MENU ZINFOS
Revue de presse

Mercredi 12 novembre 2008


Par Audrey Lauret - Publié le Mercredi 12 Novembre 2008 à 05:41 | Lu 1773 fois

Mercredi 12 novembre 2008
"Le ras-le-bol des pétroliers", indique le Quotidien en Une. Le super et le gazole baissent de 10 centimes aujourd'hui. Mais les pétroliers préviennent: "Il ne faudra pas s'attendre à des miracles" le 1er décembre pour la prochaine baisse de prix annoncée. Absent de la réunion de la dernière chance de lundi, Philippe Bodilis, président du comité d'importation des hydrocarbures, s'explique. L'importateur de pétrole à la Réunion déplore l'attitude autoritaire du préfet, Pierre Henri Maccioni.
Une conséquence réelle "après ces cinq jours de barrages: l'économie a la gueule de bois", titre le journal du Chaudron à sa Une. Selon Pascal Thiaw-Kine, président de la confédération générale des petites et moyennes entreprises, ces entreprises ont travaillé toute la journée d'hier, jour férié, pour tenter de rattraper leur retard. Le trou dans leur trésorerie se ressent déjà.

Le JIR, quant-à-lui, consacre sa Une aux letchis dont "l'avenir n'est pas rose". Alors que les premiers letchis arrivent timidement sur les étals dans la région Est, la Chambre d'agriculture espère en exporter 250 tonnes cette année. Mais cela fait dix ans que les exportations de letchis réunionnais tournent autour de 200 tonnes par an alors que 3.000 tonnes pourrissent dans les champs.
Autre titre en Une du JIR: "Transporteurs: les leçons d'une crise". Alors que l'économie a frôlé le chaos, le JIR vous propose les enseignements à tirer de ce conflit.

APRÈS LA CRISE


Que ce soit dans les stations-service ou les grandes surfaces, on prévoit un retour à la normale pour aujourd'hui. Au Port-Est, par contre, il faudra plus d'une semaine pour sortir les milliers de conteneurs qui s'y sont entassés. Planteurs, bazardiers souffraient depuis cinq jours du blocage de circulation. Pour leur permettre de redémarrer leur activité sans tarder, le marché de gros n'a pas hésité à ouvrir exceptionnellement hier à Saint-Pierre.

PRISE D'OTAGES


Lu en Une des deux journaux: "Les dix otages de Bourbon libérés". Les dix otages, dont 7 français, du groupe Bourbon enlevés dans la région de Bakassi (sud-ouest du Cameroun) ont été libérés "sains et saufs" hier en début de soirée après douze jours aux mains de ravisseurs dont les motivations restent floues.

ASSAINISSEMENT

Lu en Une du Quotidien: "Fosses septiques: les communes au fond du trou". Depuis le 1er janvier 2006, les communes ont la responsabilité de contrôler les systèmes d'assainissement autonome dans l'habitat neuf et ancien. Un casse-tête pour les mairies: face à l'ampleur de la tâche et à la grogne des administrés, mécontents de devoir payer une nouvelle redevance, elles ne sont pas pressées de s'y mettre.

FAITS DIVERS


La vedette "Moïse-Bègue" de la société navale de la SNSM a secouru dans la nuit de dimanche à lundi un bateau de pêche au large de Saint-Benoît. Deux personnes y étaient en difficulté.

ARMISTICE


Quelque 200 personnes sont venues, hier, rendre hommages aux combattants de la guerre 14-18, au monument aux morts de l'avenue de la Victoire, à Saint-Denis. Même sans poilu, l'armistice ne doit pas tomber dans l'oubli.

POLITIQUE


"Bénard devance Melchior mais distancé par Bello", précise le Quotidien. L'UMP a commandé un sondage pour l'aider à choisir son poulain en cas de nouvelles élections à Saint-Paul. Problème pour la droite: si Alain Bénard arrive loin devant Cyrille Melchior, le sondage renforce surtout la position d'Huguette Bello comme le montrent les résultats révélés dans le blog de Pierrot Dupuy.

BUDGET 2009

"Une réforme incohérente"
, dénonce le Quotidien. La Réunion économique est particulièrement remontée après le gouvernement suite aux arbitrages rendus concernant le plafonnement des niches fiscales et la dégressivité des exonérations de charges.

EDUCATION


La grande majorité des organisations syndicales enseignantes du second degré appellent à la grève le jeudi 20 novembre.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes