MENU ZINFOS
Revue de presse

Mercredi 25 février 2009


Par Audrey Lauret - Publié le Mercredi 25 Février 2009 à 07:09

Mercredi 25 février 2009
Ils sont libres. Mamod Abasse Mamodtaky, instigateur présumé de la tuerie de Fenoarivo, ainsi que ses trois coaccusés, ont recouvré la liberté hier après l'annonce de l'annulation du procès pour vice de forme. Une annonce faite à la stupeur et à l'incompréhension générale, voire même à la colère de certains. Vos deux journaux titrent sur cet événement judiciaire sans précédent. "Mamodtaky libéré, le fiasco judiciaire" lance le Jir dans le bandeau. Le Quotidien utilise quant à lui deux termes contradictoires, écrits en noir et blanc : "Liberté et désespoir". La photo de Une montre un Mamodtaky serein, à la terrasse d'un hôtel, scrutant l'horizon et songeant certainement à son avenir. Zinfos relate également ce coup de théâtre dans la désormais "ex-affaire Mamodtaky". Autre gros titre du site web: "La Réunion a trois banques parmi les plus chères de France". Une délégation de quatre membres du Collectif a été reçue hier après-midi par la direction de l'Iedom. La mise en place d'un observatoire des banques a été évoquée. FAITS DIVERS En Une du Jir, avec le rebondissement Mamodtaky, "Le prêtre gourou écroué pour violences sexuelles". Lundi matin, les gendarmes de la brigade de recherche de Saint-Pierre ont appréhendé Louis Vitry, le chef de file de la "Sainte-Famille", un groupe de prière et de guérison du Tampon. Hier soir, l’homme de 55 ans a été mis en examen pour agressions sexuelles par personne ayant autorité sur la personne de huit adeptes, des femmes mais aussi des adolescentes. "Les recherches restent vaines" indique le Quotidien au sujet de cet ULM et de ses deux passagers portés disparus depuis lundi. Le dispositif pour retrouver Daniel Baldinger et Luc Roblou a été réactivé hier matin. Hormis une zone du volcan, les deux hélicoptères de la gendarmerie et l'armée de l'air ont ratissé l'île, en vain. Les recherches reprennent ce matin. SOCIETE En marge de la forte actualité judiciaire, l'heure était à la fête pour les enfants, Mardi gras oblige. Spiderman, fée, indien ou coccinelle, les enfants de l'école privée Immaculée Conception à Saint-Denis n'ont pas loupé ce rendez-vous annuel et ont revêtu leurs plus beaux déguisements avant de défiler dans les rues du chef-lieu, suivi par l'objectif de la caméra de Zinfos. CRISE OUTRE-MER Au 35ème jour de grève, la confusion règne en Guadeloupe sur le terrain des négociations sociales, le LKP voulant les poursuivre avec le patronnat. "L'état se retire de la table des négociations pour mieux revenir", résume le Jir. L'Union des chefs d'entreprises guadeloupéens a proposé une augmentation de 200 euros que le LKP voudrait décomposer : 50 euros payés par le patronnat, 50 euros par les collectivités locales, et les 100 euros restant proviendraient de l'exonération par l'Etat de la CSG et de la CRDS sur les salaires pendant 3 ans. SAINT-LOUIS "La gendarmerie au pas de charge" signale le Quotidien. S'il a fallu du temps pour trouver le terrain, les travaux de la future gendarmerie de Saint-Louis vont bientôt commencer. La livraison des locaux est prévue en septembre, du moins pour la première tranche. ECONOMIE "Le bâtiment veut frapper fort le 5 mars", annonce le Jir. Les négociations salariales du bâtiment ont démarré, mais le tour de table d'hier a consisté en une présentation des bilans et en un état des lieux du secteur. Elles ne débuteront réellement qu'après la grève du 5 mars. Les organisations syndicales appellent à une "forte mobilisation" ce jour-là.
rp2502.mp3 rp2502.mp3  (3.14 Mo)





1.Posté par kikose le 25/02/2009 14:40

Ne pourrait on pas porter plainte contre les juges et procureurs qui ont ainsi sabotés la justice. La faute professionnelle devrait leur être appliqué comme pour n'importe quel ouvrier. Pierrot, toi qui a une formation de juriste, que peut on faire ?
Comment ne pas prouver que l'acte n'est pas volontaire et ainsi par complicité du monde de la justice on peut libérer tout homme. Facile non ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes