MENU ZINFOS
Océan Indien

Meurtre de Michaëla Harte à Maurice : Le mari convoqué


Rebondissement dans l'affaire de la mort de Michaëla Harte, la femme du footballeur irlandais, John McAreavey. Selon l'Express.mu, les ADN prélevés sur le corps de la victime morte étranglée en janvier 2011 ne correspondent pas aux quatre suspects interpellés. Le mari est appelé à coopérer dans le cadre de l'enquête préliminaire.

Par . - Publié le Mercredi 22 Juin 2011 à 17:18 | Lu 3374 fois

Meurtre de Michaëla Harte à Maurice : Le mari convoqué
 
Après plusieurs mois d'enquête, l'Express.mu se fait l'écho de nouveaux éléments dans l'affaire de l'assassinat de Michaëla Harte, une touriste venue avec son mari, un footballeur irlandais, en lune de miel à Maurice. D'après le rapport scientifique, les prélèvements qui ont été effectués dans la chambre d'hôtel où a été étranglée Michaëla Harte ne correspondent pas aux ADN des quatre suspects interpellés dans le cadre de l'enquête, Avinash Treebhowon, Sandip Mooneea, Raj Theekoy et Dassen Narayanen.


Les échantillons ont été prélevés sur des objets se trouvant dans la chambre, sous les ongles et sur le cou de la victime. Un élément sème le doute car, toujours selon l'Express.mu, l'ADN d'au moins trois personnes a toutefois été retrouvé sur le cou de la victime. Par ailleurs, l'un des rapports des experts médico-légaux montre que l'un des premiers suspects et ancien vigile de l'hôtel Legends, Dassen Narayanen, figure comme l'une des personnes ayant manipulé l'une des cartes magnétiques permettant d'ouvrir la chambre.

John McAreavey soumis à un contre-interrogatoire

Le principal suspect et valet de chambre, Avinash Treebhowon, affirme toujours avoir avoué sous la torture. L'avocat de Sandip Moonea, accusé par son collège Avinash Treeblohwon d'avoir été l'auteur de l'étranglement, se penche sur le rapport des experts médico-légaux concernant le mari de la victime, John McAreavey.

Les regards des avocats de la défense se tournent effectivement vers l'époux de la jeune femme. Il devrait être convoqué en tant que "témoin" pour éclairer des éléments encore flous. Les avocats d'Avinash Treeblohwon ont demandé que John McAreavey soit présent en cour de Mapou dans le cadre des travaux de l'enquête préliminaire, en vue d'un contre-interrogatoire. Selon l'avocat du footballeur, il se tiendrait prêt à répondre à toutes les questions nécessaires au besoin de l'enquête.

Cette affaire a eu un fort retentissement en Grande-Bretagne car, outre le fait que John McAreavey est footballeur, Michaëlla Harte est également la fille de Mickey Harte, un ancien célèbre footballeur irlandais et actuellement manager d'une équipe de Première division irlandaise.




1.Posté par Anti cons et connes le 22/06/2011 18:54

Avec les méthodes expéditives de la police mauricienne, la vérité risque de ne jamais être connue.
Il y a des précédents ... Affaire de Vanessa Lagesse par exemple. La maison de l'assassinat avait été rendue, et nettoyée avant qu'on ait eu l'idée de faire des prélèvements, ensuite on a torturé aussi quelqu'un qui a avoué pour mieux se rétracter. Du coup personne ne saura s'il était coupable ou innocent ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes