Faits-divers

Migrants: Les 3 marins indonésiens condamnés à de la prison ferme et interdiction de territoire

17H55 : Le tribunal de Champ fleuri vient de condamner les marins indonésiens à 18 mois de prison ferme pour celui qui est considéré comme le leader et à un 1 an de prison ferme pour les deux autres. Ce soir, ils repartent en centre de détention à Domenjod. L'interdiction de territoire est également retenue.

Mercredi 15 Mai 2019 - 16:01

Après avoir obtenu un renvoi d'un mois lors de l'audience du 17 mars dernier lors de leur comparution immédiate, les trois marins philippins, considérés comme des passeurs, sont jugés aujourd'hui au tribunal de Champ Fleuri. 

Ils sont accusés d'aide à l'entrée, à la circulation où au séjour irréguliers d'étrangers sur le sol français.

Placés en détention provisoire sur demande du parquet, la procureure avait notamment évoqué les soupçons à leur encontre concernant leur participation active comme membres d'un réseau organisé.

Elle avait aussi mis l'accent sur la mise en danger de la vie des passagers, au vu des conditions de la traversée et de l'état de l'embarcation ayant accosté à Sainte-Rose le 13 avril dernier. 

Ce mercredi après-midi devant le tribunal de Champ fleuri, les trois marins indonésiens ont dévoilé que les migrants sont montés sur le bateau en pleine mer et par petits groupes. Ils y avaient été acheminés par de petits bateaux. Tout au long de l'après-midi, le tribunal a cherché à savoir quel est le rôle des marins afin de pouvoir établir les responsabilités de chacun. Selon eux, ils s'agissait d'une proposition de pêche qui s'est transformée sous la menace, en convoi de clandestins Sri-Lankais.

La procureure vient de demander 18 mois ferme pour le marin considéré comme le responsable et 12 mois de prison ferme pour les deux autres. Leur maintien en détention et leur interdiction de séjourner sur le territoire national à titre définitif ont également été requis à leur encontre.
Regis Labrousse
Lu 4254 fois




1.Posté par Jp POPAUL54 le 15/05/2019 17:08

Mais où donc vont ils purger leurs peines ? Et comment vont ils rentrer chez eux ?

2.Posté par Garde à vous le 15/05/2019 17:29 (depuis mobile)

Avec un bracelet au frais de la princesse, il serait plus simple de les renvoyer chez eux, indonesie c est pas la même mentalité que la réunion, 12 mois c est vacance... 😄

3.Posté par Joseph le 15/05/2019 17:38

"Prison ferme et interdiction de territoire"

Euh, suis-je bête, mais où vont-ils purger leur peine de prison, s'ils sont interdits de territoire ???

4.Posté par Houlaoup le 15/05/2019 18:07 (depuis mobile)

Quel pays de M...e ! Faudrait les renvoyer chez eux un point c'est tout ! Qui va payer leurs frais de prison pendant tout ce temps ? Vous et moi ! Décidément, avec les fameux droits de l'homme, on nous l'enfonce un peu plus à chaque occasion ! Vive M

5.Posté par Choupette le 15/05/2019 18:36

Donc, ces migrants ont fait du bateau-stop ? Et comment sont-ils arrivés là ou ces (...) les ont embarqués ?

Y aurait-il des rafiots-fantômes qui voguent sur l'océan indien ?

1.Posté par Jp POPAUL54

" ... comment vont ils rentrer chez eux ?"

A dos de requin.

6.Posté par Martine et le journal officiel le 15/05/2019 18:46 (depuis mobile)

D''après un décret paru au JO la semaine dernière l''action de l''État en mer se durcit ....

les élections approchent ! faut récupérer les idées des concurrents à la REM

7.Posté par klod le 15/05/2019 19:48

le Figaro ( journal de droite, s'il en est , mais au combien intéressant !) : "Forts de leurs succès aux scrutins nationaux, les partis populistes rêvent de transformer l’essai aux européennes. Pour cela, ils bénéficient d’un allié de poids: les réseaux sociaux"

les commentaires précédant en sont un bon exemple .........................

à "méditer" comme dit l'"autre" ................

des commentaires des "deux trois certains" ci dessus , c'est pas gagné pour "l'amour de l'Humanité" , mais bon , rien de nouveau ,avec les mêmes "deux trois certains" depuis si longtemps .


en l'an di grace 290 546 , comme disent les mêmes "deux trois certains" .................................Lord mercy.

8.Posté par st paulois le 15/05/2019 19:58

Gout à nou.
Va freine un peu zot l'envie de venir ici.
Par compte l'avocate la su antenne à soir té pa bon dit tout avec les questions de Yolande.
Son client i sa va fé appel car la oblige a li amène bande na ici.
Seulement li la oubli dit combien l'argent li la gagné.
Do moun vilain nana enkor , mais couillon na pi.

9.Posté par Ti Tangue Zilé zone le 15/05/2019 20:23

Foutez moi ces trois lascars dans un navire et retour en Indonesie ...fout la geôle plutôt les trois gratels qui ont fracassés Carl Lewis

10.Posté par Lila le 15/05/2019 21:31

Je suis bête comme post 3 : prison à Domenjod mais interdiction de territoire ????

11.Posté par MôveLang le 15/05/2019 21:37 (depuis mobile)

Ne vous inquiétez pas, il feront leur séjour au club Domenjod,tout gratis, malheureusement pour eux, ce séjour sera écourté pour bonne conduite, ensuite, on leur offrira le billet retour en première, mais, je ne vois pas les millions d''euros d''amende

12.Posté par Verdun le vrai français le 15/05/2019 22:45

@ Choupette

Excellent ! J'avoue j'ai ri.

13.Posté par TICOQ le 15/05/2019 22:56

Au Sri-Lanka ils auraient été condamnés à 10 ans de prison, point barre. Notre zistiss en a décidé autrement.

14.Posté par Dignité le 16/05/2019 08:02

Il faut espérer que cette décision fera réfléchir les responsables de cette filière migratoire dont la nature mafieuse est évidente.
Je n'en suis pas cependant convaincu car la misère qui prévaut dans les pays en cause poussera d'autres personnes à se porter candidates pour acheminer sur nos rivages d'autres migrants.

Que risquent-elles? Un an de prison dans le pays de destination et en contre-partie une forte somme d'argent sur leur compte en banque pour nourrir leur famille pendant un temps long.

Mais mieux vaut ça qu'un retour dans le pays avec un simple avertissement.

Enfin, pour ma curiosité personnelle quelqu'un pourrait-il me dire qui prend en charge les honoraires des avocats qui défendent ces délinquants?

15.Posté par Taloche le 16/05/2019 08:55 (depuis mobile)

Dans tous les cas c''est parti pour que l''état français paye. .Prison ? C''est nous qui payons. Expulsion ? C''est nous qui payons. Avocat ? C''est nous qui.payons.Droit d''asile c''est encore nous. Le mieux qu''on les empeche d''acoster. Mais hélas !

16.Posté par Zarin le 16/05/2019 10:35

"Sortez couverts" !!!

17.Posté par nati le 16/05/2019 14:23 (depuis mobile)

Que deviennent ce qui sont a l'ancien hôpital de St Paul..
J' ai croisée quelques uns a l'église qui jouxte. Ainsi qu'au nouvel hôpital? Qui paie les frais pour eux?

18.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême@ le 16/05/2019 16:58

@ poste 17 qui payent les frais les contribuables un point c'est tout le pays des droits de l'homme voyons! les gens se renseignent avant de venir dans un pays ils connaissent que les lois françaises sont très théoriques la France est elle devenue son propre bourreau? elle est devenue une passoire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie