MENU ZINFOS
Faits-divers

Meurtre à Sainte-Anne : L'accusée devant les jurés


Alison R. est accusée d'avoir mortellement poignardé son compagnon du moment, Jean-Patrice Dosité, il y a deux ans en pleine rue à Sainte-Anne. Ce lundi débute son procès pour meurtre à la cour d'Assises de La Réunion. Pendant deux jours, l'accusée aura l'occasion d'expliquer sa version des faits devant les jurés et la présidente. Le délibéré est attendu mardi dans la journée.

Par - Publié le Vendredi 10 Septembre 2021 à 14:36

Le 9 avril 2019, Jean-Patrice Dosité était poignardé en plein cœur par sa compagne du moment à Sainte-Anne, en pleine rue et devant témoins. Le malheureux de 32 ans n'avait pas survécu à cette agression.

Des violences réciproques s'étaient à priori déroulées juste avant le drame et la victime avait décidé de quitter le domicile pour mettre fin à la dispute. Mais Alison R., la meurtrière supposée, alcoolisée et sous l'influence du cannabis et de médicaments, avait poursuivi son compagnon avant de lui planter une lame de couteau dans la poitrine. Un seul coup porté de haut en bas avait suffit à entraîner la mort.

Depuis près de deux ans, la Bénédictine est détenue provisoirement à la maison d'arrêt de Domenjod. Alors qu'elle avait demandé a être placée sous contrôle judiciaire le 13 avril dernier dans l'attente de son procès, la chambre de l'instruction avait rejeté sa demande. Elle avait déclaré lors de l'audience avoir beaucoup changé en deux ans : "La prison m'a beaucoup appris. J'ai compris que la vie ce n'était pas que boire de l'alcool et prendre des médicaments. Avant, tout tournait autour de ça. Maintenant, je suis suivie par un psychologue et j'ai soigné mes addictions". L'accusée était âgée de 23 ans au moment des faits et avait déjà été condamnée à trois reprises pour des faits de violences. 

En défense, Me Julien Baracco avait plaidé en ce sens : "Ma cliente a suivi une formation. Nous n'avons jamais fait de demande de remise en liberté depuis le drame, justement parce que Madame R. avait besoin d'évoluer. Et le résultat est très positif"

"Une guerrière"

Au cours de l'instruction, elle est décrite comme "une guerrière" par les experts qui l'ont examinée. Il apparait également que Alison R. aurait toujours choisi des conjoints violents et avait pour habitude de boire et de consommer massivement des amphétamines. "Une personnalité qui expliquerait son passage à l'acte", indiqueront les experts. À noter que ces expertises ont été menées juste après les faits. "Oui, mais il y a une évolution", fera remarquer son avocat. 

Alison R. aura deux jours pour convaincre la cour d'Assises qu'elle n'est plus la même femme, qu'il n'y a plus de risque de récidive et qu'elle a essayé de se défendre face à son compagnon comme elle l'avait indiqué le jour de sa mise en examen pour meurtre. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Zorro le 13/09/2021 09:53

Le risque de récidive est secondaire.
La justice est rendue sur la réalité des actes qui ont été commis.
Pourquoi essaie-t-on toujours de minimiser la responsabilité des femmes criminelles?

2.Posté par Choupette le 13/09/2021 11:52

Elle a essayé de se défendre en lui courant après pour le poignarder ???

Si elle a évolué en taule, c'est que la taule lui convient ... .

3.Posté par Lakour le 13/09/2021 14:22

Râle sa dont .. n'a 20ans pou ou la 😆

4.Posté par Enrage le 13/09/2021 15:26

Mon voisin avec 2 grammes sous alcool et cacheton revient toujours s'excuser le lendemain après avoir cuver sa conerie...bon dos pour les drogues, quand il a mangé 2 droites dans la gueule je suis venu me.excuser le lendemain car j'avais bu moi aussi...pourtant lu été un bon marmaille....maintenant il me casse plus les couill...heureusement y a encore sa femme et ses gosses pour taper dessus...nou lé fier

5.Posté par Lulu le 13/09/2021 17:59

elle a tué et doit payer pour cela, maintenant qu'elle prenne conscience de ses conneries, c'est parfait, elle pourra toujours bosser en prison et sortir avec des diplômes ......mais qu'elle reste en prison! les regrets viennent toujours après la mort c'est connu!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes