MENU ZINFOS
Faits-divers

Migrants sri lankais : une enquête judiciaire vise les six derniers débarqués


Les six migrants Sri Lankais débarqués au Port fin juillet dernier ont été autorisés à déposer une demande d'asile en cours d'instruction. Ils ont également été entendus par la police.

Par IS - Publié le Mercredi 31 Août 2022 à 11:15

Migrants sri lankais : une enquête judiciaire vise les six derniers débarqués
Après un (presque) habituel marathon judiciaire, les cinq migrants en provenance du Sri Lanka obtenaient l'autorisation d'entrer sur le territoire français et de déposer une demande d'asile. Le 20 août, le tribunal administratif annulait le refus d'entrée prononcé par l'Office français de protection des réfugiés et apatrides pour plusieurs vices de procédure.

Six ressortissants avaient débarqué au Port sur un bateau de pêche le 31 juillet dernier dans des conditions similaires aux précédentes embarcations qui avaient rejoint La Réunion avant le premier confinement. Contrairement aux autres, l'un d'entre eux avait obtenu son sésame vers l'asile trois jours plus tard.

Désormais libres de leur mouvements, les migrants ont effectué leurs démarches en bonne et due forme auprès des services de préfecture compétents en la matière. Une autre démarche les attendait également : une audition devant les services de police. Tous ont été individuellement entendus par le service territorial de police judiciaire au sujet de leurs conditions et des raisons précises de départ de leur pays.

Tout comme l'ont fait les Sri Lankais qui les ont précédés, les six pêcheurs ont donné exactement les mêmes explications, à savoir qu'il n'existait aucun trafic au sein de leur pays. Ils ont expliqué qu'ils avaient pris l'initiative de le quitter et effectué en commun l'achat du bateau.

Depuis 2018, sept bateaux sont arrivés dans le département et près de 300 Sri Lankais se sont portés candidats au statut de réfugié politique.




1.Posté par ASSEZCOUILLONPOUGOBER le 31/08/2022 14:59

Bien entendu c'est vrai!!!!!!! Pas besoin de faire d'enquête, on les croit sur parole

2.Posté par Zendet le 31/08/2022 15:02

Comme si on n'était pas assez nombreux !
On voit déjà la conséquence de la surpopulation, lire l''article concernant les bandes de voyous....
Dans moins de dix années le pays sera invivable !

3.Posté par cenkorli le 31/08/2022 13:54

retour au bled ! qui prouve qu ils sont persécutés dans leur pays.?

4.Posté par pff le 31/08/2022 16:25

retour au pays

5.Posté par Dignité le 31/08/2022 16:42

C'est quoi l'enquête judiciaire?
Tel qu'il est écrit l'article laisse supposer que les personnes concernées ne seraient pas aussi innocentes que cela alors qu'il s'agit en réalité du respect de certaines formalités de police.
Je suis resté sur ma faim et c'est vraiment frustrant.

Je fais remarquer quand même que les magistrats des tribunaux administratifs sont plus sensibles à l'aspect humain qu'au respect du droit contrairement à ceux du Conseil d'Etat.

J'en veux pour preuve, la décision d'un Tribunal Administratif parisien de refus d'expulsion d'un imam, qui tenait dans ses prêches des propos contraires à nos valeurs, qui a été infirmée par les magistrats du Conseil d'Etat, ce qui laisse supposer que le droit est une matière très relative.

Je terminerai ma remarque en disant que les immigrés seraient bien mieux acceptés en France s'ils acceptaient de laisser chez eux le modèle de vie en société qu'ils ont décidé de fuir et qui empêche le développement de leur pays.
Or, c'est souvent le contraire qui se passe. Une fois installés légalement, ils demandent des lois pour respecter leurs différences culturelles et religieuses issues de leur société d'origine.
Allez comprendre!

6.Posté par mimi le 31/08/2022 14:48

nous même n'a poin la caz mai bana i arive logé nourri mai malheureux pou nous té.. n'a reunionnais x de temp i aten un caz n'a poin mai étranger i arive néna

7.Posté par Jag le 31/08/2022 18:02

Dire que des personnes souffrent considérablement en manque de logements et on accueille ses personnes qui sont logés et nourris et blanchis avec notre argent.
Ou va la France !!!!
Nous lé pris dans la colle jack !!!
Le SRI LANKA est un pays pleine des ressources.
Les chinois les ont endettés et les dirigeants se sont fait berner.

8.Posté par sceptique le 31/08/2022 18:33

La France terre d'asile où tout le monde peut venir vivre sans travailler... RSA alloc et cie... El dorado.... c'est bien...

9.Posté par Observateur le 31/08/2022 19:25

Dans quelques années, ils seront chefs d'entreprise et feront travailler les Créoles...

Je connais un Réunionnais au Rsa qui a épousé une Mauricienne. Au bout d'un an, la situation d'assisté du couple ne plaisait guère à madame. Elle a crée sa propre entreprise de service à domicile, et son mari est devenu son chauffeur. L'entreprise marche bien, monsieur Réunionnais n'est plus au Rsa, mais a maintenant tous les mois un bulletin de salaire délivré par madame Mauricienne, et il aura les conditions ouvrant droit à une pension de retraite dans quelques décennies...

10.Posté par Ouais... le 31/08/2022 22:09

"La situation d assisté"... 😂😂😂😂😂

11.Posté par Contradiction le 01/09/2022 07:39

Pourquoi avez-vous "caché" le visage de ces personnes qui sont entré en toute illégalité sur notre territoire.

12.Posté par Rémi le 01/09/2022 08:11

LAISSE LA PLACE A NOS ENFANTS LA FRANCE ET DEVENUES UNE POUBELLE ALORS UNE POUBELLE VRAIMENT SALES

13.Posté par ARNO le 01/09/2022 08:15

La France est littéralement en train de disparaître sous nos yeux, nous ne sommes plus français, nous sommes larbins des mondialistes

14.Posté par Dudu le 01/09/2022 09:08

300 ??? no comment 😡

15.Posté par Oufti le 01/09/2022 16:16

Quasiment Que des posts racistes ? 6 personnes de plus sur 850 000 habitants ? On ferait mieux d envoyer les cons ailleurs ça nous ferait beaucoup de place, à petit pei petit tout petit esprit. Le racisme et l’égoïsme sont décidément universels ! Et après ils gueulent sur les métros racistes à pleurer ou à vomir au choix

16.Posté par a oufti le 01/09/2022 17:24

prenez les chez vous.
et sinon allez ailleurs

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes