MENU ZINFOS
International

Miss Honduras retrouvée morte avec sa soeur, un suspect arrêté


Par . - Publié le Samedi 22 Novembre 2014 à 12:58

Sort tragique pour Maria José Alvarado, Miss Honduras 2014, et sa soeur tuées par balles la semaine dernière. Alors que la jeune femme de 19 ans devait s'envoler pour Londres pour participer au concours Miss Monde, son corps a été retrouvé à moitié enterré à proximité d'une rivière à Santa Barbara à côté de celui de sa soeur.

Elles avaient disparu jeudi dernier après la fête d'anniversaire du petit ami de Sofia Alvarado, Plutarco Ruiz, qui a par la suite été arrêté.

Selon la presse locale, Ruiz n'aurait pas apprécié que sa copine danse avec un autre homme et l'aurait tuée d'une balle dans la tête. Maria José Alvarado aurait par la suite tenté de s'échapper mais aurait été abattue de deux balles dans le dos.

La violence n'est pas rare dans le pays, mais une foule est venue lui rendre hommage au cimetière San Juan Bautista où les deux femmes ont été enterrées.




1.Posté par noe le 22/11/2014 13:35

Ils sont expéditifs dans ce pays !
Si cela se passait de temps en temps chez nous , il n'y aurait plus de voyiux , de cogneurs-tabasseurs-harceleurs-violeurs de femmes !
J'adhère à cette justice nettoyeuse !!!!!

2.Posté par Hugh le 22/11/2014 14:51

Eh! Le chevalier eoN, quand est-ce que tu t'auto nettoies ?

3.Posté par ti kaf le 22/11/2014 19:54 (depuis mobile)

Noé, si j'avais une gomme je t'aurais effacer

4.Posté par DJANGO le 22/11/2014 21:56 (depuis mobile)

NOE TÊTE DE CON......

5.Posté par L'Ardéchoise le 23/11/2014 00:47

Je persiste et signe : il a sous le pseudo "noe" au moins un mâle et une femelle, mini...
Des fois, je me dis qu'ils sont peut-être trois.
On en a un qui n'intervient pas souvent mais dit des choses sensées, mais la plupart du temps, c'est une nénette qui n'a pas grand chose à faire de son temps qui nous balance des trucs, je vous dis pas, c'est tellement naze que ça fait peur.
Que l'on espère tous qu'elle va reprendre l'Arche et se barrer, tellement c'est pesant.
Noe, mâle et mec, faut jeter cette greluche elle ne fait que détruire tout ce que tu peux avoir de bon !
Faut rét ek sa, ses commentaires détruisent tout ce que peut faire de ce site quelque chose de sensé ou d'intelligent.
Menfin, intelligent, pour Zinfos, c'est des fois de trop.
Violette, c'est mieux, ça vous fait des pensées.

6.Posté par quelle gachis le 23/11/2014 08:04

des si jolies filles quelle dommage , si elles m'avaient été confié j'aurais été à leurs petits soins et très gentils quelle goujat ce type,

7.Posté par nomdedieu? le 23/11/2014 09:03

Quand les "forces" de l'ordre sont impuissantes , car ce ne sont que des fonctionnaires avec carrière et qu'à la moindre goutte de sang ou de bleus , les boeufs carrotes sont à leur trousse ... quand les corbeaux en soutane noire déambulant dans les prétoires en faisant leur cirque ridicule pour boucher les yeux des gens , alors il n'y a que la force d'une milice de gros bras avec une justice basée sur la FORCE et expéditive qui peut fonctionner pour l'élimination des voyous , des meurtriers , des tabasseurs-cogneurs-violeurs de femmes , des assassins de femmes et d'enfants !
Les prisons seront vite inutiles et l'état fera des économies au lieu de nourrir des salauds de la pire espèce pendant des années !
Le post 1 a raison sur de nombreux points !

8.Posté par KLD le 23/11/2014 22:03

la loi des milices et autre, certaines personnes font peur ! ........vive l'état de droit qui nous éloigne de la terreur !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes