MENU ZINFOS
Faits-divers

Mise en examen du chef de la police municipale de St-Pierre : FO apporte "son soutien aux collègues "


La procédure judiciaire ouverte contre le chef de la police municipale de Saint-Pierre fait grand bruit. Malgré le "discrédit jeté", Lucas Gobalou, syndicaliste FO mais aussi référent de la police municipale de la région océan Indien, apporte "son soutien aux collègues pour leur professionnalisme et la continuité de service publique".

Par PB - Publié le Mardi 15 Février 2022 à 16:37

Lucas Gobalou déplore le coup porté à l’image de la profession alors que l’affaire s’est déroulée hors cadre professionnel
Lucas Gobalou déplore le coup porté à l’image de la profession alors que l’affaire s’est déroulée hors cadre professionnel
Les faits reprochés remonteraient à plusieurs dizaines d’années. L’ancien champion de judo, chef de la police municipale de Saint-Pierre depuis 2017, aurait abusé d’une de ses anciennes élèves du club où il formait des jeunes judokas à Saint-Louis. Après un classement sans suite en 2017, la victime a de nouveau porté plainte récemment. 

L’homme a été placé en garde à vue mardi 8 février pour 48h et dans la foulée mis en examen pour viol et agression sexuelle sur mineure. Laissé libre, le quinquagénaire a été placé sous contrôle judiciaire en attendant l’instruction. 

"L’enquête ouverte par la justice n’a aucun lien avec ses fonctions mais jette tout de même le discrédit sur la police municipale", réagit ce mardi 15 février Lucas Gobalou, policier municipal à Saint-Pierre mais également référent Force Ouvrière dans la région océan Indien. 

La mairie de Saint-Pierre a pris hier une mesure conservatoire en suspendant son chef de la police municipale le temps des conclusions de l’enquête. 

"Aucune plainte ni remontée sur des événements graves n’étaient jusqu’à présent arrivées jusqu’au syndicat", précise Lucas Gobalou. Le secrétaire général FO de la commune de Saint-Pierre tient cependant à "apporter son soutien aux collègues qui font preuve de professionnalisme et assurent la continuité de service public".  Près de 50 agents officient à la police municipale de Saint-Pierre.




1.Posté par Pas possible ! le 15/02/2022 18:40

Erreur de casting. On ne s habituera jamais avec fo.

2.Posté par Tatave le 15/02/2022 18:40

Hé bé. Personnel au-dessus de tout soupçon. Personnel d'autorité. C'est triste ça !

3.Posté par Pourenparler le 15/02/2022 19:05

Les faits reprochés remonteraient à plusieurs dizaines d'années ???
C'est quoi ? Il avait 18 ans, elle avait 16 ans ??
Et elle en parle depuis 2017 ???
Quelle histoire...

4.Posté par jeff le 15/02/2022 21:27

Qu'e est-il de l'agent dcd durant une séance de sport ?
De plus ce chef de service aurait semble t-il exercé dans le sport au sein de cette PM sans etre détenteur d'une carte professionnelle, étrange ...

5.Posté par L''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' le 15/02/2022 21:42

On attend les retours de certaines des ses collègues...
Condamner ou se soumettre...

A bon entendeur...

6.Posté par Service publique lol le 15/02/2022 21:50

Service publique lol
A garde le service publique

7.Posté par Le demon le 15/02/2022 23:00

Je dit que la loi est fait pour tous le monde c'est pas parce-que vous êtes policiers que vous avait tous les droits c est honteux d avoir abusée une mineure.

8.Posté par HRM Duc Ray le 16/02/2022 00:09

la discrétion est de mise

9.Posté par Marin le 16/02/2022 03:18

Comment y fai ôté?la tête pas bon ou quoi?

10.Posté par Ste Suzanne le 16/02/2022 06:11

De toute façon quand c est eux il y a rien à voir
Comme dans la politique
Combien de policier sont pris dans des affaires qui entend encore parlé de l affaire de l hôtel à ste Clotilde
Il y a d autre qui arrive à faire camouflé des affaires avec leur ancien collègue pour ne pas se faire salir ou que leur famille femme enfant ne connaissent pas leur sale réputation

11.Posté par Axel le 16/02/2022 06:29

Il en faut aussi pour certains Policier de l.Etat et surtout les commandents qui gere mal les commisariats...
C etais honteux de faire une inauguration sous les projecteurs avec un ministre qui ne vas pas au fond des choses pour le commisariat de St Andre....
Vous croyez sur le creole croire encore a la pub de L.Etat

12.Posté par Irène le 16/02/2022 07:32

Juste pour dire en tant que maman d'une jeune fille, à l'aise avec son corps. Quand je vois ces professionnels regarder les jeunes filles comme des loups affamés, navrée, mais ça ne m'étonne pas.

13.Posté par paulo le 16/02/2022 07:46

Fo ne soutient pas les victimes... c est connu c est un adhérent fo donc il est couvert...
gobaloup garou... toute de moune i coné

14.Posté par onin le 16/02/2022 08:40

C'est curieux quand même, des dizaines d'années avant !!!!! la justice qui ne donne pas suite à la "première plainte" et ça ressort comme ça ?? ça ne serait pas un petit règlement de compte pour le sortir ??

15.Posté par Bien sûr le 16/02/2022 11:38

Si c'est en dehors de son travail qu'est-ce que ce syndicat vient faire dans cette histoire ?

16.Posté par bob le 16/02/2022 11:55

Mon coco si tu aimes a moin saute le tapis et viens saute a moin!!!

17.Posté par Az le 16/02/2022 12:53

Il auras un comité d acceuil à cayenne

18.Posté par Sisi le 16/02/2022 13:16

Post 14… je suis comme vous. Perplexe.

19.Posté par Le Jacobin le 16/02/2022 17:31

FO soutien les V.....d'enfants il ne manquait plus que ça, alors Monsieur Gobalou tant pis pour la fille l'esprit de corps d’abord ?

Quel honte, en déduction les policiers sont autorisés à V......les enfants ?

20.Posté par jojo le 16/02/2022 22:27

eh ben mon colon ! la peine est bien trop légère ....? Laissé libre, ! ...... "le quinquagénaire a été placé sous contrôle judiciaire en attendant l’instruction." .... et pendant ce temps ..... cabris y mange salade .
... mi crois qu'une sanction plus coercitive aurait pu être prononcée... mais c'est vous qui voyez ! ....

21.Posté par Nanar le 17/02/2022 05:09

Lucas Gobalou, à quel titre penses-tu représenter la profession ? Tu n'es policier municipal que de nom? Ton détachement à temps complet pour raison syndicale pendant lequel on ne sait vraiment pas ce que tu fais de tes journées nous laisse perplexes. Ah oui j'allais oublier qu'il y aura les élections syndicales bientôt, raison pour laquelle on te voit réapparaître.

22.Posté par Squid le 17/02/2022 08:38

@13

C'est comme le policier qui à insulté la dame
Le syndicat ne minimise pas mais "remet dans le contexte"

La grosse blague

23.Posté par Rico Rona le 17/02/2022 10:24

La justice est très lente, mais dans ce cas peut-être que la victime s'est déclarée tardivement aussi ? donc laissons la justice faire son travail. J'espère simplement que le fait que l'agresseur présumé soit policier ne lui fournira pas des circonstances atténuantes si il est coupable bien sûr...

24.Posté par Mme Kieffer le 17/02/2022 14:45

ce n'est pas une raison parce que un policier municipal a salit l'uniforme et son grade qu'il porte, il faut aligner tous le peloton des policiers municipaux de l’île, à la même enseigne cad violeurs, non et non.Il y a l'ivraie et le bon grain, et c'est difficile de séparer l'ivraie du bon grain, même la bible nous explique.
C'est à ce monsieur sur la photo de redorer le blason de sa corporation, en sortant, l'ivraie du bon grain,pas une fois, il parle de la petite victime 13ans, avant que les médias en prennent connaissance.On sait qu'il s'est passé quelque chose, on nettoie sa corporation, on coupe les branches pourries, et on essaie pas de cacher.On pense aux victimes petites, menues, sans défense qui ont été attaqués.
Ce n'est pas chose facile, même le ministre d'Outre Mer,lors de son passage chez nous, a dit "il ne faut pas avoir la main qui tremble", c'est valable pour ces cas là aussi.Les mots ont un sens, chacun interprète selon son milieu où il nage.Moi, dans ma tête,compréhension : "on tire sur tout ce qui bouge" face à l'ennemi en guerre, on n'a pas la main qui tremble.

25.Posté par mich le 17/02/2022 17:01

Je rappelle juste à tous les biens penseurs qui s’offusque, que ce monsieur n'est pas encore condamné, il me semble que ça s'appelle la présomption d'innocence...

26.Posté par Mme Kieffer le 17/02/2022 20:49

post 25, mich, je suis tout à fait d'accord avec vous.
Je ne suis pas une "bien penseurs", je suis juste une maman qui est perdue, vu que cela puisse arriver dans n'importe quel foyer.Et beaucoup d'enfants se taisent et souffrent en silence, et même se suicident.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes