Société

Mère célibataire et entrepreneuse: "Mes enfants sont mon moteur et un vrai soutien"

Jeudi 8 Novembre 2018 - 15:06

Ce jeudi, la Cité des métiers organisait le 3e forum de l’Entrepreneuriat au Féminin à St-Pierre. Des ateliers gratuits étaient proposés à des "Mompreneurs", mamans et entrepreneuses. Rencontre avec l’une d’entre-elle.


"Avec de la détermination nous sommes capables de déplacer des montagnes". C’est le message que souhaite faire passer Marie Tolosa à toutes les femmes qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat.  

Il y a un an et demi, cette mère de 2 enfants, "après un accident de la vie", a décidé de quitter son emploi qu’elle occupait depuis 20 ans dans le médico-social pour "réaliser son propre rêve". " J’avais besoin de me lancer ce défi", confie Marie. La rencontre avec un grand groupe immobilier va la propulser dans une nouvelle vie. Aujourd’hui, à 46 ans elle est devenue conseillère immobilier indépendante. Elle l’affirme, ses enfants de 19 et 14 ans ont été "un vrai soutien, le moteur" de cette reconversion réussie. Les enjeux étaient pourtant importants car Marie est également mère célibataire. "La question de savoir comment payer les factures à la fin du mois s’est posée de nombreuses fois". Mais ce sont ses enfants qui l’ont aidée à passer ses moments difficiles. "C’est pour eux que je me lève le matin".

Pour autant, mener de front sa nouvelle carrière et son rôle de maman n’est pas toujours facile. De part son métier, Marie est appelée à se déplacer sur tout le département sur des plages horaires très variables. "Cela demande donc beaucoup d’organisation mais aussi de laisser plus de responsabilités et d’autonomie aux enfants". L’équilibre se construit avec beaucoup de pédagogie et de discussions. 

Marie veut être un exemple pour ses enfants. "L’entrepreneuriat c’est aussi une histoire de valeur". L’ambition bien évidemment, " il faut croire en soi et ne pas se laisser démoraliser par les autres", conseille Marie. Cela passe également par l’honnêteté et la solidarité. Quand la quadragénaire a décidé de se lancer, elle a trouvé le soutien de l’association Défis de Femmes dont elle est aujourd’hui la présidente. "C’est lorsqu’on se sent seule que l’on abandonne"

L'association participait ce jeudi matin à la 3e édition de l’entrepreneuriat à la Cité des métiers de St-Pierre. Seulement 16 % des entrepreneurs sont des femmes à La Réunion. 27% essaient de le devenir. La garde des enfants restant le principal frein à l’entrepreneuriat au féminin. 
PB
Lu 1837 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 20:37 Air Austral fait le point ce 20 novembre à 19H