International

Mexique : Victoire historique de la gauche, Obrador remporte la présidentielle

Lundi 2 Juillet 2018 - 12:19

C'est une victoire historique de la gauche mexicaine : pour la première fois dans l'histoire du pays, la gauche accède au pouvoir. Andrés Manuel Lopez Obrador, ancien maire de Mexico, a été élu à 53,8% des voix ce dimanche 1er juillet.


Andrés Manuel Lopez Obrador (surnommé AMLO) se présentait pour la troisième fois à la présidentielle mexicaine, il a largement remporté l'élection ce dimanche, avec 53,8% des voix. La coalition droite/gauche représentée par le jeune conservateur Ricardo Anaya est loin derrière, avec 22%, tandis que José Antonio Meade, du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), au pouvoir, se retrouve relégué à la troisième place, ne récoltant que 16% des suffrages.

Alors que les relations avec les Etats-Unis se sont considérablement tendues depuis l'élection de Trump, celui-ci a salué la victoire d'Obrador dans un de ses désormais fameux tweets : "Il y a beaucoup à faire pour le bien à la fois des Etats-Unis et du Mexique!", et s'est dit "prêt à travailler" avec AMLOLa politique commerciale et migratoire de Trump (on se souvient notamment du mur-frontière promis par Trump) envers le Mexique a plongé les relations des deux pays au plus bas, mais le président élu a répondu souhaiter une "relation d'amitié et de coopération" avec les Etats-Unis.

Andrés Manuel Lopez Obrador promet aux mexicains une lutte acharnée contre la corruption qui gangrène le pays, et de chasser "la mafia du pouvoir". "C'est un jour historique, nous allons réussir cette transformation sans violence, de manière pacifique" et "bannir du pays la corruption, le principal problème du Mexique", a-t-il promis à l'annonce de sa victoire.

Cette campagne présidentielle est considérée comme la plus sanglante qu'ait connu le Mexique, avec 145 assassinats d'hommes politiques, dont 48 candidats ou pré-candidats. Plus de 200 000 personnes ont été assassinées au Mexique depuis 2006 et le lancement de la guerre de l'armée contre les narco-trafiquants. Ce climat d'extrême violence n'a pas dissuadé les citoyens mexicains, qui se sont rendus en masse dans les bureaux de vote.

Ces élections renouvelaient aussi 18 000 mandats, dont les sièges de 500 députés et 128 sénateurs. La capitale Mexico et ses 20 millions d'habitants auront pour maire une femme proche d'Obrador, Claudia Sheinbaum, une première là aussi. Obrador, qui prendra ses fonctions en décembre, devrait obtenir plus de 250 députés à l'Assemblée Nationale, soit la majorité et ainsi la concrétisation possible d'un programme axé sur l'égalité sociale et la lutte contre la corruption. 
 
Bérénice Alaterre
Lu 408 fois



1.Posté par lotus le 02/07/2018 13:09

VIVA MEXICO ! Ahora nadamas falta ganar contra Brasil esta tarde !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter