MENU ZINFOS
Société

Mesures sanitaires : Ce qui change ce samedi


En milieu de semaine, le préfet de La Réunion a annoncé un assouplissement des mesures de freinage à compter de ce samedi 18 septembre. Le confinement prend fin et le couvre-feu est repoussé à 23h.

Par NP - Publié le Samedi 18 Septembre 2021 à 06:21

Les efforts de ces dernières semaines sont récompensés. Pour la cinquième semaine consécutive, la situation épidémique s’améliore dans le département. Du 4 au 10 septembre, le taux d’incidence s’établissait à 116 pour 100.000 habitants et le taux de positivité était de 2,4%. Les dernières données de Santé Publique France en date du 11 septembre font même état d’un taux d’incidence à 99 et d’un taux de positivité à 2,1%.
 
En raison de ces résultats encourageants, le préfet de La Réunion a décidé de poursuivre la levée progressive des mesures de freinage. Mercredi dernier, il a annoncé un assouplissement qui prend effet ce samedi.
 
Ce qui change aujourd'hui :
 
Levée du confinement
 
Le confinement est levé à compter du samedi 18 septembre. Les déplacements ne seront plus restreints sur le territoire ni en semaine, ni le week-end.
 
Couvre-feu porté à 23h jusqu’à 5h toute la semaine
 
Pour tout déplacement de 23h à 5h, les personnes devront présenter une pièce d’identité et un justificatif de déplacement temporaire ou permanent disponible sur le site internet de la préfecture.
 
Pour rappel, les seuls motifs de déplacement autorisés pendant les horaires de couvre-feu sont les suivants :
 
Motifs médicaux :
  • Rendez-vous avec des professionnels de santé ;
  • Consultations, examens, actes de prévention et soins ne pouvant être assurés à distance ;
  • Achat de produits de santé.
Motifs professionnels :
 
  • Trajet domicile travail ou avec le lieu d'enseignement et de formation ;
  • Participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative.
 
Motifs familiaux et personnels :
 
  • Motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d'enfants ;
  • Déplacements liés à la garde d’enfants (école, établissement scolaire, activités périscolaires, centres de loisirs) ;
  • Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • Convocation judiciaire ou administrative ;
  • Rendez-vous chez un professionnel du droit, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;
  • Transferts ou transits vers les aéroports dans le cadre de déplacements de longue distance;
  • Livraisons de nourriture à domicile jusqu’à 22h ;
  • Trajets entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité sportive réservés uniquement aux sportifs de haut niveau et aux personnes disposant d'une prescription médicale ;
  • Déplacements brefs dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.
 
Ce qui ne change pas :
 
Port du masque obligatoire dans l’espace public
 
Le port du masque reste obligatoire dans l’espace public et dans les établissements recevant du public de plein air, ainsi que dans les lieux clos tels que le lieu de travail, les commerces, les transports et dans tout lieu de rassemblement couvert, y compris ceux soumis au Passe sanitaire. Cette obligation s’applique pour toutes les personnes dès l’âge de 11 ans.
 
Le port du masque n’est pas obligatoire :
  • dans les espaces naturels (plages, forêts, parcs),
  • dans les espaces en plein air en accueil collectif de mineurs,
  • pour les personnes en situation de handicap,
  • lors de la pratique d’une activité sportive ou artistique de plein air,
  • pour les usagers de deux roues.      
Pour rappel, dans les établissements scolaires, le port du masque reste obligatoire en intérieur et en extérieur.
  
Interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique
 
La consommation de boissons alcoolisées est interdite sur la voie publique et dans les lieux accessibles au public.
 
Interdiction des pique-niques
 
L’organisation de pique-niques est interdite dans l’espace public et dans tous les espaces naturels : plages, arrières plages, rivières, kiosques…
 
La consommation de boisson et de produits alimentaires lors d’une activité sportive (randonnée, course…) reste autorisée.
 
Interdiction des regroupements de plus de 6 personnes sur la voie publique
 
Les regroupements de plus de 6 personnes sont interdits dans l’espace public.
 
Les manifestations sont soumises à déclaration en préfecture.
 
Activités festives
 
Les regroupements festifs sont à l’origine de nombreux clusters et continuent d’être limités et strictement encadrés.
 
Les prestations de traiteur, location sono, location de matériels d’événementiel restent interdites dans la sphère privée.
 
Les salles de type salle des fêtes ou salles à usages multiples, les hôtels et les restaurants sont soumis au Passe sanitaire. La pratique de la danse y reste toujours interdite.
 
Maintien des jauges dans les commerces et marchés
 
Commerces :
  • Un seul client à la fois dans les établissements dont la surface de vente est inférieure à 10 m² 
  • Un client par 10 m² dans les établissements dont la surface de vente est comprise entre 10 m² et 400m² 
  • Un client par 15 m² dans les établissements dont la surface de vente est supérieure à 400m² 
  • Pour les établissements supérieurs à 20 000m², capacité limitée à 35% de la jauge maximale
Marchés : Jauge d’un client pour 4m² (marché couvert) ou d’un client pour 8m² (plein air)
 
Modalités de travail
 
La recommandation de 3 jours télé-travaillés par semaine est maintenue. Les réunions en visioconférence doivent être privilégiées.
 
Les moments de convivialité restent interdits.




1.Posté par titi45 le 18/09/2021 07:13

Pour moi pas grand chose sera un weekend de plus 😝😃

2.Posté par ARSenic le 18/09/2021 07:19

mesures sécuritaires et pas sanitaires....

grace au conseil de défense qui ne rend de comptes à personne

et que nos députés ne représentent plus les français

tout comme le reste des représentants de nos intitutions qui ne font que de la décoration

et se couchent devant ce qui porte un nom bien précis

3.Posté par ARSenic le 18/09/2021 08:00

"La notion d’essai clinique repose, en effet, sur trois critères :
- une intervention sur l’organisme humain (à la différence de l’essai pré-clinique qui a lieu sur
l’animal),
- un médicament expérimental utilisé pour cette intervention et
- une finalité qui est de mesurer les effets de ce médicament.

C’est la combinaison de ces trois éléments (l’intervention, le médicament expérimental, la mesure
des effets) qui confère aux essais le caractère d’une investigation. Dès lors, le droit de l’Union européenne prévoit que toute demande d’autorisation d’un médicament à usage humain doit comporter « spécifiquement et exhaustivement » un certain nombre de renseignements et de documents
(Règlement CE n°726/2004 du Parlement européen et du Conseil du 31 mars 2004, art. 6).

Parmi ceux-ci, figurent le « résultat des essais physico-chimiques, biologiques ou microbiologiques,
toxicologiques et pharmacologiques, cliniques » (Directive 2001/83/CE du Parlement européen et
du Conseil du 6 novembre 2001, art. 8).

Les substances géniques anti-covid Pfizer, Moderna, Astrazeneca et Janssen ont ainsi bénéficié
d’une autorisation dérogatoire de mise sur le marché délivrée par l’Agence européenne des
médicaments (« AEM »), bien qu’ils se trouvent encore au stade des essais cliniques de phase
3, mais à la condition de terminer ces essais :
- rapport d’évaluation de l’AEM du 23 décembre 2020, mis à jour le 19 février 2021, pour la suspension injectable Comirnaty de Pfizer-BioNTech (AMM conditionnelle européenne
21/12/2020),
- rapport d’évaluation de l’AEM du 20 janvier 2021, mis à jour le 11 mars 2021, pour la suspension injectable Spikevax de Moderna (AMM conditionnelle européenne 06/01/2021),
- rapport d’évaluation de l’AEM du 29 janvier 2021, mis à jour en avril 2021 pour la suspension
injectable Vaxzevria d’Astrazeneca (AMM conditionnelle européenne 29/01/2021),
- rapport d’évaluation de l’AEM du 11 mars 2021 pour la suspension injectable Janssen de Johnson & Johnson (AMM conditionnelle européenne 11/03/2021).

Les essais cliniques s’achèveront
le 27 octobre 2022 pour Moderna,
le 14 février 2023 pour Astrazeneca,
le 2 mai 2023 pour Pfizer "

4.Posté par #lareunionnite le 18/09/2021 08:34

Ça y est c'est reparti pour le bordel du we à St André : tapage, course de voiture dans les petits quartiers

La vie reprend ...

5.Posté par Pascale le 18/09/2021 08:40

Vraiment le vampire PN et ses amis toxiques vont être déçus.... :)

6.Posté par tonton le 18/09/2021 09:50

Marchés : Jauge d’un client pour 4m² (marché couvert) ou d’un client pour 8m² (plein air)


lol, il est parfait, notre préfet: Voila la preuve: un client dans un marché couvert est 2 fois "moins dangeureuse" qu'un client à ciel ouvert.

Ils font vraiment fort, les Macroniens.

Virons les tous - avant qu'ils ont fini par plombé la France et la Réunion.
L'exil pour le préfet - aux Kerguelen qu'il s'amusent à proteger les penguins. Seul chose qu'il est capable.

7.Posté par Kwekinsoz le 18/09/2021 09:59

Désolé si ce post ne sera pas au bon endroit mais il n’est pas possible de fermer les yeux sur ce qui se passe…
Combien de jeunes vont encore devoir mourrir de façon « inexpliquée » pour qu’on ouvre nos yeux? De mémoire de réunionnais ( et de français !) jamais je n’ai eu connaissance d’autant de décès de jeunes ( sportifs, en pleine forme) qu’en ces temps sombres et cela de façon inexpliquée (mais Il n’y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir…) : Accident cardiaque!!! Un je veux bien…mais à un moment donné il faut arrêter de se voiler la face!
Reyoné kosa i fo i arrive pou aret’ gobe tout sat i rakont à zot.

Même la presse, on a l’impression qu’elle est muselée. Des articles disparaissent aussitôt publiés. Des nouvelles ne sont pas transmises. Il n’y a plus aucun travail d’investigation : c’est les mêmes articles dans tous les journaux!!! Messieurs les journalistes vous avez un devoir d’information, d’investigation réelle. Faites la lumière sur ces faits obscurs… Nous ne demandons qu’à comprendre. Nous ne sommes pas bêtes, on a juste besoin d’avoir de vraies informations issues de vraies investigations. Alors un peu d’émancipation et faites vraiment votre boulot, faites de vrais articles, arrêtez de ressasser ce qu’on vous a mis dans la bouche tel des béni oui-oui…

8.Posté par dudule974 le 18/09/2021 10:34

Finalement peu de changement en semaine .Durant le WE, la limite de 10 km supprimé . C'est tout.

Les soignants doivent toujours être vaccinées. Sur ce point, il serait intéressant de connaître le nombre de soignants qui se sont fait vacciner durant ses 2 jours.

Mais pour moi; aucun changement

9.Posté par tantine le 18/09/2021 10:37

"Activités festives"

merci de prévoir des renforts de gendarmerie police et police municipale pour verbaliser tout le bordel de voisinage que les gens font chez eux faute de pouvoir se défouler dans les endroits prévus pour ça : boîtes de nuit, resto, salles de spectacles, plage etc

"Les moments de convivialité restent interdits."

ça on avait compris, les gueux doivent tirer la langue et la tronche dans leur coin tandis que les people et jet set politique, eux, vivent comme avant

10.Posté par Thierry le 18/09/2021 10:37

Nous avons notre nonosse

11.Posté par Young globals dealers le 18/09/2021 11:05

« Les moments de convivialité restent interdits. »

Heureusement que les moments de convivialité sont interdits!!
C’est dramatique et catastrophique cette épidémie! Il y a des décès, c’est pas le moment de se détendre ou de s’amuser.

SOLIDARITÉ avec les trop nombreuses familles endeuillées.

Le gouvernement devrait légiférer rapidement sur le sujet du sourire dans la rue.
Le sourire, c’est de la provocation antivax.

Je voies encore trop d’irrévérencieux qui sourient dans l’espace public, malgré de trop nombreux décès journaliers.

Les gens rigolent dans la rue… Comme si il ne se passait rien.
Mettez au moins un masque pour masquer votre satisfaction dans l’espace public!! C’est encore obligatoire pour ceux qui l’auraient oublié.

Quel manque de respect pour les morts du covid.

Si les moments de convivialité étaient encore autorisés, je suis persuadé que les antivax iraient danser sur les tombes des victimes du covid.

Le sourire dans l’espace public, c’est de l’arrogance… Au mieux, c’est un geste de défiance envers les vaccinés, qui luttent contre cette maladie catastrophique et mortelle.

Les antivax sont en train de diviser la population… et avec le sourire en plus!

Vite, Mr le préfet, il faut réglementer avant que tout cela ne dégénère.

12.Posté par Fredo974 le 18/09/2021 12:12

ARSENIC

Poison complotiste !☠

13.Posté par Fredo974 le 18/09/2021 12:12

Excellent préfet !

14.Posté par JORIELE974 le 18/09/2021 13:45

un nouveau mot pour le médecin (…) complotiste c'est nouveau pour lui les vrais complotistes sont les dirigeants de cette france ce pays est en train de s'écrouler à continuer la france sera bientôt un pays à la dérive n'importe qui dirige ce pays la preuve on se fout de sa tronche!

15.Posté par Veridik le 18/09/2021 14:51

@11
La pandémie est tellement gravissime qu'on se permet de virer des soignants

16.Posté par JORIELE974 le 18/09/2021 17:08

@ post 11 vous êtes aussi naze et dangereux que la covid mettez vos masques ne rigolez plus c'est un manque de respect c'est l'avis du nouveau sociologue de la toile young goloblas delers de la connerie, trop de trous du c...! sont devenus des spécialistes du comportement!

17.Posté par Veridik le 19/09/2021 06:54

@16

Je pense que @11 était ironique dans son post

18.Posté par JORI le 19/09/2021 14:15

3.Posté par ARSenic le 18/09/2021 08:00
Toujours pas de nouvelles d'un autre traitement qui aurait satisfait à une phase 3 sur des milliards de personnes vaccinées et pour lequel on aurait des décennies de recul contre le covid ?? 😂 😂 😂

19.Posté par JORI le 19/09/2021 14:18

Décisions qui n'ont aucune incidence sur la vie sociale de notre miss PN parano tout en gueule qui se passe sur ses réseaux sociaux et sur lesquels elle prétend pouvoir louer des amis. D'autant plus qu'elle a radié ses amis physiques. 😂 😂 😂

20.Posté par JORI le 19/09/2021 14:20

7.Posté par Kwekinsoz le 18/09/2021 09:59
"De mémoire de réunionnais ( et de français !) jamais je n’ai eu connaissance d’autant de décès de jeunes ( sportifs, en pleine forme) qu’en ces temps sombres" et quel serait ce nombre selon vous et surtout vos sources ??

21.Posté par Jean Louis sauveur le 20/09/2021 10:27

Encore un peu de patience, quand zot va commence par tombe comme mouche, la nous verra qui est qui !!


22.Posté par Veridik le 20/09/2021 12:09

@21i fait 1an et demi i di ca

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes