Océan Indien

Meurtre de deux Français à Madagascar: Une touriste présente à la soirée raconte

Dimanche 21 Août 2016 - 23:31

L'enquête ne fait que commencer dans le meurtre de jeunes Français séjournant sur l'île Sainte-Marie. Les deux bénévoles de l'association Cétamada ont été assassinés à leur sortie de discothèque. A Madagascar pour encore quelques jours, une touriste française était de la partie samedi soir dans ce village plutôt isolé du sud de l'île.


Camille Sabadel (en médaillon) visite en ce moment la Grande île. Elle se trouvait samedi soir dans cette discothèque de l'île Sainte-Marie. Ici, une photo prise ce dimanche de la plage située à proximité de la discothèque
Camille Sabadel (en médaillon) visite en ce moment la Grande île. Elle se trouvait samedi soir dans cette discothèque de l'île Sainte-Marie. Ici, une photo prise ce dimanche de la plage située à proximité de la discothèque
Deux ressortissants Français ont été tués dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 août 2016 à Madagascar.

Les deux jeunes gens avaient passé la soirée dans une discothèque de l'île Sainte-Marie, située sur la côte Est de la Grande île. Une touriste française a participé à cette soirée à laquelle de nombreux Français participaient. Elle raconte l'ambiance qui y régnait avant que la stupeur ne vienne frapper la petite communauté française installée, ou simplement de passage sur l'île.

"Il y avait beaucoup de monde dans la discothèque, mais également beaucoup de monde en dehors. La soirée s'est passée dans une bonne ambiance. Il n'y a eu aucune bagarre. En tout cas jusqu'à notre départ vers 1h du matin", raconte Camille Sabadel, une touriste originaire du Vaucluse que nous venons de joindre par téléphone.

La période hivernale dans l'hémisphère sud se prête à la migration des baleines vers la côte Est malgache et de nombreux visiteurs sont accueillis en ce mois d'août pour venir observer les cétacés. L'île Sainte-Marie est devenue ces dernières années la destination idéale pour de tels safaris en mer. Ce décor de rêve, combiné à un sentiment de plus grande sécurité comparé à la capitale malgache, attire chaque année de nombreux touristes.

Les villageois désignent les jeunes délinquants de Tamatave

"Lors de cette soirée, il y avait au moins une trentaine de "vaza" (les blancs, ndlr) français. C'était une grosse soirée très attendue avec une star locale au micro. La discothèque est située dans le sud de l'île et il y a très peu de maisons autour de la discothèque". Les premiers hôtels sont à bonne distance du lieu de la discothèque, là où le couple de jeunes Français a passé la soirée. "Il faut environ 20 minutes en tuk-tuk", évalue Camille Sabadel.

Sur place ce dimanche, les villageois accusent déjà "les gens de la côte", comme pouvant être à l'origine de ce double meurtre. "De ce qu'on nous dit ici, les gens de Tamatave sont réputés pour venir créer des histoires. Ils viennent en groupe depuis la ville de Tamatave", ajoute la touriste française. 

Ce dimanche soir, les gendarmes de la petite brigade située sur l'île Sainte-Marie venaient d'obtenir le renfort d'enquêteurs venus de la Grande île.


Dimanche 21 août - 15H Double meurtre à Madagascar: Un couple de jeunes français tué à Sainte-Marie
Dimanche 21 août - 22H Vers la piste d'un viol suivi d'un double meurtre
Lu 37850 fois



1.Posté par cloe le 22/08/2016 00:58

Comme chez nous des délinquants mais en plus violeurs et meurtriers .... ce n'est pas une histoire de se comporter en terrain conquis ... ces pauvres jeunes morts étaient des bénévoles pour une association et même si des gens se comportent en terrain conquis méritent ils la mort à coups de rondins de viol et la jeune fille méritait elle le viol ???? Ce n'est pas parce que l'on a pas d'argent qu'on doit tuer et violer ... parfois de voir le bonheur des autres suffit à commettre un meurtre et l'effet de meutes aussi ..je souhaite à personne ce qu'il arrive à ces pauvres gens et ceux qui disent à la fi du post c'est tout ils ne sont guère plus futés que ces bêtes qui ont tué !!! ces gens sont irrécupérables mais après même après un meurtre on les défendra !! c'est horrible alors qu'ils ont commis deux meurtres et un viol !!alors les anti français allez dire cela à leurs pauvres familles!!!

2.Posté par Gg le 22/08/2016 06:00

à Sainte-Marie on accuse les gens de grande terre lorsqu'il y a des problèmes, l'enquête nous dira (peut-être) si c'est vrai. Mais pour tuer un couple il faut être plusieurs à mon avis. Et ce n'est pas la première fois que des étrangers se font tuer là-bas : cf le couple de sud-africains qui s'est fait tuer il y a quelques années... mais personne n'en a parlé en France.

3.Posté par pata974 le 22/08/2016 05:29

Elle raconte quoi???
Elle présente plutôt la soirée, les fameuses données spatio-temporelle.
On dirait Antenne Réunion (reportages)

4.Posté par Zarin le 22/08/2016 10:17

Disparition au Népal : Le corps de Mélanie Guérin retrouvé - Zinfos974

Beaucoup de français sont "innocents" !
TOUT LE MONDE N'EST PAS GENTIL...

5.Posté par Bob le 22/08/2016 10:28

Important témoignage pour dire qu'on ne sait rien...

6.Posté par Tatoum974 le 22/08/2016 10:51 (depuis mobile)

Un si beau pays ou la delinquance et les criminels vivent en liberté. L''état malgache ou la police n''ont pu les moyens pour maintenir l''ordre et la sécurité.
Il manque un gouvernement plus stable pour que cette nation grandit enfin...

7.Posté par Tanguy47 le 22/08/2016 11:22

des sauvages il y en a dans tous les pays,...la faute à qui ?????

8.Posté par sandratana le 22/08/2016 12:19

encore une fois, mon beau pays se fait une sale publicité... et ce qui est dommage dans tout ça, c'est que ce sont toujours des innocents qui paient pour la connerie d'autres...
je ne justifie en rien ce comportement barbare, mais les malgaches "un peu idiot" en ont marre de tous ces vazaha qui se comportent comme si Mada était encore leur colonie, qui nous parle mal, qui limite parfois nous traite comme des chiens, alors ils se vengent, sur des innocents qui n'ont rien fait. un peu comme l'amalgame entre les abrutis de daech et le reste du monde arabe.
les hommes politiques quant à eux, sont bien trop occupés a se remplir les poches pour essayer de régler le pbm une bonne fois pour toute!

9.Posté par Choupette le 22/08/2016 12:57

"Une touriste française a participé à cette soirée à laquelle de nombreux Français participaient"

Et donc, tout le monde il participait quoi ... .

On croirait entendre l'autre castafiore de radio bla-bla ... .

10.Posté par pipoteur le 22/08/2016 14:38

@post8: c'est bien connu, les malgaches sont tous doux et gentils et les vazaha tous des (...)...
Le cépamafautisme malgache est la principale cause de tous les malheurs malgaches, pas les vazahas même si tous ne sont pas exemplaires, la majorité aime et respecte ce pays...

_ Modéré par La Rédaction.

11.Posté par denis le 22/08/2016 21:08

ce sont les karane ou les indiens voir les chinois qui vous traite comme des chiens les vazas même gache sont parti depuis longtemps .. et il ne font plus parti de l'économie .

12.Posté par Paul le 22/08/2016 21:50

Mada, un superbe pays dans lequel il n'y a plus d’État...

13.Posté par Tinito le 23/08/2016 06:02

Je suis comme vous dites "vahaza" .
Breton, je vis à Madagascar depuis 2006.
Il faut reconnaître que l'insécurité c'est installé petit à petit depuis dix ans, mais ce n'est pas l’apanage de ce beau pays.
Le manque est mondial, on ne cherche plus que "vola", pour ça je me suis fait agressé par trois créoles à la Réunion, alors ?????
Il faut reconnaître que certains "vahazas", poussent le bouchon un peu loin, depuis la première république la colonisation est "vita", mettez vous bien cela en tête.
Mon épouse est "Sianaka" et je suis très heureux de vivre sur cette terre d'accueil avec ma famille.
J'ai bcp bourlinguer et c'est peut être pour cette raison que je suis philosophe, il est triste que des innocents qui s'investissent pour ce pays payent de leur vie.
La misère apporte ce genre d’événement, c'est extrêmement grave.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues