou libéraux, sont les grands oubliés du Plan Santé 2022 annoncé par le Président de la République alors qu’ils espéraient enfin trouver leur juste place dans le système de santé. C’est pourquoi 16 organisations de la profession (AFIDTN, AEEIBO, ANDPE, CEEIADE, CNI, CI, FNI, ONSIL, SNIA, SNIBO, SNICS, SNIES-UNSA, SNIIL, SNPI, UNAIBODE, UNIDEL) appellent à une mobilisation générale le 20 novembre 2018 avec :
  • manifestations infirmières dans tout le pays
  • grève des infirmiers hospitaliers et salariés
  • et refus de toute nouvelle prise en charge de patient pendant cette journée pour les infirmières libérales.
Pour les infirmier.e.s de France, pendant toute cette journée, un seul mot d’ordre : rappeler aux tutelles qu'il ne peut exister de transformation du système de santé efficiente sans reconnaissance et valorisation équitable des acteurs de première ligne que sont les 660 000 infirmières et infirmiers.

Une occasion manquée dommageable à la pertinence du système de santé et au meilleur suivi des patients
 
Face au vieillissement de la population et à l'explosion des maladies chroniques, la Stratégie de transformation du système de santé avait tout à gagner en pertinence et en efficience en intégrant dans son plan les 660 000 infimier.e.s, toutes modalités d’exercice confondues.

Mais au contraire, la vision médico-centrée du plan « Ma Santé 2022 » ignore totalement les infirmier.e.s, ne leur donne aucun moyen pour relever ces défis et ne cherche même pas à tirer le meilleur parti du rôle et des missions qui sont déjà les leurs au quotidien.

Preuve du mépris existant à l’encontre des 660 000 professionnels de santé les plus proches de la population française, ce plan est considéré par l’ensemble de la profession infirmière comme une incohérence pour le patient et notre système de santé.

Selon eux, les orientations du gouvernement fragilisent les 48 000 cabinets d’infirmiers libéraux et le gouvernement ne prendrait aucunement en compte le virage ambulatoire. Ils dénoncent un refus incompréhensible d’exploiter les compétences des infirmiers, un manque de considération constant pour les piliers du système de santé. 

En conclusion, les organisations AFIDTN, AEEIBO, ANPDE, CEEIADE, CNI, CI, FNI, ONSIL, SNIA, SNIBO, SNICS, SNIES-UNSA, SNIIL, SNPI, UNAIBODE, UNIDEL exigent que la Stratégie de transformation du système de santé ne se fasse pas sans la profession infirmière.




1.Posté par Aveugle le 14/11/2018 16:42 (depuis mobile)

Macron aveugle

2.Posté par polo974 le 14/11/2018 19:40

pourquoi """ les 660 000 infimier.e.s """ et """ 660 000 professionnels """ ? ? ?

dans le temps, le point, c'était pour finir une phrase.


je préfère """ infimier(e)s """

3.Posté par Larzac le 15/11/2018 00:07 (depuis mobile)

Moi aussi j''ai appris la parenthèse pour notifier le féminin et donc la mixité du substantif.
Merci polo974 pour ce rappel
Marre de cette écriture dite "inclusive".

4.Posté par Zarin le 15/11/2018 11:30

Tobie et l'Archange Raphaël

...Avec le fiel d'un poisson, comme le lui indique l'Archange, qui l'accompagne, Tobie retourne à la maison paternelle et guérit la cécité de son père.

"Mobilisation 20 novembre: Les infirmiers veulent faire ouvrir les yeux au gouvernement"

Aurons-nous suffisamment de fiel ?...

5.Posté par Vdb le 16/11/2018 13:06 (depuis mobile)

Que les donneurs de leçons....(Oh, la jolie faute de français) viennent un peu voir au quotidien la vie de cette profession, ensuite ils se rendront sans doute compte de leur propre "bêtise" À bon entendeur, salut.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes