MENU ZINFOS
Société

"Mieux vaut être une brebis dans l'Hexagone qu'un être humain à l'île de la Réunion"


Voici une tribune libre du collectif des familles de victimes d'attaques de requin :

Par NP - Publié le Vendredi 29 Juillet 2022 à 15:31

"Mieux vaut être une brebis dans l'Hexagone qu'un être humain à l'île de la Réunion"
"Lundi 21 juillet 2022, Emmanuel Macron a reçu pendant une heure les éleveurs confrontés au loup. Le président leur a annoncé toute une série de mesures, avec la création d'une seconde brigade pour les prélèvements ainsi qu'une démarche au plan européen pour déclasser cette espèce de celles qui sont protégées.

La dernière fois qu'un membre du gouvernement a mis au menu de sa visite le risque requin à la Réunion, c'était en septembre 2017 : Annick Girardin était alors ministre de l'outre-mer. Cette année-là, les deux attaques mortelles y étaient sûrement pour quelque chose. Deux autres attaques mortelles survenues en 2019 n'auront suscité aucune émotion ni réaction de la part du gouvernement Macron. Cette problématique n’aura ensuite plus jamais fait l'objet d’une séquence officielle lors des innombrables visites ministérielles sur l’île.

Seules trois réponses improvisées suite à une question d'un journaliste local lors d’une visite ont pu depuis être obtenues :
- la première, en 2018, de la part du ministre de l'Outre-mer Sébastien Lecornu. Il nous a alors renvoyés à une "approche moderne de la biodiversité", à savoir une cohabitation forcée avec des prédateurs mangeurs d'hommes, décidée depuis Paris par des énarques assujettis à l'écologisme,
- l’autre, en 2019, de la part du président lui-même qui nous a assuré de sa volonté de rendre la mer aux Réunionnais d’ici 2022,
- enfin une dernière en 2022 toujours de la part de Sébastien Lecornu qui tente de justifier l’inaction du gouvernement du fait du Covid (!)

Cette promesse d’Emmanuel Macron reste attendue même sans grand espoir, car la crise requin demeurera entière tant que perdurera l’arrêté d'interdiction "provisoire", déjà reconduit 11 fois successivement depuis le 26 juillet 2013, un arrêté qui concerne la totalité du littoral de notre île (hors lagon et dérisoires/éphémères espaces aménagés/protégés).

Le gouvernement Macron s’est juste contenté depuis 2017 de tenir le cap d’une politique préventive basée sur la pêche lancée en 2014. Là encore, le président n’a pas fait honneur à ses engagements de 2017 où il dénonçait lui-même l’incompatibilité d’une Réserve Marine en plein cœur d’une zone balnéaire. Une  situation unique au monde, et qui n’a toujours pas fait l’objet de la moindre modification malgré nos demandes incessantes.

Et c’est encore aujourd’hui tout l’enjeu : les organisations de défense des requins mangeurs d’hommes attaquent sans relâche chaque décision de pêche dans la Réserve Marine. Des décisions pourtant cruciales quand on sait que cet espace protégé englobe quasiment toutes les plages de notre littoral. C’est d’ailleurs en raison de ces règles inchangées depuis la création de la Réserve Marine en 2007, ignorant la présence des prédateurs, que l’État lui-même est débouté en justice d’une bonne part de ces démarches de sécurisation par la pêche. Encore récemment en mars 2022, l’arrêté autorisant la pêche après observation dans la réserve marine lancée par l’État a été jugé illégal par le tribunal administratif.

On ne compte plus depuis 2011 les procédures et les procès des fous du dieu requin à la Réunion. Et face à la résistance locale, ils œuvrent en parallèle au plan national et international pour  assouvir leurs sombres desseins. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir montré patte blanche d’un point de vue environnemental, entre l’invention dès 2014 des smart drum line (alerte de capture en temps réel permettant de relâcher vivantes les espèces inoffensives), la protection totale de 5 espèces de requins de récif depuis 2015 (en " compensation " de la pêche des tigres bouledogues), ou encore les innombrables autres contraintes imposées (type d’appât, horaires, localisation, contrôles, etc.).

Qu’importe les efforts et le résultat, à savoir plus aucune attaque depuis mai 2019, rien ne suffit à contenter les extrémistes de la nature assoiffés de sacrifices humains, et plus que jamais cette politique préventive est sur la sellette, avec de nouveaux procès en cours. Forts du  soutien des biologistes, tous engagés dans la création des réserves et la protection des requins, ils ont réussi à faire paraître en mars 2022 un texte inquiétant au niveau de l’UICN (puissant organisme international qui décide de la protection des espèces) qui se prononce contre la pêche préventive. Il est absolument certain qu’en dépit de la réalité des espèces tigre et bouledogue nullement menacées, car prolifiques et extrêmement répandues, ils devraient tôt ou tard arriver à leur fin à force de lobbying dans les couloirs des ministères et instances internationales.

De l’autre côté, le grand mépris dont nous faisons l’objet s’illustre aussi sur la scène politique avec une réponse sidérante du ministre de la mer le 3 mai 2022. À la question écrite d’une députée s’inquiétant du sort des requins, il indique " À la Réunion, les attaques récurrentes de requins sur l'homme ont conduit les autorités locales à prendre, en guise de catharsis, des arrêtés autorisant la destruction des squales ".

La réponse aux 11 morts, 5 mutilés graves, une économie détruite, 10 ans d’interdiction de baignade serait juste une pêche " cathartique ", juste pour apaiser la colère et la douleur notamment des familles ???

Alors que de l’autre côté la Préfecture de l’île de La Réunion répondant à une énième attaque des extrémistes de l’océan indique dans un communiqué le 20 juillet 2022 que cette même pêche préventive a conduit à diviser par 5 la fréquentation de nos rivages par les requins dangereux, et " qu’il n’existe pas à ce jour de solution opérationnelle permettant de s’affranchir de la pêche ", dont l’efficacité porte des fruits évidents après trois années sans attaque et un bilan de 633 gros requins bouledogues et tigres prélevés depuis 2014.

Il aurait été bon au contraire que les politiques ainsi que la justice s’interrogent sur la part de responsabilité de tous ceux qui se sont opposés depuis 2011 à la pêche préventive, la seule méthode efficace de réduction du risque utilisée dans le monde avec succès sur les plages protégées depuis 80 ans en Australie et 50 ans en Afrique du Sud.

Ainsi, d’un côté nous avons un président de la République au chevet des bergers alors que ce sont des brebis qui sont mangées. De l’autre, des familles et des acteurs engagés qui n’auront même pas été reçus, alors que ce sont des hommes, des femmes, des enfants qui se sont faits dévorer.

D’un côté, le président de la République annonce des mesures et son engagement pour faire évoluer les règles de protection Européenne… De l’autre, il persiste à nous laisser en pâture, sans faire évoluer les règles de la Réserve Marine Nationale toujours incompatibles aujourd’hui avec la préservation des vies humaines. Nous ne demandons pas de moyens ni d’argent supplémentaires, mais juste l’ajout d’un article de bon sens au décret initial de la réserve marine : " en l’absence de moyens suffisants il est possible de déroger à la règle de protection des espèces pour protéger les vies humaines ". Ce simple point suffirait pour en finir avec cette " guéguerre ", et apaiser définitivement notre île, en proie à suffisamment de difficultés pour demeurer indéfiniment une telle situation.

En attendant le constat est amer et le message du président de la République on ne peut plus clair : mieux vaut être une brebis dans l’Hexagone qu’un être humain à l’île de la Réunion !"

 




1.Posté par Arete pleuré don le 29/07/2022 19:22

Zot y surf ou bien y nage dans les zones les pa surveiller après viens crier quand requin y prend l'apéro

2.Posté par Marie le 29/07/2022 20:22

En même temps les requins sont dans leur habitat. Chaque personne est responsable de sa propre vie. C'est trop facile à chaque fois de chercher des responsables. Pourquoi faire toute une polémique sur les requins alors qu'il y a plus de mort sur nos routes.
Pfff...

3.Posté par Gros blanc le 29/07/2022 20:43

Il a raison macron ! Et les pleureuses danseuses de vagues allez vous plaindre avec nativ...

4.Posté par valeo le 29/07/2022 22:15

Ca n'évoluera pas de sitôt car nous avons voté en masse contre M.Macron, qui n'est qu'un autocrate, il va nous faire payer encore pendant 5 ans.

5.Posté par nature.et.partage le 29/07/2022 23:16

Vous ne saviez pas qu'en hexagone, il y a des loups pour les brebis?!

6.Posté par Lucide le 29/07/2022 23:26

Vous n'avez qu'à rester dans l'hexagone.

7.Posté par Antipode le 30/07/2022 00:31

Il n'existe pas "des requins mangeurs d’hommes", c'est documenté ; on parle d'accidents, de comportements particuliers à des individus isolés ou malades !

https://www.linternaute.com/nature-animaux/magazine/1006844-les-idees-recues-sur-les-animaux/1006846-requin

https://www.caminteresse.fr/animaux/existe-t-il-des-requins-mangeurs-dhommes-143644/

https://www.nationalgeographic.fr/video/animaux/les-carcharhinidae-requins-mangeurs-dhommes

8.Posté par Mi lé fier le 30/07/2022 07:29

C clair mieux vaut rester dans l'hexagone j'espère que les 800 miles reunionnais expatriés entendrons nos prières.....un peu de ménage...

9.Posté par Black hawck le 30/07/2022 07:33

A post 1
les zones de surf a part boucan et Roches noires ont toujours été des zones sans surveillance.
Quand bien même surveillées, les sauveteurs ne disposent que de planches de sauvetage ou de jet skis qd ils fonctionnent parce que c'est rarement le cas la mairie la point l'argent.
Hé gros blanc, nativ lé com ou ça, un gros blanc et nous koz pas avec les moukat com zot

N'a pas besoin de zot, que zot le d'accord ou pas nous sera toujours dans l'eau.
Allé boire zot bière band de gateurs.
A Marie post 2
Les vaches les brebis les lapins et poulet sont aussi dans leur milieu naturel et de quel droit tu les tuent pour bouffer leur cadavre??
Tu es donc nécrophage???
Jamais entendu des inepties pareilles
La vache ça place c'est pas la tête en bas dans un abattoir !!
Le requin c'est un Bisounours il faut lui laisser la vie sauve, mais les lapins on les tue on les mange....
C'est vrai les lapins ne sont pas à leur place dans la forêt....
Allez vous faire piquer pour le covid ça vous évitera de débiter des anneries a tout va.
Un surfeur et sauveteur

10.Posté par Taloche le 30/07/2022 08:11

C'est vrai, le rôle est inversé. Dans l'Hexagone le loup va au la recherche de sa proie, la brebis. A la Reunion c'est l'homme, la proie qui va la rencontre de son prédateur, le requin.

11.Posté par DelCabo le 30/07/2022 08:21

Oh les méchants politiciens qui envoient des requins manger des surfeurs...

12.Posté par Nono le 30/07/2022 09:47

Anti-chasse, anti-pêche, anti-élevage, anti-agriculture, les nouveaux ayatollahs de la "protection de la biodiversité" (entendre mise sous cloche et surtout pas d'humains) se divisent en deux catégories :

- Les idéologues urbains bisounours tendance NUPES végan (il faut cohabiter avec les rats et les punaises de lit, laisser maman moustique nourrir ses petits et les loups croquer les brebis).

- Les malthusianistes tendance facho qui voient là un bon moyen de taper sur des populations qui ne correspondent pas à leur standard (Les japonais et les baleines, les chinois et les chiens, les réunionnais et les requins...)

L'approche moderne de la biodiversité, c'est tous dans des villes, à manger des produits ultra-transformés, des steaks de viande artificielle et des tomates hydroponiques (Certains lobbies se frottent déjà les mains.). Après, il ne fait pas s'étonner quand des milliers d'hectares de forêt partent en fumée pour cause de ré-ensauvagement (une forêt entretenue, ça brule moins bien).

Fort heureusement, les campagnes françaises ont un peu plus la tête sur les épaules...

13.Posté par Nono le 30/07/2022 10:41

@9 un gros blanc et nous koz pas avec les moukat com zot

Gars, un prof d'EPS... et c'est le seul à s'être levé pour zot...

14.Posté par MôvéLang le 30/07/2022 10:44

Les requins ne tuent pas 10 personnes dans le monde tandis que les routes rien qu'à la Réunion ont déjà tué 35 depuis le début de l'année.
Qu'est ce qui est plus urgent pour toi ?
La vie d'un provocateur de temps en temps où les vies de 35 victimes certains.
Militez pour la suppression des routes à la Réunion.

15.Posté par Aldu le 30/07/2022 11:48

On en est encore là vraiment? Rien ne changera donc jamais? Tous les signaux que la Nature nous envoie depuis déjà un bon moment ne suffisent pas à nous faire relativiser notre place sur cette planète? Nous devons respecter et chérir la vie sous toutes ses formes! Ce n'est pas un choix qui nous est proposé! Nous devons le faire. Ne tuer que si cela est nécessaire, ne prélever que ce qui est nécessaire. L'Homme est omnivore, il mange de la viande depuis toujours, il ne s'agit pas de faire de nous tous des végans, bien évidemment, mais nous tuons déjà tellement d'animaux pour notre alimentation, dont une très (trop) grande partie n'est même pas consommée, mais simplement jetée, gaspillée. Nous ne devons pas ôter la vie à des animaux simplement parce qu'un dérèglement quelconque et très certainement lié à nous, nous empêche de profiter pleinement de tel ou el espace sauvage et naturel.
Nous sommes à l'heure actuelle en plein milieu d'une extinction massive de la vie, un biocide plus rapide que jamais. N'en déplaise aux rageux, aux climato-sceptiques ou je ne sais quel autre pourfendeur de "requin mangeur d'homme" pour citer le collectif auteur de cette lettre, ceci est un fait : la biomasse est en contraction dramatique, jamais autant d'animaux n'ont péri en si peu de temps, les forêts se meurent, le monde sauvage est en passe de disparaitre, 70% du monde sauvage à été éliminé en 50 ans!! Mais enfin, que faut-il qu'il se passe pour que nous ouvrions tous les yeux sur la catastrophe qui est en train de se profiler?
Tuer des loups parce des éleveurs sont en colère est absurde, et ce n'est pas parce que Macron où n'importe quel autre responsable politique décide qu'il a besoin des voix des éleveurs de brebis que cette décision prend du sens. De la même façon, il est absurde de prélever et tuer des requins pour rendre la pratique de loisirs balnéaires possible. Quand il est dit que 70% du monde sauvage a été détruit par nous, il est évident que les océans sont concernés, que 70% de ce qui s'y trouvait n'existe plus, que la nourriture pour les grands prédateurs vient à manquer et que leur comportement change pour s'adapter à cette nouvelle configuration dont nous sommes les seuls et uniques responsables!
L'esprit de vengeance qui semble planer tout au long de cette "lettre ouverte" est tout simplement absurde. Se venger d'un animal sauvage qui cherche à se nourrir est totalement absurde.
La tristesse de ceux qui ont perdu un proche dans une attaque est compréhensible et tout à fait normale, personne ne dira le contraire...Mais même si le politiquement correct voudrait que l'on soit solidaire de la douleur de ses familles, cette solidarité doit avoir ses limites. Même si cela paraît inconcevable et difficile à accepter pour nombre d'entre nous, une vie humaine ne vaut ni plus ni moins que celle d'une brebis, d'un loup ou d'un requin, à l'échelle de la Nature... Ca semble peut-être inconcevable pur certains, pour beaucoup même, mais c'est un fait. Quand un incendie ravage une forêt le feu tue animaux et Hommes de manière indéterminée, lors d'inondations ou de tempêtes, d'éruption volcaniques ou de séismes ou encore de tsunami c'est la même chose. Aux yeux de notre "Mère Nature" nous ne valons pas plus ni moins que le reste de la création.
Si nous continuons sur cette voie elle se chargera de nous le rappeler, et il ne sera pas question d'une dizaine ou une vingtaine d'attaque de requin...

16.Posté par LOD le 30/07/2022 12:16

Aldu, puisque tu as aussi Internet, fais honneur à cette technologie ; nous sommes omnivore-végétarien comme le cochon ; et non, nous/certains consomment des cadavres que depuis relativement peu de temps (l'invention du feu et en fait depuis l'après seconde-guerre-mondiale) et nous en sommes malade depuis et aujourd'hui encore ;) Oui il s'agit de devenir vegan ou au-moins pour l'alimentation, donc végétarien (pas ovo-lacto-végétarien qui est la base de la traite animale) ; c'est aussi l'ONU/OMS/FAO qui l'encouragent ;)

17.Posté par Nono le 30/07/2022 12:51

@15 Tuer des loups parce des éleveurs sont en colère est absurde

Absurde pour vous, qui n'êtes pas concerné, bien entendu. Mais si les paysans de France et de Navarre ont pourchassé le loup pendant longtemps, ce n'est pas pour rien, à la fin du XVIIe siècle par exemple, environ 500 enfants étaient tués chaque année par des loups, essentiellement au printemps et en été quand ils s’occupaient des bêtes dans les champs.

Vous qui souhaiteriez revenir à ces jours pré-révolution industrielle, est-ce une situation que vous accepteriez ?

Pensez vous réellement que prélever quelques dizaines de requins par an à la côte va vraiment éradiquer l'espèce ?

Pourquoi entend-on les défenseurs de la biodiversité s'exciter principalement sur le haut de la pyramide alimentaire, les loups, les ours et les requins (des fans de Johnny Halliday peut-être...), mais pas sur les abeilles, les vers de terre (hautement plus indispensables) et l'utilisation de pesticides ? Parce que c'est plus bankable ?

Quand vous aurez des réponses sensées à ces questions, on pourra discuter conservation de la biodiversité.

Et effectivement, la nature est amorale, à ses yeux la vie d'un homme ou d'une fourmi n'a aucune importance, maintenant vous pouvez éviter de vous vacciner ou d'aller aux urgences quand vous vous cassez une jambe si vous souhaitez rester logique avec votre raisonnement, mais quand le fait se produira et que vous vous tordrez de douleur, on en reparlera...

18.Posté par Chatelet LUDOVIC le 30/07/2022 13:30

4.Posté par valeo le 29/07/2022 22:15
changes de pays ..comique !

19.Posté par Chatelet LUDOVIC le 30/07/2022 13:32

9.Posté par Black hawck le 30/07/2022 07:33
t es au chomage ? en tout cas t as le temps pour relater un tas de c......................

20.Posté par Lodiab le 30/07/2022 14:17

@ Aldu, 15

Je suis entièrement d'accord avec vous et vous remercie pour ce commentaire plein de bon sens ! 👍👏

21.Posté par Hoarau le 30/07/2022 17:23

Merci aldu pour tes commentaires,l’homme i réagi quand les trop tard po lu.

22.Posté par Habitant le 30/07/2022 19:58

Les êtres humains ne tolèrent pas que les animaux aient leurs espaces!

Sinon, on a comme réflexe de les considérer comme étant des indésirables qu’il faut tuer si ce n’est exterminer.

Les animaux et les autres êtres vivants ne sont pas là pour n’être qu’à nos services mais ils font partie intégrante de la vie de cette planète!

23.Posté par Aldu le 30/07/2022 20:41

@Nono
Vous êtes le parfait représentant de la doctrine du "tout où rien". Personnellement je suis sensible à la totalité du monde vivant. Je pense qu'un équilibre est nécessaire, indispensable à notre survie sur le long terme. Les insectes ne sont ni plus ni moins importants que les loups où les requins. Ils jouent leurs rôles, font ce pourquoi ils sont fait.
Vous avez choisi d'avoir une vision anthropocentrique du problème, considérant que la survie de l'Homme prime sur tout le reste. Et je pourrais vous rejoindre la dessus à vrai dire. Simplement si vous considérez que la destruction des espèces et des écosystèmes met en péril la survie de l'humanité sur le moyen ou long terme, il convient de se poser quelques questions.
Si 500 enfants étaient tués par les loups autrefois, n'oubliez pas qu'ils étaient présent quasiment partout en France et en Europe, là il est question de les laisser occuper un 1000ème du territoire qui était le leur il y a 2 ou 300 ans. Nos moyens ont aussi beaucoup évolués depuis. Je pense qu'il serait difficile de revenir aujourd'hui à une situation où les loups tueraient 500 enfants par an.
En outre, des milliers voire des dizaines de milliers d'enfants meurent de faim, dans des guerres ou encore de maltraitance et d'accidents domestiques, noyés dans des piscines ou d'accidents de voiture, et ce tous les ans. Nous avons gagné 500 vies en éliminant le loup... Mais en avons inventé des dizaines d'autres façon de tuer nos enfants. C'est un argument un peu léger il me semble. Et puis les troupeaux ne sont plus gardés par les enfants, qui sont censés être à l'école de nos jours. Bref, je ne pense pas qu'il soit utile d'aller plus loin là dessus, l'argument se détruit de lui même.

Je ne cherche pas, ni ne crois à un retour à l'ère pré-industrielle, je ne l'ai pas dit, ni même sous entendu. Il y a comme un problème de compréhension de votre part je pense. Et même si je le souhaitais, c'est quasiment impossible de toute façon. Certains des dégâts que nous avons infligé à la planète sont déjà irréversibles, nombre d'espèces ont déjà définitivement disparu, et je ne limite pas mon analyse au monde animal, le monde végétal est en souffrance lui aussi. Non définitivement il ne s'agit pas de revenir à l'ère pré-industrielle, juste de chercher à vivre en symbiose avec le reste de la création et arrêter de considérer que nous avons droit absolu sur tout ce qui existe.
Je ne pense pas que tuer quelques dizaines de requins (même si en réalité il est plutôt question de quelques centaines) est ce qui provoquera l'extinction de l'espèce. Non. Je pense simplement que c'est une question de principe. D'état d'esprit. Dans la continuité de ce que je dis depuis le début, l'élimination de quelque animal que ce soit, parce qu'il nous gêne ou nous dérange, ne constitue pas pour moi une solution acceptable. Nous devons apprendre à prendre moins de place. De plus quand un système tel que le système Terre est à ce point sous tension, il faut envisager le fait que la moindre goutte d'eau peut faire déborder le vase.
Pour votre troisième question, je vous direz que j'ai parlé de requins et de loup parce que c'était le sujet ici. Mais sachez qu'à mes yeux toute vie est précieuse. Je n'utilise aucun insecticide, je ne tue pas d'animaux ou d'insectes, je ne coupe pas d'arbre, je limite ma consommation de viande à 2 fois par semaine maximum. Je fais ce que je peux pour minimiser mon impact sur la vie. Je dois pouvoir faire mieux je le sais bien, je pourrais supprimer la viande entièrement, ne plus manger d'oeuf ou ne plus boire de lait par exemple. J'y travaille, mais je ne suis pas parfait, je le sais bien. Toutefois, je pense être sur une voie plus saine et durable que celle qui consiste à éradiquer toute espèce qui me dérange. Ca reste subjectif dit comme cela, mais le format de discussion ici ne me permet pas d'approfondir les choses autant que je le voudrais.
La question sur les vaccins ou l'hôpital je ne vais pas m'étaler dessus car pour moi elle est soit hors-sujet soit je ne vois pas de lien pertinent avec la question. Je n'ai que les vaccins que l'on m'a fait étant petit, je ne vais que très rarement chez le médecin ou à l'hôpital mais quand je dis ça, je ne peux pas le prouver donc cette question ne présente que très peu d'intérêt sinon celui de vous donner l'impression de prendre l'ascendant sur l'argumentaire en me mettant en porte à faux, mais je vous le dis franchement, je ne suis pas sensible à cela. J'affectionne le débat, la discussion, encore plus quand il existe des désaccords entre les protagonistes, cela rend les choses plus intéressantes.

Pour conclure, tout ce que je dis, c'est que l'élimination systématique de ce qui nous dérange, animal ou végétal, notre prolifération déraisonnée au détriment de tout le reste finira par causer notre perte (même si on laisse les questions de climat de côté). Vous pouvez choisir, de considérer la question en continuant de placer l'Homme au dessus de tout et ne dépendant que de lui même, c'est un point de vue. Pour moi, tuer pour régler un problème c'est la solution de facilité par excellence et cela nous mène à notre perte. La différence importante entre les deux points de vue, c'est que dans ma vison je ne mets pas grand chose en péril, mon comportement, même si il est inutile, n'aura pas d'incidence sur votre vie ou celle de vos descendants. Le point de vue que vous semblez défendre, si les recherches sur le sujet s'avèrent correctes, risque au final de me mettre en danger ainsi que ma descendance. Voilà sur quoi je m'arrête. Vous vous octroyez un droit que vous n'avez pas naturellement. Je serais ravi de pouvoir en débattre plus profondément, mais j'ai déjà largement dépassé le temps que j'ai à gaspiller dans l'activité qui consiste à commenter des articles... Il se peut qu'il manque quelques éléments dans le raisonnement ne m'en tenez pas rigueur, il me faudrait bien plus de temps pour rédiger un texte plus éloquent. Bonne continuation.

24.Posté par Aldu le 30/07/2022 20:43

@LOD utilisez donc internet aussi. L'introduction de la viande dans le régime du genre Homo remonte à il y a 2,6 millions d'années. Pas 70 ans, pas 100 000... 2,6 millions d'années. Homo erctus était déjà un bon consommateur de viande, avant même l'apparition du feu, dont les plus anciennes trace que nous avons trouvé datent de 1,5 millions d'années. C'est en tout cas ce que les récentes études sérieuses proclament de façon assez certaine, si vous contredisez cela, ce n'est pas à moi que vous vous opposez, mais à tous les chercheurs qui en sont arrivés à ces conclusions qui font, à priori, l'unanimité aujourd'hui. Personnellement je ne cherche pas à faire correspondre la réalité à ce que je voudrais qu'elle soit. Les faits sont les faits. Annoncer qu'avant la seconde guerre mondiale nous ne mangions pas de viande et à mon avis un peu "capillotracté", de la à ce que vous m'annociez que la Terre est plate...
D'ailleurs je ne comprends que moyennement votre "charge" étant donné que je ne cherche absolument pas à faire l'apologie du régime carnivore. On n'abordera pas non plus le problème de la vitamine B12 qui nous oblige si l'on se prive d'aliments d'origine animale, à prendre des compléments sous forme de comprimé ou autre afin d'éviter les carences. Si les usines à fabriquer c'est compléments fermaient comment ferions nous pour combler ce manque? A mon humble avis, nous consommons énormément trop de viande, bien plus que nécessaire, c'est évident. Personnellement je n'en consomme que très peu, mais je ne me sens pas légitime pour dire à qui que ce soit si il doit ou non continuer à manger de la viande ou des oeufs tant que cette consommation ne met pas en péril l'équilibre naturel et donc mon existence et celle de mes enfants.
Mais il faudrait que vous me donniez les sources qui attestent que l'Homme ne mangeait pas de viande avant la guerre... Je n'ai jamais lu cela nulle part. Les études auxquelles je fais allusion pour ma part si vous voulez les sources faites le moi savoir je vous les donnerai volontier.

25.Posté par Marie le 30/07/2022 20:45

Post 9.
Par contre vous devriez bien vous renseigner concernant le vaccin covid parceque pour un sauveteur dire que le vaccin covid lutterez contre les âneries!!! Je pense que l'âne c'est plutôt vous!!! Par contre vu votre rage et votre arrogance vous devriez lutter pour qu'on trouve un vaccin qui puisse vous aider!!! Et oui je le dit et le répéte le requin est bien dans son habitat. Nous créole nous avons toujours été à la mer nos parents et grands parents étaient des pêcheurs mais à votre différence on respect les zones et ne tente pas d'aller où il ne faut pas. Il suffit juste de respecter. Parceque c'est trop facile de trouver des responsables, vous connaissez le danger alors pourquoi braver l'interdit!? Ne venez donc pas vous plaindre!!! Nous nous ne nous plaignons pas mais voir dans les médias à tout va des imbéciltés pareil. Vous voulez surfer et bien surfer vous ètes responsable de vous même mais arrêtez de vous plaindre à tout va! Vous devriez prendre quelques séances de yoga ou voyez un bon psychologue ça vous aidera à vous calmez. Sur ce bon courage a vous et bonne soirée.

26.Posté par Zoreil974 le 30/07/2022 20:47

He oui, il y a plus d'attaques à la Réunion - un confetti dans l'océan indien - qu'en Afrique du Sud ou qu'en Australie, zones bien plus grandes et peuplés considérées comme "sharky", et les ecolo-niais de service viennent quand même nous servir leur litanie sur l'habitat naturel alors que le déséquilibre est flagrant... Pourtant quand on est envahi par les nuisibles, on s'en débarrasse tout simplement. L'idée n'est pas d'exterminer mais de réguler... Alors, merci pour cet article plein de bon sens.

27.Posté par Marie le 30/07/2022 20:51

Post 9
Pour information je ne suis pas necrophage. Et je ne vous connais pas pour que vous me parliez de la sorte. Ouvrez un dictionnaire et allez chercher le mot respect avant toute chose. Je ne vous ai nullement attaquer vous personnellement mais à ce que je sache j'ai ma liberté de pensé et la moindre des choses c'est le respect. Mot qu'à priori vous ne connaissez pas.

28.Posté par Traverse le 30/07/2022 20:58

Post 9 si ou lé pas content traverse!! Et oui requin dans la mer lé dans zot milieu zot. Et si ou lé pas content allé surf ailleurs néna d'autre pays n'a des vagues. Et ou sera tranquille ou va arrête mal parle ek demoun la Réunion. Et si ou comprend pas mi gagne mettre en français aussi.

29.Posté par Priorité le 30/07/2022 21:09

Post 9. Sur nos routes il y a de plus en plus de morts. Donc je pense que la priori de l'état devrai être de lutter contre cela. Parceque quand on compte les différentes attaques mortels de requins c'est bien minime. Donc ce n'est pas la priorité. Par contre vous devriez bien être mal dans votre peau vu votre commentaire. Vous faites vraiment pitié. Et vous signez sauveteur. Vous devriez changer de métier parcequ'il faudrai être lucide pour un métier pareil mais vu votre niveau on est bien bas. Vous faites vraiment pitié!

30.Posté par Pfff.... le 30/07/2022 21:24

9. Vous faites vraiment pitié!!! Allez surfer c'est a vos risques et périls mais arrêtez de vous plaindre. Et surtout en cas d'accident inutile de chercher des responsables parceque le seul responsable c'est celui qui s'est jeté à l'eau. Faites ce que vous voulez mais bordel foutez nous la paix il y des choses beaucoup plus importantes sur cette île. Pfff... vous étes pathétique.

31.Posté par Carine le 31/07/2022 01:36

@9
En un post vous avez démoli le statut de sauveteur et de surfeur.
Vous parlez bien mal comme ces petites tetes blondes de st gilles.
Vous avez une sale mentalité. Cqfd.

Finalement tout est bien qui finit bien puisque votre tribu est en voie de disparition

32.Posté par Aldu le 31/07/2022 06:21

@26
Réguler est le mot poli pour dire tuer. La population humaine s'est vu multipliée par 4 sur les 100 dernières années pendant que celle des requins a été divisée par 4 ou 5 à l'échelle mondiale... Je ne vois pas ce qu'il faut réguler chez les populations de requins.
La densité de population est de 344 habitant/km2 pour La Réunion, 3 habitants/km2 pour l'Australie et 49 habitants/km2 pour l'Afrique du sud. Proportionnellement parlant La Réunion est un peu plus de 100 fois plus peuplée que l'Australie, et 8 fois plus que l'Afrique du sud.
Concernant les nuisibles, il convient de préciser qu'un animal vivant dans l'eau (requin) ne peut que difficilement être considéré comme un nuisible pour un animal terrestre (Homme). De plus, cette dénomination, "nuisible", ne devrait plus être utilisée.
Nuisible : "Insecte ou autre animal indésirable et destructeur qui s'attaque aux aliments, aux cultures ou au bétail" Cf dictionnaire. le requin ne réuni pas les critères d'un animal nuisible.
De plus, il n'y a pas en réalité d'animal ou de plante nuisible, simplement des espèces qui rentre en concurrence avec nous sur les plans de l'habitat ou de l'alimentation. Nuance. Car si un animal ou un végétal est nuisible dans l'absolu, cela sous-entend qu'il n'occupe aucune place importante dans "l'écosystème Terre", or tous les animaux ou les végétaux que nous considérons comme nuisibles, jouent un rôle important dans l'écosystème. Ces quelques points de définition sont importants quand il s'agit de discuter d'un tel sujet. L'anthropocentrisme exacerbé dont certains font preuve quand ils abordent de telles questions empêche, de fait, toute résolution satisfaisante du problème.

33.Posté par Nono le 31/07/2022 10:07

@23 "Les insectes ne sont ni plus ni moins importants que les loups où les requins. Ils jouent leurs rôles, font ce pourquoi ils sont fait."

Une pyramide, quand on lui retire sa base, c'est tout le reste qui se casse la gueule. La disparition des loups en France a certes des conséquences sur les populations de chevreuils, sangliers et cerfs, et provoque indirectement des dégâts considérables dans les cultures, mais la disparition des abeilles aurait des conséquences beaucoup plus catastrophiques étant donné que 80% des espèces végétales ont recours à la pollinisation pour survivre. Donc, non, les insectes sont bien plus importants que les superprédateurs, humains compris !

Concernant le 1000ème du territoire pour les loups ou les requins, ha ben oui, les pegus d'Ariège et les Réunionnais sont bien contents, c'est toujours facile ce genre de raisonnement de salon quand on est pas concerné. On peut aussi violenter et déplacer de force quelques indigènes pour faire de jolis parcs animaliers, comme le fait la WWF...


Concernant les chiffres : Depuis 2013, en 9 ans, ce sont 557 requins cibles qui ont été tués : 170 requins bouledogues et 387 requins tigres. On est donc proche des 60 requins péchés par an, avec oui, des prises accessoires dont le taux de survie est de 85%. J'avais bien écrit "quelques dizaines par an", donc inutile de pinailler. Vous reconnaissez par contre que c'est une question de "principe", et même si nous sommes apparemment tous deux concernés par la biodiversité, je suis dans le pragmatisme quand vous êtes dans l'idéologie contre productive.

"notre prolifération déraisonnée au détriment de tout le reste finira par causer notre perte"
Ha, j'adore ce genre d'autoflagellation. Avez vous des enfants ? Pourquoi ne pas vous suicider, histoire de faire partie de la solution?

J'arrête là, moi aussi j'ai autre chose à faire, mais désolé, vos réponses ne sont pas convaincantes.

34.Posté par LOD le 31/07/2022 11:56

Réponse trop longue pour être publiée ?
alors https://lodweb.com/vegetarisme_veganisme_evidences.htm

35.Posté par Diablo 974 le 31/07/2022 15:41

Nous ne sommes que de passage. Mais vue le manque de réflexion de vos commentaires, la réunion va mal . D'accord avec poste 9.

36.Posté par Squid le 31/07/2022 18:08

Vous êtes aussi extrémiste que ceux que vous combattez

37.Posté par Aldu le 31/07/2022 21:11

@Nono

Je vous trouve bien agressif dîtes donc. Vous me conseillez donc le suicide... Disons que si j'écoute mon instinct de survie purement humain et efficace, si il fallait éliminer quelqu'un je commencerais par vous, logique non?
Vos réponses à vous vous semblent convaincantes donc? C'est le propre de celui qui sait. Et vous, vous savez bien sur. Dire quelque chose même avec force et agressivité ne suffit pas à rendre cette chose exacte. Commencez par assimiler cela. On continue.
"Une pyramide, quand on lui retire sa base, c'est tout le reste qui se casse la gueule". Oui mais...non en fait. Ce n'est pas si simple. Le réseau trophique ne se simplifie pas ainsi. Chaque chaîne, chaque maillon de chaque réseau à plus ou moins grande échelle, a son importance. Ils sont tous "interdépendants" en quelque sorte, interconnectés. Ce n'est pas une simple pyramide, il y a des pyramides à l'intérieur d'autres pyramides, il y en a tellement que les spécialistes en apprennent tous les jours un peu plus sur leurs fonctionnements et leurs interconnexions. De leurs propres aveux, nous sommes encore très loin de savoir tous ce qu'il y a à savoir à ce sujet, c'est pour cela donc que les études continuent. On se demande pourquoi du coup, puisque vous, vous savez. Ils n'ont qu'à venir le demander! Pour eux aussi, le suicide? Bon aller un peu de sérieux. On ne peut pas affirmer ce que vous affirmez. Les chercheurs eux mêmes ne se risquent pas à le faire, vous devriez vous abstenir également.
"les pegus d'Ariège et les Réunionnais sont bien contents, c'est toujours facile ce genre de raisonnement de salon quand on est pas concerné"
mais nous sommes tous concernés mon/ma brave. L'effondrement de la biodiversité nous concerne tous.
"On peut aussi violenter et déplacer de force quelques indigènes pour faire de jolis parcs animaliers, comme le fait la WWF"
mais pourquoi? je veux dire... vous étiez en train de regarder un film en tapant le commentaire? A aucun moment dans mon commentaire je ne suppose de telles choses. Déjà au départ vous me prêtez des opinions que je n'ai absolument pas exprimées sur "l'ère préindustrielle", vous avez même réussi à nous parler de vaccins, et pour ça chapeau! Ca venait de loin! De très loin... Je n'ai pas parlé d'empêcher qui que ce soient de vivre où que ce soit! J'ai simplement avancé l'idée, que plutôt que de bêtement abattre les loups ou les requins (même si ces derniers n'empiète pas sur votre lieu de vie), peut-être devrions nous réfléchir à une meilleure solution, peut-être plus longue à mettre en place mais moins bête et méchante. En même temps vous pouvez nier l'évidence tant que ça vous plaira, mais si nous n'apprenons pas à laisser de la place au monde sauvage, les quelques animaux qui restent auront beaucoup de mal à coexister avec nos quelques 9 ou 10 milliards d'êtres humains sur Terre dans un futur proche. La place n'est pas infinie, vous semblez penser qu'on ne doit pas la partager, où pire, que l'on doit attendre des animaux qu'ils comprennent d'eux mêmes que ce n'est pas chez eux au risque de se faire abattre si ils ne comprennent pas... Vraiment, mes réponses ne sont pas convaincantes peut-être, mais je trouve ce que vous dîtes stupide et j'insiste, anthropocentré. La population humaine ne cesse d'augmenter en même temps que l'impact moyen de chaque individu sur son environnement augmente également, la surface disponible elle n'a pas changé. Réfléchissez un moment s'il vous plaît, faîtes un effort.
"Vous reconnaissez par contre que c'est une question de "principe", et même si nous sommes apparemment tous deux concernés par la biodiversité, je suis dans le pragmatisme quand vous êtes dans l'idéologie contre productive." Non. Vous n'êtes pas pragmatique. Vous êtes un idéologiste, de ceux qui considèrent l'être humain comme supérieur et qu'il ne fait que prendre ce qui est à lui... Vous voyez c'est facile de balancer ce genre de chose. Comme dit plus haut ça ne les rend pas exactes. Cela dit j'insiste encore vous n'êtes pas pragmatique. Est pragmatique celui qui ne se soucie que de l'efficacité d'un procédé ou d'une solution. Dire que vous l'êtes sous entend que vous pouvez apporter la garantie que votre solution n'est pas pire que les problèmes qu'elle peut engendrer à court, moyen et long terme, chose que même d'éminents spécialistes ne se risquent pas à faire. Vous ne pouvez pas affirmer que c'est la solution la plus efficace, vous n'êtes donc pas pragmatique. Vous êtes fermé, hermétique à ce qui ne vient pas de vous, mais pas pragmatique non.
Et oui c'est une question de principe, ça devrait l'être en tout cas. Voler on ne le fait pas. Pas seulement parce que c'est puni par la loi, parce que c'est interdit, mais parce que nous sommes nombreux à avoir ce dont vous semblez cruellement manquer quand vous suggérez le suicide à un individu que vous ne connaissez pas uniquement parce qu'il n'est pas d'accord avec vous: DES PRINCIPES. Par principe nous devrions considérer les animaux autrement que comme des objets dont nous pouvons disposer à notre guise. Les tuer par plaisir ou pour le plaisir ne devrait pas se faire. Envahir et les chasser de leurs habitats pour s'adonner à nos loisirs ou satisfaire à des besoins secondaire ne devrait pas se faire. Je ne m'autoflagelle pas rassurez vous. Je ne me sens pas responsable des décisions et des agissements d'individus tels que vous. Je défends des principes diamétralement opposés. Pas de flagellation pour moi donc, mais malheureusement, des opinions comme la votre ont et auront une incidence sur le monde dans lequel ma famille et moi allons vivre. Je me dois d'y répondre, encore une fois par principe. C'est vous que je flagelle à la limite.
"Avez vous des enfants ? Pourquoi ne pas vous suicider, histoire de faire partie de la solution?"
C'est là que ça devient intéressant...
Oui j'ai un fils. Et c'est justement parce qu'il est là qu'il est hors de question que je me taise face à des abrutis comme vous, enclins à menacer ou à insulter, à avancer autant de conneries que leurs esprits étriqués sont capables d'en produire et que malgré l'absurdité de ce que vous écrivez je prends la peine de tenter de vous répondre.
On ne va surement pas avoir l'occasion de se donner rendez-vous mais j'avoue que j'aurais bien aimé que vous m'expliquiez de vive voix la façon de "faire partie de la solution", ou que je vous explique comment je m'y prendrais pour que vous, vous en faisiez partie. Le réel problème avec des individus comme vous, c'est que vous êtes remplis de certitudes sur tout, vous appelez cela pragmatisme. Quand quelqu'un vous semble faire partie de ceux qui "s'autoflagellent" vous imaginez tout de suite un faible, un "écolo-bobo" sur lequel vous pourriez vous défouler sans problèmes, qui ne se défendra pas, pacifique dans l'âme qu'il est. Pacifique je ne le suis pas. Je n'insulte pas, je n'agresse pas, encore fois parce que j'ai des principes. Je modère mes propos toujours par principe. Mais par principe je ne suis pas non plus du genre à aboyer de loin. M'envoyer me suicider bien vissé dans votre fauteuil ne revient pas à me le dire en face, ça ne me laisse pas autant de possibilités de réponses que je le voudrais si vous voyez ce que je veux dire. Vous adoptez la même attitude que celle que vous adoptez face aux problème dont nous parlons depuis quelques lignes maintenant. Dommage que l'occasion ne me soit pas donné de vous prouver que vous vous trompez et que vous gagneriez à faire preuve d'un peu moins d'agressivité et d'impulsivité dans vos propos. Restez concentré sur le sujet, ne vous éloignez pas des questions posées en faisant diversion avec des hors-sujets trop fréquents et des allusions douteuses ou en attribuant à vos interlocuteurs des propos qu'ils n'ont pas tenu, en gros apprenez à discuter, à échanger, vous vieillirez et mourrez moins con.
Sur ce bonne soirée.

38.Posté par Jean Louis sauveur le 01/08/2022 14:52

La france métro...
Arrive chez les autres et les dicte comment faut vivre, les gens barrer vous car le bouchon pas loin péter !!

La réunion les au reuionnais, la France qu'elle aille se faire mettre, français par obligation, quel dégoût !!
Crois pas mi veil zot l'argent les du con !!

39.Posté par Antipode le 01/08/2022 15:22

JeanLouis, tu joues au cowboy ; La Réunion l'est pas une colonie et n'appartient à personne ; citoyen de la Terre, pas plus pas moins ; encore que certains ça serait bien avec eux en moins ;) tu vois la réciproque est valable ; cultive la paix et tu auras une chance de la récolter :)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes