Océan Indien

Meurtre d'une Sud-africaine à Maurice: De troublantes taches de sang

Jeudi 17 Août 2017 - 12:31

Photo: Defi media
Photo: Defi media
Ce lundi après-midi, à Maurice, le corps d'une jeune femme sud-africaine a été retrouvé à son domicile. 

Alors que le vigile de la résidence a été interpellé, des vêtements et sous-vêtements du suspect, maculés de sang, ont été retrouvés dans sa salle de bain, rapporte Defi Media.

Une découverte jugée "troublante", d'autant plus que le gardien s'était absenté de son poste pendant près d'une heure. Des films pornographiques ont en outre été découverts dans le téléphone du quinquagénaire qui nie être le meurtrier. 

La famille de la jeune femme de 32 ans est arrivée sur l'île sœur ce mercredi.  
Zinfos974
Lu 5197 fois



1.Posté par AFER le 17/08/2017 16:01

Tu avais toute la vie devant toi mais malheureusement un gros pervers en a décidé autrement parce qu'il voulait
gouter une blanche NON A LA VIOLENCE FAITES AUX FEMMES

2.Posté par Filet de Bave le 17/08/2017 19:04

Généralement, quand on égorge, il y a du sang.

Cela dit, depuis la crise de 2009, ceux qui ont le malheur de travailler dans les grandes banques (ou ont été employés) ont tendance à mourir de morts violentes : défénestrations, égorgements, exécution par balle les mains attachées dans le dos quand la police conclut au suicide etc etc

3.Posté par taz le 17/08/2017 21:15

A AFER avec ses préjugés racistes :
Le fait que le gardien ait des films de culs sur son portable ne fait pas nécessairement de lui un dangereux pervers tueur ... et encore moins le fait qu'il ne soit pas "blanc" à l'inverse de la victime. Votre propos d'un autre âge est ignoble, dégoutant même si l'intéressé est bien l'auteur de ce crime regrettable.
Allez savoir comment cette sud'af traitait le gardien en question ... Peut-être était-il son esclave y compris sexuel et qu'il n'a pas supporté davantage d'être traité de la sorte par une maîtresse aussi raciste qu'odieuse ... Les Sud Africains installés à Maurice ne sont pas toujours respectables. Bien des Mauriciens vous le confirmeront.
On en saura certainement plus à un moment ou à un autre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter