MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Métis Jazzy


Dans la rubrique culturelle du jour, Geô, notre envoyé spécial, revient sur le concert de Meddy Gerville au Séchoir (Piton-St-Leu), vendredi 26 mars.

Par jojo_lapraline@yahoo.fr - Publié le Lundi 29 Mars 2010 à 18:28 | Lu 596 fois

C’est une pointure du jazz local qui nous a fait l’honneur de sa présence vendredi soir sur la scène du Séchoir, Meddy Gerville, fraichement auréolé de son passage à l’Olympia (excusez du peu) le 24 janvier dernier. La vedette du soir, choucroute au vent, a déroulé son répertoire dans une ambiance intimiste et familiale. On dénombrait en effet plus de têtes chenues que de crêtes tecktonik parmi le public, style musical oblige.

Métissage fut, du reste, le maître mot de la soirée. Dans une assistance bigarrée et multicolore, "Zorey savates" ont côtoyé "Kréol la kour". Le musicien, qui a quelque chose de l’épileptique génial tant ses doigts virevoltent sur le piano, a lui joué, parfois chanté, varié les rythmes, alternant entre des standards tels que Somey Barcelone ou Blue Rondo A La Turk, emprunté au fameux Dave Brubeck et des morceaux plus traditionnels. Le public a ainsi eu le loisir de voir de ravissantes jumelles "bouz le rein" devant leurs sièges, lesquelles ont entamé un séga saphique du plus bel effet.

Meddy Gerville, généreux et rassembleur, n’a bien évidemment pas omis de faire frémir, par la grâce d’un maloya électrique, un public plutôt timide dans l’ensemble quoique conquis, avant d’offrir à celui-ci un moment d’émotion. La lumière teintée de bleue s’est alors faite plus tamisée encore et le chanteur de dédier une composition, personnelle et touchante, à sa fille présente dans l’assistance. Les divers "marmay" présents dans la salle ne s’y sont pas trompés qui se sont... endormis ; Meddy himself pour vous chanter une berceuse au creux de l’oreille, un luxe.

Le métissage jazzy s’est, au-delà des notes, manifesté lors du concert par la (les) parole(s). Fabrice Legros (« dalon » de toujours ayant assuré la première partie du spectacle) et Meddy Gerville se sont ainsi tour à tour adressé au public dans un créole accessible à tous tandis que le second nommé a évoqué dans une de ses chansons "mon péi La Rényon" et "les ancêtres de toutes les couleurs" que "nous avons tous en commun". Un message simple et frais, distillé dans une musique de très haute volée et que l’on goûte sans modération.




1.Posté par Under Ground le 01/04/2010 03:23

"un créole accessible à tous..."
Créole littéraire ? Créole 77 ? Créole Maoul ?
...
Sinon, en dehors du moucatage facile pour une critique sans trop d'accents, merci quand même de nous avoir fait partagé ce moment...
...
Vous venez de toucher le "Métijazz" ou le "Meddyssage"...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes