Social

Miel Vert: Les forains comptent bien résister à la hausse des tarifs des emplacements

Mercredi 27 Décembre 2017 - 00:43

Les droits de places de Miel Vert 2018 vont augmenter de 20 %. La raison : de nouvelles mesures de sécurité. Cette explication invoquée par la mairie durant une réunion entre des représentants de la collectivité et des organisations professionnelles n’a pas convaincu l’antenne locale du Syndicat des Marchés de France (SMF Réunion). L’emplacement des forains passe, pour exemple, de 74 euros le m2 à 89 euros, celui des camions-bars de 95 à 114 euros le m2. 

Faute d'accord entre les deux parties, le syndicat a donc entrepris d’alerter la sous-préfecture de Saint-Pierre et a sollicité un recours hiérarchique des services de l’Etat "pour faire annuler l’application de cette grille tarifaire". Le SMF Réunion a par ailleurs "demandé par courrier recommandé avec accusé de réception, le bilan financier de Miel Vert 2017 et le plan financier de Miel Vert 2018. Non communiqués à ce jour", déplore le syndicat. 
 
Face à cette augmentation, le SMF Réunion entend faire jouer la circulaire ministérielle 78-73 du 8 février 1978 "qui évoque leur 'effet contraire au principe de la liberté du commerce' et leur risque sur 'la vitalité' des entreprises participant aux manifestations commerciales sur le domaine public". 

"Nous avons bon espoir que notre demande sera entendue, au nom des petites et moyennes entreprises partenaires de longues date des services de la Mairie pour l'animation de la Ville du Tampon, et des nouveaux partenaires, pleins d'espoirs, à la recherche d'emplacements pour travailler, qu'il convient aussi de soutenir", conclut le syndicat dans un communiqué adressé ce mardi soir.
N.P
Lu 3078 fois



1.Posté par Ikki le 27/12/2017 00:48 (depuis mobile)

La France le pays de la taxe sur la taxe. Pas besoin de L'état pour vous raquetter. Les Français eux même s'en chargent entre eux.

2.Posté par China le 27/12/2017 08:15

Zot la mette Tak en lèr, Tak va mette a zot a tèr....lé livré en pac

3.Posté par lollll le 27/12/2017 08:59

Vous voyez là tout le respect qu'un ex condamné a pour sa population et pour les commerçants (sauf ses boutiques à lui bien évidemment, faut pas déconner non plus). Si il ne fournit pas le bilan financier de l'année précédente c'est qu'il doit faire pitié ou alors qu'il y a des choses à cacher. Avec ce dictateur, il ne faut pas négocier, il faut attaquer direct et demander les papiers devant les tribunaux, il n'y a que çà qu'il comprend et c'est d'ailleurs sa méthode(les femmes victimes de ces 4x4 en savent quelque chose).

4.Posté par Jjf le 27/12/2017 09:25 (depuis mobile)

Bonne de couillons arrêté fait commerce sur Tampon zot y voit pas chinois tran foutre zot gueules et dit y continue fait tourne son l'économie

5.Posté par Isabelle Robert le 27/12/2017 09:53 (depuis mobile)

Encore une lubie de sa majesté TAK!

6.Posté par Lucide le 27/12/2017 09:59

En s'en branle complétement. On sait tous qu'ils vont rattraper cette "perte" vite fait bien fait... Si ils ne sont pas contents, ils n'ont qu'a céder leur place aux autres forains, j'en connais pleins qui n'attendent que ça.

7.Posté par zanatany le 27/12/2017 11:47

A quel prix la viande avariée ?
Les billets d'entrée sans mentions légales dessus ?
Le respect concernant des ERM ( Etablissements recevant du public ), distances de sécurité, stabilité...
Les dominos et fils trainant dans la boue ?
L'affichage sur la loi HAMON de 2014 ?
Les coups de feu le soir entre bandes ?

Les services publics ne passent jamais dans certains lieux... Jusqu'au jour ou... ?

8.Posté par d0z le 27/12/2017 12:10

PAuvre d'eux, à ne pas pouvoir distribuer leurs viandes avariées tranquillement !

9.Posté par souricette974 le 27/12/2017 13:54

Que les forains boycottent... plus de miel vert.

10.Posté par polo974 le 30/12/2017 15:04

7.Posté par zanatany le 27/12/2017 11:47
""" L'affichage sur la loi HAMON de 2014 ? """
Celle-là, c'est une grosse connerie ! ! !

la loi impose l'affichage sur l'inexistence d'un droit de rétractation...
c'est le monde à l'envers.

si on devait afficher toutes les "inexistences d'un droit" on n'aurait jamais fini...

(en passant, le décret d'application de cette loi est illégal, vu qu'il utilise des unités illégales...)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter