MENU ZINFOS
National

Migration : Le conseil municipal de Béziers en vient aux mains


- Publié le Mercredi 19 Octobre 2016 à 10:59 | Lu 528 fois

Migration : Le conseil municipal de Béziers en vient aux mains
Une bagarre a éclaté durant le conseil municipal de Béziers, dans l’Hérault. Le projet de référendum autour des migrants avancé par Robert Ménard, maire de Béziers proche du FN, a été très mal accueilli par des militants en désaccord avec la politique de gestion de la ville.

Après plusieurs altercations verbales, les deux camps en sont venus aux mains. La scène se passe dans la grande salle de la municipalité. La bagarre a nécessité l’intervention de plusieurs agents de la police municipale. Une centaine de personne ont continué à manifester devant l’hôtel de ville.

Robert Ménard a, cependant, toujours l’intention d’organiser un référendum autour de l’accueil des migrants. Plus tôt, la préfecture lui a demandé de ne plus évoquer ce point dans l’ordre du jour du conseil municipal.

Selon certains médias, une enquête aurait été ouverte après la publication de plusieurs affiches à l’initiative du virulent maire de Béziers. Dans sa campagne contre les migrants, il a fait écrire " l’État nous les impose, ça y est, ils arrivent ". On peut notamment voir des personnes assimilées à des migrants, de dos et faisant face, comme des envahisseurs, à la cathédrale Saint-Nazaire, un des symboles de la ville.





1.Posté par kld le 19/10/2016 11:58

la fachosphèe, un exemple factuel ..................

2.Posté par Choupette le 19/10/2016 12:45

Il demande l'avis de la population via un référendum, quoi de plus normal ?

3.Posté par Pif le yinch le 19/10/2016 14:33

Tu mets 50 migrants dans une ville de plusieurs dizaines de milliers d'habitants, et tu trouves des mickeys pour chialer à l'invasion.
Ils veulent donner au monde l'image d'une France qui serait devenue un pays de chapons.
Etonnes-toi après qu'on ait des dirigeants qui plaident pour une accélération du métissage ...

Le mieux dans tout ça, ça serait de confier la mission d'accueil et d'aide aux migrants à des associations de personnes volontaires et bien formées.
Faire en sorte que les migrants soient toujours encadrés, jamais laissés à eux-mêmes.
Les militants des partis de gauche aussi devraient être mobilisés pour la cause, ça leur permettrait de mettre leurs idéaux en pratique.

C'est pas à eux de s'occuper de l'histoire du référendum local, mais aux autorités compétentes.
C'est pas en tapant sur les xénophobes qu'on leur fera accepter les étrangers, au contraire ça ne fait que les renforcer dans leur délire de persécution.

Militants de gauche, ne vous discréditez pas en cherchant à imposer vos points de vue par la force. Accueillez les migrants, accompagnez-les dans le quotidien, faites en sorte que tout se passe au mieux pour eux et pour la population locale. Vous serez fiers de vous et vous ferez la fierté de votre nation.
Vous pourrez dire, plus tard : "J'y étais, et j'ai fait ci et ça, et c'était un grand moment d'humanité".
Vos enfants seront fiers de vous, et les enfants des mickeys xénophobes mépriseront leurs parents.
C'est comme ça qu'on gagne les batailles idéologiques, en démontrant, et non en cherchant à imposer à tout prix.

4.Posté par kld le 19/10/2016 16:02

"et les enfants des mickeys xénophobes mépriseront leurs parents." ...........nous ne somme pas comptables des erreurs de not famille , amen . om shanti.

et pas de haine , ne tombons pas dans leur "logique" malsaine !

5.Posté par pinch le 19/10/2016 16:07

Vu les risques que ce gouvernement fait prendre a la population française sur tous les points, je suis pour ménard.

6.Posté par Zozossi le 19/10/2016 19:26

Le conseil municipal élu par les Biterrois a voté la tenue du referendum pas 36 voix contre 5.
L'extrême gauche, qui n'a jamais supporté la démocratie, a tenté de s'opposer par la violence au déroulement du conseil en envoyant ses miliciens habituels, lesquels ont été expulsés en toute légalité.

La question du referendum est:
«Approuvez-vous l'installation de nouveaux migrants, imposée par l'État, sans consultation du Conseil municipal?»

Ménard, le maire, déclare:
«Non, je ne suis pas prêt à recevoir des migrants dans ma ville. Je pense qu'on sera 80 ou 90 % à répondre non. Si on ne me laisse pas faire, je pense qu'on a peur du résultat».

Bien sûr, ce pouvoir tyrannique de collaboration, qui se raidit dans une répression sans issue, va faire interdire le referendum par sa "Justice".
Cela ne fera que rendre plus évidente la parodie de "démocratie" que nous joue ce régime finissant, et renforcer le peuple dans sa détermination de redevenir maître chez lui.

Rendez-vous en mai.

En attendant: belle affiche de Marianne bâillonnée sur le site de la mairie de Béziers:
http://www.ville-beziers.fr/journal-de-beziers-n41-15-septembre-2016/

7.Posté par lamonde le 19/10/2016 22:27

Pour le coup, si il y a un parti a interdire une nouvelle fois en France, comme en 40 pour collaboration, c'est bien le pcf.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes