Océan Indien

Meurtre d'un ressortissant français à Madagascar

Mardi 11 Janvier 2011 - 17:21

Crime sordide à la cité Manjarisoa de Mahajanga. Dans la nuit de samedi à dimanche, Courd Lissac Michel Didier Jean, un ressortissant français âgé de 51 ans, a trouvé la mort dans des circonstances atroces alors qu'il fêtait son anniversaire, relate l'Express de Madagascar. Soupçonnée d’avoir trempé dans le meurtre, son épouse de 37 ans a été interpellée à cause d'un récit qui ne tient pas la route.


Meurtre d'un ressortissant français à Madagascar

Nouveau meurtre d'un ressortissant français à Madagascar. Courd Lissac Michel Didier Jean, un ressortissant français âgé de 51 ans vivant à Madagascar, a perdu la vie dans ce qui s'apparente à scénario monté par sa compagne.

La compagne de l'individu n'aurait signalé que dimanche en début de matinée les événements de la nuit. "Elle était venue chez moi pour me dire que quatre bandits encagoulés avaient attaqué son foyer la nuit, et que son mari avait été tué", relate un chef de police locale de la cité Manjarisoa.

Des propos incohérents

La femme lui aurait raconté que les assaillants l’avaient emmené dans un quartier des environs, où ils auraient abusé d’elle alors que le corps de son mari gisait dans leur demeure.

La mère de famille a indiqué à la police que les brigands avaient fait main basse sur un ordinateur portable et une caméra numérique. En effectuant des fouilles chez elle, les limiers ont mis la main sur les objets déclarés volés.

Aucune alerte signalée dans la nuit

Cité par l'Express de Madagascar, le chef de la police locale affirme pourtant que quand des malfaiteurs sont repérés, la solidarité entre riverains joue dans les quartiers. Curieusement, les voisins de la victime n’ont rien remarqué de suspect, cette nuit-là. Autre fait suspect, l'épouse n’a pas demandé de l’aide auprès des riverains lorsque le drame est survenu, mais elle est allée prévenir des personnes de sa connaissance, qui ne sont pas du coin. Enfin, la police a affirmé que le français a été tué dans des circonstances atroces, sans donner plus de détails.

La dépouille du français a, elle, été placée à la morgue de l’hôpital d’Androva.
Ludovic Grondin
Lu 4603 fois



1.Posté par Gajik le 11/01/2011 20:40

Des meurtres sordides il y en a partout. Je trouve que pour le nombre de français qu'il y a à Madagascar, il n'y a pas vraiment beaucoup de faits divers qui les concernent. C'est même un taux d'une faiblesse remarquable !

Merci, avant de mettre l'accent sur un "nouveau" meurtre, qui sous entend "encore un", de produire en même temps les chiffres des français agressés ou tués dans ce pays par rapport à leur nombre, afin de ne pas induire en erreur les touristes éventuels.

J'aimerais bien aussi qu'on publie le nombre d'enfants écrasés sur les routes d'Afrique ou rendus handicapés à vie par des chauffards bien français qui se croient en pays conquis ? Combien d'affaires de ce genre étouffées par l'argent versé ? Quel prix vaut une vie d'un enfant malgache ? ... Sans chiffres, on ne peut que rester prudent sur un climat d'insécurité et éviter de semer la panique pour rien.

La bande à Ravalomanana ayant fait de l'insécurité un des axes de sa stratégie de déstabilisation de la Transition actuelle, avec la complicité de certains magistrats et de directeurs de prisons (à Tamatave par exemple), qui ont libéré des détenus en travaux extérieurs afin de les utiliser ensuite dans des exactions, afin de développer un climat d'insécurité imputable à l'éviction de leur dieu vivant Ravalo qui, comme tout le monde le sait, est un ange de probité et un démocrate désintéressé.

Méfions nous, en informant, de ne pas apporter de l'eau au moulin des désinformateurs nés que sont la bande des trois en mal d'avoir perdus leurs privilèges.. Il y a en France quantité de meurtres quotidiens dont on ne parle pas. Pourquoi mettre l'accent sur les deux ou trois meurtres de français commis à Madagascar, alors qu'il y en a tant dans tous les autres pays africains dont on ne parle jamais, y compris des meurtres commis par des français eux-mêmes contre des habitants des pays qui les accueillent ?

2.Posté par Omar le 13/01/2011 15:31

J' ai le sentiment que Mr Gajik n'aime pas beaucoup les français qui,c'est bien connu,écrasent avec délectation les enfants d'Afrique à bord de leurs puissants 4x4 et assassinent couramment les hon- nêtes gens des pays qui les accueillent.Quant à cette brave malgache qui a occis son mari de 51 ans,on peut supposer qu'il la violait une ou deux fois par semaine et qu'il a donc eu ce qu'il méritait. Il parait toutefois que le standing des prisons malgaches,où elle va pouvoir finir le gâteau d'anniver- saire de son indigne compagnon,n'est plus ce qu'il était du temps de l'honorable Ratsiraka...

3.Posté par Gajik le 13/01/2011 21:02

Mr Omar vous oubliez que l'Afrique est un Continent immense et que je voulais remettre les choses à leur place aussi sur le plan des statistiques, en disant que si l'on doit réagir à chaque français victime de quoi que ce soit sur la surface de ce Continent, on doit le faire aussi pour chaque africain victime d'un français, quelles que soient les conditions de l'évènement.

Je n'ai jamais généralisé à ce point caricatural sur le" français avide d'écraser des enfants pauvres". Votre réaction à ma réaction, est un peu binaire et primitive, excusez moi.

Les journaux adorent mettre en relief le petit détail bien attirant pour l'oeil du lecteur, les mots meurtre français Madagascar qui se côtoient en rouge dans un titre font tout de suite appel au réflexe reptilien du français qui se sent tout de suite solidaire du pauvre expatrié. C'est tout ce que je voulais souligner.

Comme vous dites, c'était peut être un beau profiteur, une crapule même, qui sait ?
C'est plein de faits divers du même genre dans tous les pays et on n'en parle pas. Le fait que la victime soit un français çà intéresse davantage les gens, je ne sais pas pourquoi.

Je précise que par le hasard idiot de la naissance, je suis français de chez français, pur porc même, (sans vouloir offenser votre omartitude !). Votre cerveau bipolaire s'est trompé sur mes intentions.

Que la femme soit malgache et l' homme français, çà m'indiffère tout autant. Ce qui m'intéresse c'est le sort des êtres humains, de quelque origine, nationalité, couleur ... ils soient.

J'aime la NATION lorsqu'elle exprime la différence, l'ouverture, la solidarité, l'échange, le partage, la richesse, le particularisme. Je la hais lorsqu'elle exprime l'opposition, la fermeture, l'isolement, le repli et la haine.

Le sordide des prisons malgaches, oui, c'est un vrai sujet d'inquiétude, la pauvreté des gens, oui, la rapacité de certains aussi. Mais que tartampion qui a été tué soit un français ou un chinois, je ne vois pas l'intérêt de mettre çà en gros titre.

Je ne pense pas que Ratsiraka ait amélioré notablement le sort des prisonniers Malgaches et par contre mises à part deux colonies pénitentiaires agricoles Est et Ouest, un énorme travail d'humanisation est à faire dans toutes les prisons. Avez vous des idées pour commencer une action de solidarité, Omar ?

4.Posté par fiuman le 20/01/2011 14:58

La haine de la France et de ses habitants transparait malgré l'utilisation de termes feutrés par gajik, s'il se lâchait un peu, il parlerait rapidement de la couleur blanche honnie de ces francais.
vas y gajik lache a ou

5.Posté par Gajik le 20/01/2011 22:39

fiuman , gros bécassou, je suis plus blanc que blanc, presque aussi transparent qu'un margouillat, c'est d'ailleurs pas un cadeau du ciel d'être aussi blanc et de passer du blanc au rouge dix fois par an.

je dis et redis et re redis : quand on n'a plus rien à répondre parce qu'on est ici uniquement pour se défouler et non pour dialoguer de façon constructive, on s'en prend à la personne qui écrit.

Je regrette, mes termes ne sont pas feutrés, ils sont même assez radicaux je crois.
Si pour moi la couleur de peau ou l'ethnie des gens avait une importance, il y a longtemps que j'aurais attaqué sur ce sujet que certains ici adorent remuer.

Mais ce genre de considération raciste passe sur moi comme l'eau sur une feuille de songe.
Essayer de remonter un peu le niveau de vos interventions et de tenter de réfléchir avec votre cortex et non pas avec votre cerveau reptilien (*)

(*) EXTRAIT DE WIKIPEDIA :

Le cerveau reptilien - dit aussi cerveau primitif, archaïque et primaire aurait environ 400 millions d'années. Il remonterait à l'époque où des poissons sortent de l'eau et deviennent batraciens.

Le cerveau paléo-mammalien ou limbique, serait notre 2e cerveau, apparut il y a 65 millions d'années avec l'apparition des premiers mammifères. Il est à l'origine de notre système limbique dévolu aux principaux comportements instinctifs et à la mémoire. Il permet les émotions et déclenche les réactions d'alarmes du stress.

Le cerveau « humain » proprement dit - néo-mammalien ou néocortex - serait le resultat de la 3e et dernière phase de l'évolution de notre cerveau. Il n'aurait que 3.6 millions d'années, date d'apparition des Australopithèques africains qui avaient la particularité d'être bipèdes, ce qui implique un développement accru du cerveau. Il permet notamment le raisonnement logique et le langage, l'anticipation des actes.

6.Posté par définition de Gajik le 24/01/2011 10:17


Extrait de.wiktionary :

1. Penchant à faire du mal ; mauvaiseté
* La méchanceté de son caractère.
* Cet homme est plein de méchanceté.
* Il l’a fait par méchanceté, par pure méchanceté.
* Une action pleine de méchanceté.
2. (Familier) Opiniâtreté des enfants.
* Voyez la méchanceté de cet enfant.
3. Action méchante.
* Il a fait, il a commis toute sorte de méchancetés.
* Une méchanceté noire.
4. Parole médisante, parole dite dans l’intention de nuire, d’offenser.
* Ce propos n’est pas une plaisanterie, c’est une méchanceté.
* Il n’ouvre la bouche que pour dire des méchancetés.


Je plains votre femme, vos enfants, votre famille, vos collègues, vous êtes la méchanceté personnifiée !


7.Posté par Gajik le 24/01/2011 23:06

J'en déduits que ma femme, mes enfants, ma famille et mes collègues doivent être encore beaucoup plus méchants que moi alors, parce qu'ils me trouvent normal.

Par contre, ce n'est pas être méchant que de refuser de transiger sur certains principes.

Mon but n'est pas d'être "méchant", mais de forcer celui qui dit des choses graves à se calmer un peu et à faire marcher sa réflexion (le fascisme commence toujours par des propos anodins sur les Roms, sur les Juifs, sur les Arabes, les Créoles, les Komor, les Zorey, etc ...).

On plaisante, après on s'insulte puis on tire à la kalachnikov et il y a des victimes, vous le savez très bien.

De plus, puisque vous êtes anonyme, ne vous sentez pas personnellement visé. Nos personnes importent peu, puisque nous sommes ici de façon anonyme.

Peut-être si chacun signait de son nom, sans nul doute le site y gagnerait en qualité et sérénité. ce côté de défoulement est parfois, je suis d'accord assez insupportable et j'en suis personnellement à la fois coupable et victime. L'anonymat protège des fous, mais induit aussi des comportements souvent limites. On n'a pas en face de soi des humains mais des anonymes, des SANS NOM, des MOINS QUE RIEN finalement.

Nos bas instincts ressortent très vite. Parfois on a envie de claquer un c.. qui dit de telles bêtises, alors que si on savait que c'est en fait le voisin qu'on voit tous les jours, on en rirait.

Il y a quelque chose de malsain à l'anonymat et tous les jours je me demande pourquoi moi aussi je me laisse prendre à ce jeu pervers qui désincarne les idées. C'est très difficile de savoir si les idées comptent plus que celui qui les dit.

La même chose dite par Paul Vergès et par un inconnu, croyez vous que ce soit vraiment LA MÊME CHOSE ? je ne crois pas. Cet anonymat permet à des gens timides, introvertis, de s'exprimer alors qu'ils n'auraient jamais pu s'exprimer dans la "VRAIE" Vie.

Désolé de vous avoir traité d'âne ou de reptile, mais ce sont les propos que je traitais de reptiliens, pas vous, qui êtes sans doute une personne digne de respect et dans la vraie vie, je ne vous aurais jamais dit çà aussi directement.

Vous voyez, même la méchanceté personnifiée peut essayer d'analyser calmement ce qui ne va pas en elle et trouver des raisons et des explications pour tenter de changer. Le but n'étant pas de nuire, comme vous le croyez, mais de provoquer la réflexion.

8.Posté par citoyen le 25/01/2011 06:40

7.Posté par Gajik le 24/01/2011 23:06

"Il y a quelque chose de malsain à l'anonymat et tous les jours je me demande pourquoi moi aussi je me laisse prendre à ce jeu pervers qui désincarne les idées. C'est très difficile de savoir si les idées comptent plus que celui qui les dit. "

L'anonymat n'est pas forcément le fait de gens introvertis: ça sert aussi à protéger sa vie privée ou professionnelle.

Et le fait de signer de son nom n'est absolument pas un gage de sérieux ou de meilleure qualité des posts.

Ce qui compte, c'est de s'exprimer sous l'identité (réelle ou pseudo) qu'on veut, mais ensuite de garder cette identité et non d'en changer à chaque post. Question d'un minimum de respect des gens.

Car c'est sur les propos qu'on juge ici les gens, pas sur leur identité. Pour ma part, je me fiche bien que tel ou tel pseudo corresponde à X, Y ou Z dans la "vraie" vie. Non, c'est ce qui est dit. On est pas non plus sur un site policier ou de propagande politique.

Pire même, la vraie identité de certains qui seraient connus pourrait nuire à l' "écoute" de leurs propos: ah oui, un tel c'est celui qui a dit et fait ça, donc ce qu'il dit maintenant, je l'interprète dfe telle manière....

Enfin Gajik, ce n'est pas à vous que je vais vanter les vertus de l'anonymat dans une société si "policée" par internet (même si la police et autres peuvent parfaitement savoir qui se cache derrière un pseudo: mais il leur faut faire quelques recherches quand même).

Quand à PV, homme politique, ou d'autres élus, par définition, ils ont renoncé à l'anonymat: on est donc pas sur le même plan.

Pas d'accord du tout donc sur ce point.

PS1: Et ce qui est plus important encore, c'est le ton des échanges: ainsi par ex. traiter de reptilien ou autres son interlocuteur (même pour ensuite dire que ce ne sont que ses propos), ouais, c'est pas ça qui va aider aux échanges de propos que vous souhaitez....

PS2: Je suis d'accord sur le fond, avec votre réaction. Mais j'ai lu d'autres de vos posts: êtes vous certain de ne pas être animé d'animosité envers la France ou d'autres Etats...? Honnêtement. Je me pose la question (on en revient au ton des propos..) (perso, je me sens certes français mais aussi citoyen du monde).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter