Société

Migrants Sri-Lankais : "Plusieurs bateaux ont chaviré en tentant de rejoindre La Réunion"

Alors qu’elles s’apprêtaient à quitter le pays, une vingtaine de personnes ont été arrêtées au Sri Lanka, ainsi que deux passeurs présumés. L’enquête sur ce trafic d’êtres humains se poursuit, alors que ces derniers mois plusieurs bateaux Sri-Lankais auraient chaviré en tentant de rejoindre notre île, comme l’indiquent les autorités Sri-Lankaises.

Vendredi 15 Février 2019 - 14:43

Photo de l'arrivée, hier au Sri Lanka, des demandeurs d'asile à La Réunion (Photo : DailyMirror.lk)
Photo de l'arrivée, hier au Sri Lanka, des demandeurs d'asile à La Réunion (Photo : DailyMirror.lk)
Combien d’hommes, de femmes, et d’enfants Sri-Lankais ont perdu la vie au milieu de l’océan Indien, alors qu’ils tentaient désespérément de rejoindre les côtes réunionnaises ?  Les autorités Sri-Lankaises ne le précisent pas, mais elles ont indiqué au Daily News que "plusieurs bateaux ont chaviré durant la traversée".
 
Alors que les 64 demandeurs d’asile renvoyés de La Réunion venaient d’atterrir dans leur pays d’origine hier, 21 autres personnes, prêtes à quitter le pays, ont été arrêtées ce jeudi au Sri Lanka. Deux hommes, soupçonnés d’être les passeurs à l’origine de ce futur voyage, ont également été arrêtés par la police, ainsi qu’un agent intermédiaire.
 
Le moteur aurait été changé avant le départ

Selon le Sundaytimes, le dernier bateau à avoir accosté à La Réunion, le "Prashansa" faisait l’objet d’une plainte pour vol. Son propriétaire a indiqué aux forces de l’ordre avoir loué le bateau à un équipage de pêcheurs, comme à son habitude, avec à son bord assez de nourriture pour tenir deux mois, et 10.000 litres de carburant. Ne voyant pas le chalutier revenir à bon port, l’homme a alerté les autorités.
 
La femme et les enfants du capitaine étaient également à bord du petit bateau de pêche. Avec l’équipage navigant, ils sont les seuls à ne pas avoir payé près de 5000 euros pour le voyage, contrairement aux 65 autres passagers. Le capitaine aurait par ailleurs fait changer le moteur de l’embarcation avant le grand départ.
 
Le département des pêcheries et des ressources aquatiques du Sri-Lanka a indiqué à First News que les candidats au voyage avaient été leurrés sur la promesse d’un titre de séjour une fois arrivés à La Réunion.
 
L’enquête se poursuit au Sri Lanka où les autorités tentent d'arrêter les organisateurs de ces départs.
Charlotte Molina
Lu 13848 fois




1.Posté par Vergès..prit es tu là ? le 15/02/2019 15:37

Qu'est-ce que c'est que cette histoire à dormir debout :

- des pauvres bougres paient 5.000 euros par tête de pipe pour voyager en rafiot alors que pour moins cher il prenaient n'importe quel vol voire même un bateau de croisière.
- le proprio voit son moteur changé et n'est pas au courant par un capitaine qu'il ne connait pas
- il laisse embarqué de la bouffe pour 2 mois et à priori pour 65 personnes et il ne trouve pas ça bizarre

ET on imagine que le pauvre proprio du rafiot à loué par cher à ces malheureux pécheurs qui allaient trimé pour ramené leurs maigres pitances ! Jackpot pour les marlous qui ont empôchés 65 x 5000 euros soit 325.000 euros !

2.Posté par kersauson de (p.) le 15/02/2019 16:28

ils trouvent ou 5000€ ?
meme a moriss ca fait rs200000 et peu ont ces moyens

3.Posté par Zandet le 15/02/2019 17:05

Mais où est la Compagnie des Indes? Que font les négriers?

4.Posté par Zen le 15/02/2019 17:15 (depuis mobile)

Pourquoi pas les autres iles,madagascar,ile maurice,mayotte, les comores,secheylles, Rodrigue.

5.Posté par Choupette le 15/02/2019 18:55

Que fait-on des rafiots ? On les coule ou on les met au musée du migrant ... ?

6.Posté par ali le kafhir le 15/02/2019 20:40

2.Posté par kersauson de (p.)

dans les pays du tiers monde il n'y pas que des pauvres il y a aussi une classe moyenne qui peuvent acheter une télé HD ou une moto voir profiter et abuser de Western Union

7.Posté par ali le kafhir le 15/02/2019 20:47

@ 5.Posté par Choupette

effectivement !!!
l'idéal serait de les amener aux chantiers "navaux" ;-) d'alang dans le gujerat pour citer que le plus célèbre pour les désosser à moindre frais


et la boucle est bouclée

8.Posté par TICOQ le 15/02/2019 20:48

si 1 € = 168 roupies srilankaise, ça fait 840000 roupies par clandestin.

9.Posté par Émilie le 15/02/2019 21:07 (depuis mobile)

N'importe quoi...5000€...faut venir aux auditions pour savoir...et c'est 1500€ Max...bref... gouvernement Sri lankais peut bien dire tt est n'importe quoi pour décourager ceux qui veulent sauver leur peau....🙏🏽🇱🇰😪

10.Posté par Tikaf le 15/02/2019 21:30 (depuis mobile)

5000€!!!! N'importe quoi!!! Soit zot lé bête soit zot lé fou! Pourquoi pas juste paient un billet après zot ireste ds le pays!?

11.Posté par Maskagaz le 15/02/2019 21:34

Post 1: pour prendre un avion, il faut avoir un passeport et un visa du pays d'accueil (donc pour la France une attestation d'hébergement), ce qui n'est pas pas le cas pour une traversée en clandestin. Je ne te connais pas, mais tous tes posts sont tellement débiles, que je me demande si tu fais exprès, ou si tu es vraiment un abruti genre gilet jaune...

12.Posté par squaw le 15/02/2019 23:02

Maintenant l'injure suprême de certaines personnes qui pensent savoir se servir de leur cervelle c'est “gilet jaune“! Ben ce n'est pas gagné, il y a encore de l'entraînement à faire!!!

13.Posté par Grangaga le 16/02/2019 00:13

Post 5...Choupette.....
Bouz' pa lo .....bato !!!!!!!!!
Y pé ankorr' mètt' a li o z'ansèrr' a.....Sin t'André...
Va trouvv' z'akérèrr' la ba, èk' lo nouvo porr' y arivv' là........
An pliss' .....papa èk' lo fis'ton sora pa...dépéïzé.......

14.Posté par Fidol Castre le 16/02/2019 06:08

Technique classique d'ingénierie sociale : on joue sur l'émotion pour obtenir un sentiment de culpabilité du peuple. Mais les coupables sont les passeurs et ceux qui, à la Réunion, encouragent et défendent l'immigration clandestine.

15.Posté par Nouvel axe de migration: Sr Lanka - La Réunion? le 16/02/2019 09:27

Je m'étonne que zinfos (Pierrot Dupuis) ne fasse pas d'édito vidéo sur ce sujet sensible: peut-être parce qu'il est trop sensible?

Ni vraiment de réels articles sur une question ou un sujet: la situation économique et politique du Sri Lanka et les raisons de ces départs de migrants vers la Réunion (et Maurice aussi?).

Je m'étonne aussi des commentaires plus focalisés sur tel ou tel point.

Mais personne pour s'émouvoir de ce nouvel "axe" de migration en train de se constituer: Sri Lanka - La Réunion, avec tous les problèmes que cela va poser?

Après l'immigration massive et continue et même "l'invasion" pas kwassas kwassas de Mayotte depuis deux décennies. Voilà une nouvelle vague de fond venue du Sri Lanka qui ne fait que commencer et balbutier et va s'amplifier ?

Or, c'est un vrai sujet de société pouvant avoir des conséquences importantes sur la Réunion.

Quant au fait que les migrants paient leur traversée, certains commentaires rappellent que c'est moins cher par avion ou bateau traditionnel..

Certes. Mais si ces gens paient, c'est qu'ils ne peuvent peut-être pas faire autrement et donc ne peuvent pas prendre un autre moyen de transport traditionnel, non? Pour des raisons administratives peut-être.

Car ils ne sont quand même pas stupides au point de l'ignorer et sortir des sommes importantes pour eux.. Et, de nos jours, il y'a internet, la TV, la radio, les téléphones, en plus du ladi lafé....Même au Sri Lanka.

En tous, c'est ce que pense la presse locale:

Voir par exemple un article d'Imazpress du 28 décembre 2018)

site: http://www.ipreunion.com/actualites-reunion/reportage/2018/12/28/migrant-prefecture-filiere,95781.htm

" Ce qui est certain, c’est qu’il y a manifestement des filières d’immigration illégales qui sont à l’œuvre, actives et de plus en plus actives depuis le mois de mars 2018. Elles organisent ces afflux. Il ne serait donc pas surprenant que ces filières mettent d’autres bateaux sur le chemin de La Réunion. Nous parlons de filières criminelles qui rançonnent des candidats à l’immigration, qui mettent en danger leur vie, qui exploitent leur souhait de quitter le Sri Lanka en faisant des bénéfices financiers colossaux. C’est un trafic d’êtres humains. Elles font l’objet d’une enquête judiciaire. "

Ou Témoignage: voir rticle du 13 septembre 2018:

https://www.temoignages.re/social/droits-humains/la-reunion-touchee-par-la-crise-des-refugies,93882



1.Posté par Vergès..prit es tu là ? le 15/02/2019 15:37

Si l'on en croit la presse sri lankaise et si j'ai bien compris (je peux me tromper): le propriétaire du bateau a certainement finalement cherché à partir avec sa famille et à se constituer pour cela un pécule puisque lui sa femme et ses enfants ont aussi tenté la traversée. Bien sûr, c'est pas bien de réclamer beaucoup d'argent aux gens qui migrent, mais je ne jette pas trop la pierre.

16.Posté par Kayam le 16/02/2019 11:30

Forcément, quand une promesse est faite pour/sur une meilleure qualité de vie, l'on se met à croire. Et si je n'ai pas ce dont je rêve ici, dans mon pays, je vais le trouver ailleurs ! Alors pourquoi ne pas prendre le risque de m'embarquer dans cette aventure afin de goûter à un nouvel espoir ; même si je ne connais pas vraiment ce qu'il y a de l'autre coté. Qu'importe ! Je tente. -------- Ici on dit "pa kapab lé mor san esayé"

C'est ce que le migrant Sri-Lankais s'est dit. D'où le : "les candidats au voyage avaient été leurrés sur la promesse d’un titre de séjour une fois arrivés à La Réunion."

Les Réunionnais savent un peu + sur les conditions de l'arrivée de ces gens ici.

Une recette d'embobinage bien mise en place par certains, accompagnée d'une bonne dose de fils conducteurs qui ont servis de corde d'étranglement :
- dette
- éventuelles représailles et/ou menaces au retour
- échec
- frustration, etc.
à une catégorie de personnes qui n'avaient que l'heur de croire en un avenir meilleur...

17.Posté par alcide le 16/02/2019 13:33

Ces négriers passeurs, gagnent un pognon de dingue...Ce n'est ni SOROS ni l'ONU qui s'en offusquent !

18.Posté par Conflit Avec Tigres Tamouls ? le 16/02/2019 16:43

Moi je me demande si la difficulté de leur situation actuelle -et les cicatrices- ne sont pas plutôt liées au dernier conflit ethnique et religieux entre les tigres tamouls et le gouvernement du pays qui a duré une trentaine d'années je crois : dans une guerre civile, il n'y a pas les bons d'un côté et les méchants de l'autre, il y a des atrocités, des horreurs des 2 côtés, et quand tout s'apaise....enfin, presque normalement, quand la vie revient à la normale, il reste malgré tout les souvenirs douloureux, les drames perpétrés, et parfois la vengeance, les vainqueurs c'est le gouvernement, aussi je me demande si ce n'est pas ce qu'ils fuient précisément

19.Posté par TICOQ le 16/02/2019 17:50

si des bateaux de migrants coulent à proximité de nos côtes, on doit s'attendre à une prolifération de requins dans les mois à venir.....

20.Posté par TICOQ le 16/02/2019 17:52

11.Posté par Maskagaz le 15/02/2019 21:34
gardez votre masque, ça pue quand vous commentez....

21.Posté par LBB le 16/02/2019 19:37

Les Réunionnais ne sont ni comptables ni responsables des bateaux qui " auraient " chaviré durant la traversée....Qu'essaye t-on de nous mettre encore sur le dos ?

22.Posté par Le lépeux le 17/02/2019 09:07

Aux familles srilankaises de remercier les créoles de leur avoir rendu leur père ,leur mari ...déserteur

23.Posté par Bien essayé ! le 17/02/2019 16:34 (depuis mobile)

On cherche à nous rendre coupable de ces tragédies, si tant est qu''elles aient eu lieu !
Depuis 1948 ils sont indépendant, comme Israël !
Qu''ont ils fait de celle ci, rien ou plutôt si, la guerre entre eux pour avoir la plus grosse part de gâteau.

24.Posté par Joseph le 17/02/2019 19:13

Lisez : "Les ONG fournissent aux migrants les sommes exigées par les passeurs pour les amener en Europe !"

https://lesobservateurs.ch/2018/08/27/les-ong-fournissent-aux-migrants-les-sommes-exigees-par-les-passeurs-pour-les-amener-en-europe/


25.Posté par Joseph le 17/02/2019 20:28

Lisez : "Les ONG fournissent aux migrants les sommes exigées par les passeurs pour les amener en Europe !"

https://lesobservateurs.ch/2018/08/27/les-ong-fournissent-aux-migrants-les-sommes-exigees-par-les-passeurs-pour-les-amener-en-europe/

26.Posté par BABAR RUN © le 18/02/2019 06:00

triste cette histoire......mais il faut plutôt la raconter aux sri-lankais pour dissuasion.......

27.Posté par Comeg le 20/02/2019 19:05

@kersauson de (p.) le 15/02/2019 16:28

ils trouvent ou 5000€ ?
meme a moriss ca fait rs200000 et peu ont ces moyens

-------------------------------------------------------------------------------
Vous venez enfin de comprendre que seuls les gens de classes moyennes peuvent fuir. C'est la même chose en Syrie et partout ailleurs. Les plus pauvres CRÈVENT sur place.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie