MENU ZINFOS
Faits-divers

"Mi va brul a ou", dit-il en jetant de l'essence dans la case


Un homme comparaissait ce lundi pour des faits de tentative de destruction par moyen dangereux. Il a projeté de l'essence sur la porte et le sol de la case de son ex-compagne, le 3 décembre dernier, dans le cirque de Mafate. Le couple s'est séparé il y a une dizaine d'années. Elle habite à Ilet à Malheur, où son ex est aussi installé, mais ce dernier vit dans sa tente.

Par - Publié le Lundi 3 Janvier 2022 à 17:44

Le 30 décembre dernier, la gendarmerie est appelée vers 5h25 du matin pour une tentative de destruction par moyen dangereux et un vol d'un téléphone dans le cirque de Mafate. Les forces de l'ordre arrivent en hélicoptère à 6H du matin. Les constatations sont faites sur la porte mais une partie de l'essence s'est évaporée. Le suspect va se présenter aux gendarmes à l'épicerie. Il est testé aux hydrocarbures et n'a pas d'essence sur son t-shirt.

Le jour des faits, son ex-conjointe lui a dit de venir manger à la maison un cabri massalé car il l'avait aidée pour du bois. À un moment, la tension monte car il demande à rester dormir. Elle ne veut pas parce qu'à chaque fois, ça finit mal. Alors qu'il a beaucoup bu, il commence à lâcher des insultes. Une vieille histoire dans laquelle il a été condamné sur des faits d'agression sexuelle sur la fille de son ex-compagne ressort.

Dans la nuit, elle entend du bruit vers 1 heure du matin, et se doute que c'est lui. Elle lui demande de partir. Il la menace de la brûler. Elle ne s'inquiète pas trop et lui demande de s'en aller. Quelque temps plus tard, elle entend du bruit dans la cuisine. Il lui dit "mi va brul a ou". Il fait un geste de la main et projette du produit au sol. Il a une boite de conserve dans la main qu'il jette par terre. Elle sent bien l'essence. 

Le fils indique qu'il le voit jeter de l'essence avec une petite boite de converse dans la case. Il avait dit la veille qu'il allait brûler la maison. Il intervient. Le prévenu n'a pas de briquet dans la main mais il y en a dans la pièce. Ils parviennent à le maitriser avec sa mère. Pour le prévenu, c'est elle qui lui a jeté de l'essence dessus. 

L'homme a 7 condamnations sur son casier, dont une en 2010 pour agression sexuelle sur sa belle-fille et une autre en 2011 pour des violences conjugales. "Il conteste les faits devant et durant toute la procédure. La victime appelle le 17, car elle a peur. Il vient de mettre de l'essence à différents endroits dans sa case, elle a peur qu'il mette le feu. Elle le voit jeter de l'essence dans la maison. Il a bien voulu essayer de dégrader la maison en y mettant le feu. L'intention était de mettre le feu pour dégrader de la maison mais pas pour s'en prendre à madame", explique le parquet qui demande une requalifcation des faits en destruction d'un bien par moyen dangereux.

La procureure requiert 18 mois d'emprisonnement dont 6 assortis d'un sursis probatoire, l'obligation soin et l'interdiction de paraitre à son domicile. Elle demande un mandat de dépôt pour la partie ferme. "En réalité, nous n'avons que les déclarations de la victime et de son fils. Le jerrycan on ne l'a pas retrouvé", réplique la robe noire. "On a juste constaté qu'il y avait de l'essence dans cette boite de conserve. Il n'y a pas d'éléments qui établissent qu'il a bien eu cette boite de conserve dans la main. Il n'y a pas d'empreintes dessus. On a constaté simplement qu'il y a une odeur d'essence", plaide la défense qui demande la relaxe sur la destruction de bien d'autrui par moyen dangereux et du sursis probatoire en totalité. 

Après en avoir délibéré, le tribunal requalifie les faits en tentative de dégradation et condamne le prévenu à 18 mois de prison entièrement assortis d'un sursis probatoire, à une obligation de soin ainsi qu'à une interdiction de paraître à Ilet à Malheur. Il est relaxé pour les faits de vol.  


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par HULK le 03/01/2022 19:28

Il y a quand même des mecs vraiment tarés. Pas seulement à LA RÉUNION d'ailleurs.L'année a malheureusement comment tragiquement et çà justifierait des mesures plus protectionnistes contre ces malades. Au lieu nous mettre des masques, c'est à eux que l'on devrait mettre un bracelet électronique et une muselière.

2.Posté par Ouais... le 03/01/2022 19:30

Il voulait simplement rallumer la flamme...

3.Posté par que dire le 03/01/2022 19:35

Il est relaxé pour les faits de vol effectivement à l'Ilet à Malheur personne ne l'a jamais vu voler même à faible altitude

4.Posté par Steven le 03/01/2022 20:09

Th bah bougre la i déconne, à perpétuité, il trouvera la raison en vivant avec des rats.

5.Posté par Un élève le 04/01/2022 08:44

La prochaine fois il tuera et la justice ne pourra plus agir : il faut malheureusement en arriver à là .........
les juges sont trop dans leur bulle parfois ce genre de d individus ne guérit pas , il s enfermera lui aussi dans sa bulle puis passera à l action et là il sera trop tard..............

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes