MENU ZINFOS
Faits-divers

Meurtre du couple Aho-Nienne: Perpétuité pour Jimmy Célina. 30 ans pour Mickaël Robert


Jimmy Célina et Mickaël Robert viennent d'être condamnés par la cour d'appel de Saint-Denis ce 19 avril 2019 après trois jours de procès. Si la condamnation est identique à celle de 2017 pour le premier, elle est réduite pour le second.

Par - Publié le Vendredi 19 Avril 2019 à 16:36 | Lu 8496 fois

La famille Aho Nienne autour de leur avocat, Me Frédéric Hoarau
La famille Aho Nienne autour de leur avocat, Me Frédéric Hoarau
Deux des protagopnistes du meurtre sauvage des époux Aho Nienne à Grands Bois retournent en prison. Ils avaient fait appel de la première sentence prononcée il y a deux ans.

Jimmy Célina avait été condamné à perpétuité comme lors du procès aux Assises il y a deux ans. Egalement condamné à perpétuité en février 2017, Mickaël Robert a vu sa peine réduite. Il a été condamné cette fois-ci à 30 ans de réclusion criminelle.

C'est donc moins que la peine requise par l’avocate générale, Emmanuelle Barre, ce vendredi matin, à savoir la perpétuité avec une période de sureté de 22 ans pour Mickaël Robert.

En ce troisième jour de procès, l'avocate générale a insisté sur le fait que Jimmy Célina (le compagnon d’Evelyne Filomar)  se « déresponsabilise » et que Mickaël Robert « ne se sent pas concerné ». Elle rappelle d’ailleurs les paroles de Jimmy Célina face au psychologue deux mois après les faits : « Je savais qu’ils étaient coriaces mais pas à ce point. S’ils avaient dit où était l’argent, ce ne se serait pas passé comme ça ». Quant à Mickaël Robert, il écrit à sa compagne depuis la prison, à la même époque : « Je pète la forme ». « Ils n’ont aucune pitié, aucune compassion », affirme l’avocate générale.

Ils étaient armés pour pouvoir assommer

Un procès en appel non justifié selon la représentante de la société qui rappelle qu’Évelyne Filomar, protagoniste principale, a refusé de faire appel : « On n’a pas le droit de faire appel quand on a fait des choses comme ça », avait-elle déclaré. De même pour Elsa Gonthier, simple complice condamnée à 20 ans, qui ne voulait pas « imposer un nouveau calvaire aux victimes ».

Et concernant l’intention de tuer, même si elle est peu probable, « ils étaient armés pour pouvoir assommer, donc la violence était prévue. Il n’y avait peut-être pas l’intention de tuer mais on a pris le risque de tuer ».

Mais pour l’avocat de Jimmy Célina, la peine doit reposer sur cette absence d’intention. « Depuis le début du procès, on emploie les mots « assassinat », « meurtre », « barbarie », « actes de torture », mais il n’est pas poursuivi pour ça », clame l'avocat.

L’accusé est en effet poursuivi pour vol aggravé par des violences ayant entraîné la mort et pour vol aggravé par violence ou menace avec arme. Il demande donc comment demander une peine de perpétuité avec une période de sûreté de 22 ans. Jimmy Célina, le cerveau de l’opération, qui a participé au vol et aux coups sans qu’on ne puisse prouver l’intention de tuer ni la causalité entre ses coups et la mort d’Émile Aho-Nienne, a été condamné à la perpétuité, comme en première instance.

"Je ne pensais pas toucher le fond comme ça"

Un peu plus tôt, il avait exprimé ses regrets à la barre. « Si je suis ici aujourd'hui, c'est parce que je me bats pour mes enfants. Je ne pensais pas toucher le fond comme ça un jour mais tout ça je le mérite », a par exemple confié Jimmy Célina.

Mickaël Robert est quant à lui décrit par la défense comme un jeune homme immature et intimidable dont le niveau intellectuel est moyen-faible et le risque criminel quasi-faible. Il aurait été manipulé par sa compagne, complice, et informé le jour-même du plan machiavélique pour lequel il se rend « en bus et en savates ». « Celui qui a suivi » a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle, contre la perpétuité en première instance.
 
Meurtre du couple Aho-Nienne: Le récit de l'horreur



Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par yabos le 19/04/2019 18:11

Il est bien dommage que la peine de mort n'existe plus. Là, il y aurai une vraie justice pour ces monstres.

2.Posté par La gitane le 19/04/2019 21:42 (depuis mobile)

Bien fait !

Ça les fera réfléchir ....

3.Posté par Isis le 19/04/2019 23:21

Voilà, et toujours trouver des circonstances, des attitudes pour faire baisser les peines... Tuer pour de l'argent... Quoique le cheffon bonapartiste a du sang sur les mains aussi, pour de l'argent...

4.Posté par Yab le 20/04/2019 20:04 (depuis mobile)

Combien d''économies si l''un d''entre eux avait la bonne idée de mettre fin à leur existence ?

5.Posté par Dimi le 21/04/2019 08:41 (depuis mobile)

A quand la peine de mort pour ces animaux on fait quoi des victimes ont les enterre , voilà le problème est réglé , et celle qui participé a ce crime odieux ou sont elles libres apparemment

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes