Procès Aho-Nienne

Meurtre des Aho-Nienne: Partie civile et défense pas d'accord sur le rôle des protagonistes


Les débats étaient particulièrement vifs ce mardi aux Assises pour le procès du meurtre des époux Aho-Nienne. Si du côté de la partie civile, il y a eu préméditation de la part des cinq protagonistes, la défense, elle, ne met pas tout le monde dans le même panier.

En effet, pour Me Ghislain Chung To Sang, avocat d'une des accusées, Elsa Gonthier, il faut faire une distinction "entre ceux qui étaient dans la maison et ceux qui ne l’étaient pas" :


Me Frédéric Hoarau, qui représente de son côté la partie civile, la préméditation de cette agression mortelle ne fait aucun doute :

Mardi 31 Janvier 2017 - 21:13
SI
Lu 2133 fois




1.Posté par hanu le 31/01/2017 21:29

opé mon amis ghislain

2.Posté par zeze le 31/01/2017 21:51

guillotine pour la femme monstre et perpétuité pour les 3 autres voilà la juste peine. Si seulement la peine de mort existait pour ce genre de cas extrême.

3.Posté par titi974 le 31/01/2017 22:07

La perpétuité au minimum pour ces barbares.

4.Posté par yab le 31/01/2017 22:15

la seule et juste peine que méritent ces sous merdes, la peine de mort

5.Posté par Travail forcé? le 01/02/2017 07:09

2.Posté par zeze le 31/01/2017 21:51

Ca ne fera pas revenir les victimes. Par contre, pourquoi pas un camp de travail forcé pour 25 ou 30 ans, ça, ça serait utile à la société... A refaire les routes, chemins, ramasser les ordures et déchets, etc

Uniquement logés et nourris au minimum, et surveillés de près. Et hop, au boulot sans rémunération !

6.Posté par Crikotte le 01/02/2017 08:37

bien dommage que la peine de mort soit supprimée et dire qu'on va encore payer pour ces déchets!

7.Posté par un citoyen le 01/02/2017 08:40

On devrait réinstaurer la peine de mort pour de tels actes...................

Bon courage à cette famille et respects à la mémoire de ses deux défunts.............

8.Posté par Jacques le 01/02/2017 11:03

Des parasites, vivants de subits sociaux, RSA et autres, qui commettent des actes de barbarie sur d’honnêtes gens de plus de 80 ans, qui eux travaillaient encore à leur âge avancé, et qui toute leur vie ont contribué à la richesse du Pays.
Aucune clémence, aucune pitié, ces déchets doivent payer la facture, et celle-ci est inestimable, au vu de la cruauté, et des dégâts causés à cette pauvre famille.
Ah, si des gens comme moi avaient été choisis comme jurés, je ne donne pas cher du verdict, soit peine maximale, incompressible.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter