Océan Indien

Meurtre de Michaëla Harte à Maurice : Le mari convoqué

Mercredi 22 Juin 2011 - 17:18

Rebondissement dans l'affaire de la mort de Michaëla Harte, la femme du footballeur irlandais, John McAreavey. Selon l'Express.mu, les ADN prélevés sur le corps de la victime morte étranglée en janvier 2011 ne correspondent pas aux quatre suspects interpellés. Le mari est appelé à coopérer dans le cadre de l'enquête préliminaire.


Meurtre de Michaëla Harte à Maurice : Le mari convoqué
 
Après plusieurs mois d'enquête, l'Express.mu se fait l'écho de nouveaux éléments dans l'affaire de l'assassinat de Michaëla Harte, une touriste venue avec son mari, un footballeur irlandais, en lune de miel à Maurice. D'après le rapport scientifique, les prélèvements qui ont été effectués dans la chambre d'hôtel où a été étranglée Michaëla Harte ne correspondent pas aux ADN des quatre suspects interpellés dans le cadre de l'enquête, Avinash Treebhowon, Sandip Mooneea, Raj Theekoy et Dassen Narayanen.


Les échantillons ont été prélevés sur des objets se trouvant dans la chambre, sous les ongles et sur le cou de la victime. Un élément sème le doute car, toujours selon l'Express.mu, l'ADN d'au moins trois personnes a toutefois été retrouvé sur le cou de la victime. Par ailleurs, l'un des rapports des experts médico-légaux montre que l'un des premiers suspects et ancien vigile de l'hôtel Legends, Dassen Narayanen, figure comme l'une des personnes ayant manipulé l'une des cartes magnétiques permettant d'ouvrir la chambre.

John McAreavey soumis à un contre-interrogatoire

Le principal suspect et valet de chambre, Avinash Treebhowon, affirme toujours avoir avoué sous la torture. L'avocat de Sandip Moonea, accusé par son collège Avinash Treeblohwon d'avoir été l'auteur de l'étranglement, se penche sur le rapport des experts médico-légaux concernant le mari de la victime, John McAreavey.

Les regards des avocats de la défense se tournent effectivement vers l'époux de la jeune femme. Il devrait être convoqué en tant que "témoin" pour éclairer des éléments encore flous. Les avocats d'Avinash Treeblohwon ont demandé que John McAreavey soit présent en cour de Mapou dans le cadre des travaux de l'enquête préliminaire, en vue d'un contre-interrogatoire. Selon l'avocat du footballeur, il se tiendrait prêt à répondre à toutes les questions nécessaires au besoin de l'enquête.

Cette affaire a eu un fort retentissement en Grande-Bretagne car, outre le fait que John McAreavey est footballeur, Michaëlla Harte est également la fille de Mickey Harte, un ancien célèbre footballeur irlandais et actuellement manager d'une équipe de Première division irlandaise.
.
Lu 3326 fois



1.Posté par Anti cons et connes le 22/06/2011 18:54

Avec les méthodes expéditives de la police mauricienne, la vérité risque de ne jamais être connue.
Il y a des précédents ... Affaire de Vanessa Lagesse par exemple. La maison de l'assassinat avait été rendue, et nettoyée avant qu'on ait eu l'idée de faire des prélèvements, ensuite on a torturé aussi quelqu'un qui a avoué pour mieux se rétracter. Du coup personne ne saura s'il était coupable ou innocent ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >