Océan Indien

Meurtre de Michaela Harte à Maurice : Le principal suspect dit avoir avoué sous la torture

Jeudi 20 Janvier 2011 - 15:07

Meurtre de Michaela Harte à Maurice : Le principal suspect dit avoir avoué sous la torture
Nouveau rebondissement dans l'affaire du meurtre de Michaela Harte, cette touriste irlandaise en lune de miel à Maurice. Avinash Treebhowon, le valet de chambre de l'Hôtel Legends et principal suspect de la police, revient sur ses aveux et annonce qu'ils lui ont été extorqués sous la torture, annonce l'Express de Maurice.

L'accusé s'était déjà plaint une première fois de violences policières auprès de la magistrate Sheila Bonomally, le 12 janvier, deux jours après le meurtre et alors qu'il n'avait pas encore avoué. Hier, devant la cour de district de Rivière-du-Rempart, il a réitéré ses accusations, indiquant être passé aux aveux sous la contrainte. Ses avocats ont réclamé le rapport de l'audition.

Le vigile également entendu

Avinash Treebhowon comparaissait hier en compagnie de son supérieur, Raj Theekoye, celui qu'il a accusé d'être son complice. Selon le récit du valet de chambre, les deux individus auraient été surpris par la touriste en train de voler des affaires dans sa chambre. Raj Theekoye aurait alors étranglé la victime tandis qu'Avinash Treebhowon lui tenait les jambes.

Hier, devant la cour, les deux meurtriers présumés étaient accompagnés du vigile qui aurait dû surveiller le secteur, Dassen Narayanen. Ce dernier a été interpellé mardi dans le but de découvrir qui a utilisé la carte magnétique permettant d'ouvrir la chambre de Michaella Harte, et comment il a eu accès à cette carte.
Lu 3076 fois



1.Posté par le viet le 20/01/2011 17:31

Bizarre ce meurtre , au fil des jours il y a des rebondissements !!!

Faisons confiance à cette police qui sait tirer les vers du nez , faire voir un aveugle , faire causer un esprit ...... Torturez-les bien , mais sans laisser de traces ! Utilisez l'électricité , ça chatouille comme l'armée française a fait en Algérie (paraît-il)

2.Posté par Angélique le 20/01/2011 19:38

Stupéfaite de ne pas voir appliquer la loi. En métropole, interdiction de publier les noms, les photos! Qui cela gêne-t-il ici? Où est la présomption d'innocence?

3.Posté par Caton2 le 20/01/2011 20:21

Et la police scientifique? Ça n'existe pas à Maurice?

4.Posté par môvélang le 20/01/2011 22:44

le premier ministre veux couper la tête du coupable, il lui faut un coupable pour rassurer les touristes.
Rappelez-vous! Christian Ranucci, giscar était en perte de vitesse, il lui fallait un coupable à lui aussi!


5.Posté par JUBILATION le 21/01/2011 13:58

Non Angélique, la Presse peut divulguer des noms de personnes concernées par des faits divers, c'est aux médias de décider et de nuancer les informations, même en France,LIBERTE DE LA PRESSE EXIGE.
Souvent ne voit-on pas dans des quotidiens Régionaux les noms d'auteurs ou présumés révélés surtout lorsque le nom de Famille est de consonnance bien Française, c'est la LIBERTE DE LA PRESSE.
Lorsque que le jugement est rendu, plus de problème, le journaliste peut même divulguer le jugement qui est public, depuis la REVOLUTION DE 1989 et je suis pour.
Toute ma compassion aux Victimes et leurs Familles.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues