MENU ZINFOS
Faits-divers

Mission NARCOPS : 300 kg d'héroïne saisis par le Nivôse


Pour son dernier jour de mission au sein de la Combined Task force (CTF) 150, coalition qui a pour objectif de lutter contre les trafics illicites qui concourent au financement du terrorisme et à la criminalité organisée, la Frégate de surveillance (FS) Nivôse a saisi 300 kg d’héroïne au large de la Somalie.

Par - Publié le Mardi 20 Avril 2021 à 14:27 | Lu 2029 fois

Crédit Photo FAZSOI
Crédit Photo FAZSOI
Le 14 avril au matin, l’hélicoptère Panther de la Frégate de surveillance (FS) Nivôse a localisé un boutre suspect au large de la Somalie. À l’issue d’une visite à bord, l’équipage de la FS a pu saisir neuf ballots contenant un total de trois cents kilos grammes d’héroïne.
Une nouvelle fois, cette opération a permis de mettre en exergue la rapidité et le professionnalisme des équipages, ainsi que l’efficacité de l’Action de l’État en mer (AEM).

À cet effet, le contre-amiral Fayard, commandant la zone maritime de l’océan Indien (ALINDIEN) assure également, dans un cadre interministériel, les fonctions de représentant de l’AEM en océan Indien. Ainsi, il représente l’AEM dans les espaces maritimes qui ne sont pas sous souveraineté française.
 
Cette nouvelle prise s’ajoute aux six autres saisies réalisées par la frégate depuis la mi-mars dans le nord de l’océan Indien. Au total, ce sont 1 233 kg d’héroïne, 1 333 kg de méthamphétamines, 1 247 kg de résine de cannabis qui ont été saisis. Cela représente plusieurs centaines de millions d’euros en valeur marchande, qui ne contribueront pas au financement de réseaux terroristes. 

Force opérationnelle depuis novembre 2002, la Combined Task Force 150 s’inscrit dans la coalition multinationale des Combined maritime forces, dirigée depuis Bahreïn. Des frégates françaises sont régulièrement déployées dans le cadre de ses missions de lutte contre le trafic de stupéfiants. Les navires déployés dans cette coalition agissent sous le contrôle opérationnel d’ALINDIEN.

Crédit Photo FAZSOI
Crédit Photo FAZSOI


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Pmat le 20/04/2021 15:56

Bravo mais INTOX
La France puissance en déclin n’a pas les moyens de surveiller son espace maritime l’un des plus grand du monde ..,, un bateau pour l’océan Indien ....

2.Posté par Bridel le 20/04/2021 16:01

Et après ? Le bourré est reparti tranquillement en rechercher ?

3.Posté par Damnation memoriae le 20/04/2021 16:13

Trafic d'Etat français?

4.Posté par LAMPION le 20/04/2021 17:03

Pas besoin d'aller aussi loin , un jour PIERROT DUPUIS à écrit qu'il connaissait tout le circuit de la drogue à ST GILLES.

5.Posté par Souvenirs Souvenirs le 20/04/2021 18:55

Souvenons-nous qu'il n'y a encore peu de temps de cela, l'Etat français finançait sa guerre d'Indochine en vendant de l'opium. Et le voilà qui fait maintenant la chasse à l'héroine dans l'océan indien, mais au profit de qui exactement?

"Cela représente plusieurs centaines de millions d’euros en valeur marchande, qui ne contribueront pas au financement de réseaux terroristes." mais à d'autres réseaux ;-)

6.Posté par Koklespes le 20/04/2021 21:08

Post 4 lol
Li sa pa dénonce un reso mis en place pou les jetsetteur la mok de sin zil

7.Posté par hardlove le 21/04/2021 06:11

Destruction (pollution) de la marchandise en pleine mer ? Est-ce que quelqu'un pourrait confirmer que cette pratique est toujours en cours ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes