MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Michel Fontaine et Droits de l’Homme : un mépris affiché


Par Jules Bénard - Publié le Vendredi 5 Juin 2015 à 10:22 | Lu 842 fois

Michel Fontaine et Droits de l’Homme : un mépris affiché
Le sénateur-maire de Saint-Pierre vient, une fois de plus, le samedi 31 mai, de prouver à la face du monde le mépris total qu’il éprouve pour tout ce qui concerne les droits de l’homme et le respect de la démocratie.

Afin que les droits de l’homme soient respectés, une haute autorité a été instituée, le Délégué aux droits de l’homme. Il s’agit d’une institution constitutionnelle indépendante de tous les pouvoirs publics. Le Délégué nomme ses représentants dans tous les départements, indépendamment des influences d’où qu’elles viennent.

Une indépendance qui, selon toute apparence, déplaît "souverainement" aux minables petits potentats municipaux qui agissent, sur leur territoire, comme de vulgaires hobereaux provinciaux moyenâgeux. C’est le cas dans notre bonne ville de Saint-Pierre.

Rappelons-le, lors des élections municipales de 2014, le représentant du Délégué a eu le front, que dis-je, le culot, l’audace, l’impudence de se prononcer pour un candidat autre que le sénateur-maire-président local de l’UMP-président de la CIVIS-médecin, etc. Crime de lèse-majesté.

Michel Fontaine a fait sienne la devise de Jean Fontaine, ex-député-maire FN de Saint-Louis quand il lâchait ses chiens (entendez ses nervis) sur les journalistes du Quotidien :
"Si on n’est pas avec moi, on est contre moi !"

Dans la foulée, il a fermé le local mis à la disposition du représentant du Délégué. Lequel s’est alors exilé au Tampon.

Non content de son coup de force, Michel Fontaine est allé larmoyer piteusement, par courrier officiel, auprès du Délégué d’alors, Dominique Baudis. Qui l’a envoyé paître dans les grandes largeurs. Après la mort de M. Baudis, il a réitéré ses lamentations auprès de son successeur, Jacques Toubon. Même absence de réponse. Humiliant, non ?

Le maire sudiste pensait bien qu’après ce temps, le représentant du Délégué reviendrait s’installer dans sa commune. Manque de bol, il est resté au Tampon. Vexation évidente. Et mépris en retour : "Quand on n’est pas, etc. …"

Samedi 31 mai se tenait dans les Jardins de la mairie du Sud "la Journée du droit", à l’intention du grand public, avec les deux représentants départementaux du Délégué, notaires, avocats, huissiers.

Le maire est allé saluer tout le monde ; les avocats, on en a toujours besoin au cas où ; les notaires aussi, pour gérer sa fortune quand elle est immense. Salutations à tout le monde donc, sauf… aux représentants du Délégué, institution constitutionnelle française.

Et il se dit "républicain", aussi républicain que le nouveau parti à la dévotion de l’autre agité du bocal qui considère que la France est à son service là où un De Gaulle se mettait au service de la France.

Qui se ressemble, n’est-ce pas ? Chacun jugera.

Jules Bénard




1.Posté par Léon le 05/06/2015 15:30 (depuis mobile)

Étonner bénard moi pas vu sa pression sur le TA pour confirmer son élection de maire en 2014


3.Posté par KLD le 05/06/2015 17:50

merci m. Bénard , triste amdr et consort ......... ( c'est pour résumer!!!)

4.Posté par scandaleux le 05/06/2015 19:50

Merci pour votre courrier, c'est ce maire (un cumulard) qui est méprisable car il donne le pire exemple. Sa réaction de petit marmaille, colérique et vexé que le défenseur des droits n'ait pas baissé la tête devant lui, prouve qu'il a un orgueil mal placé et que son éducation a été ratée. Pauvre bébé!
Le pouvoir met au grand jour ses sombres côtés qu'il cultive avec son directeur qui se la pète et qui se prend souvent pour le maire. La politique a de vilains effets sur certains.

5.Posté par KLD le 05/06/2015 23:42

michel , voyons !! sois digne de ton pote sarko ; ressaisis toi !!! "la fin justifie les moyens " : la devise de la droite à la "sarko,"?

6.Posté par Zbob le 06/06/2015 12:02

Il a le mépris des riches sûr de lui, au dessus des lois!

7.Posté par ZembroKaf le 06/06/2015 13:03

Moi et d'autres militants "RPR" ce sont "blanchis" pour cet homme sans moral orgueilleux, égoïste...pour foutre à la porte de la mairie le PCR d'E Hoarau en 2001.
Il est pire que 10 Sarko "réunis" c'est dire !!!

8.Posté par pei de mafieux et en danger..!!! le 06/06/2015 17:16

tant qu'il aura toujours des imbéciles pour adorer ce genre d'individu!, le pays n'avancera pas!!!.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes