Justice

Meurtre au Port: Tout pointe vers lui, mais il nie toujours son implication

Mercredi 28 Février 2018 - 10:12

Le 11 avril 2015, un jeune homme est allongé dans un parking au Port, mort. Ivann Kehal-Rakotozafy, 23 ans, a été tué par une balle dans l’abdomen, près de la rue Rico-Carpaye. Le jeune Franco-Malgache aurait reçu un coup de fusil dans la nuit, vers 3 heures du matin.
 
Accusé du meurtre, Hendrick Lee-Song-Yin, un Portois de 22 ans. Mis en examen pour homicide involontaire le 16 avril, il ne reconnaît pas les faits, accusant d’autres individus. Mais plusieurs éléments suffisent aux enquêteurs : il a été vu avec la victime peu de temps avant sa mort, vivait chez ses parents à quelques mètres du parking, assure qu'il dormait dans sa chambre au moment du crime et est déjà connu de la justice pour vols. Des cartouches sont aussi retrouvées à son domicile.
 
Mais des doutes demeurent : il ne connaîtrait pas la victime et aucune arme n’a été retrouvée. Lors de la reconstruction des faits, un an et demi plus tard, Hendrick Lee-Song-Yin répond aux questions mais refuse de faire les gestes, maintenant son innocence.
 
Un témoin, loin de la scène, aurait été trop alcoolisé et choqué pour réagir avant de s’affaler au pied d’un arbre. Il s’agit de Jolphe Chevallier, accusé de non assistance à personne en danger et non dénonciation de crime.
 
Tous deux sont devant les assises ce mercredi, premier jour d’un procès qui durera trois jours.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 1515 fois



1.Posté par noe le 28/02/2018 10:48

Un sosie probablement ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >