MENU ZINFOS
Politique

Menaces envers le JIR : Thierry Robert relaxé


La cour d'appel a infirmé ce matin la condamnation prononcée à l'encontre de Thierry Robert pour "menaces de délit contre les personnes avec ordre de remplir une condition".

Par SH - MA - Publié le Jeudi 8 Juillet 2021 à 08:36

Menaces envers le JIR : Thierry Robert relaxé
Condamné en première instance pour des menaces envers le président du Journal de l’Île, Abdoul Cadjee, et le directeur de publication, Jacques Tillier, Thierry Robert a été relaxé. La décision été rendue ce jeudi matin par la cour d'appel qui avait examiné le dossier le 27 mai dernier.

Pour rappel, l’ancien député, conseiller général et maire s’était retiré de la sphère politique en 2018 suite à sa condamnation à trois ans d’inéligibilité (un délai qui vient tout juste de s'achever). Mais mécontent que son nom figure encore dans les éditos de Jacques Tillier, il avait pris son téléphone pour s'adresser à Abdoul Cadjee. 

"S’il (Jacques Tillier, ndlr) cite mon nom, vous allez entendre parler de moi", "qu’il essaie et vous allez entendre", "je vais vous montrer vraiment comme je suis fou" ou encore "si Tillier veut faire un bras de fer avec moi, il va le regretter", avait-il notamment déclaré dans une conversation qu'il avait enregistrée et lui-même postée sur sa page Facebook. 
 
"Il y avait encore des articles pour me dénigrer. Il faut à un moment donné qu’on me laisse tranquille", avait-il déclaré devant les magistrats le 27 mai dernier, contestant le jugement de première instance le condamnant à quatre mois de prison avec sursis pour "menaces de délit contre les personnes avec ordre de remplir une condition". Son avocate, Me Séverine Ferrante, avait fait valoir qu'il s'agissait d’un échange entre "deux hommes qui se connaissent et se tutoient" qui n’avait "pas inspiré la crainte chez monsieur Cadjee". 

Mais pour l’avocat général, les deux condamnations précédentes pour diffamation qui figurent sur le casier judiciaire de Thierry Robert montraient "une forme d’impulsivité", d'autant que l'une d'entre elles concerne des faits postérieurs à ceux examinés ce jour-là. "La liberté de la presse est indicateur du niveau de démocratie", avait rappelé le représentant de la société. 

La Cour d'appel a finalement décidé que l'ancien élu n'était pas condamnable pour ces faits. 




1.Posté par alex le 08/07/2021 06:53

Même si je n'apprécie pas particulièrement M. Robert je suis satisfait de ce verdict. M. le directeur de publication du JIR qui lui a été condamné à plusieurs reprises pour diffamation doit cesser d'utilisation un organe de presse (de droite) pour discréditer tout ceux qui sont contre son poulain (ex président de région)

2.Posté par Arrêtz a ou Monsieur Patate ! le 08/07/2021 08:54

Il est sérieux là?! Il n'a pas besoin d'article qui le dénigre, il le fait bien tout seul 🤣🤣🤣🤣.

Il est fatiguant, même sur freedom...

Il fait parti de la famille cochon gras ek Lebreton (à force gonfle le cheville, le vent quand li coz... la monte dans son tête la vni pli bel en étant 2eme de la vieille peau à la région)

Enfin bref, sacré Monsieur Patate!

3.Posté par eric le 08/07/2021 09:46

ben 2 si vous ecoutez Freedom

tout est dit

4.Posté par PAILLASSON le 08/07/2021 10:55

Le but était de le faire taire. Le Journal Intime de r... a mis les moyens.

5.Posté par dudule974 le 08/07/2021 10:58

j'ai appris que la Préfecture avait autorisé l'ouverture de la carrière de Bois blanc. Vu ses positions passées , il va probablement faire un recours..

6.Posté par Verrouillage le 08/07/2021 12:59

Son canard lé toujours noir . Macron i veille à li plus que jamais .
Li continue à récolter sak li la semé tant que Macron lé président.

7.Posté par pipo le 08/07/2021 13:06

Bravo clown la rigolade recommece.
Fais toi jouir de plaisir, pour éviter que ton cerveau éclate.
Tu es toujours le clown numéro 1 du service belle promotion égal à toi même et a ton image de ????????

8.Posté par Yabeleso le 08/07/2021 15:21

M. Thierry ne met pas assez les formes dans tous ce qu'il dit mais au fond il a raison de dire ce qu'il dit!

9.Posté par Poste 3 le 08/07/2021 19:22

J'avoue avoir écouter dans les embouteillages de la route littoral pour connaitre la teneur en embouteillage ...et rienk en l'ecoutant meme pas 1 minute...j'ai zappé. 😉

10.Posté par klod le 08/07/2021 19:39

marrant , aucun article de "clicanoo" là dessus . Tilliers se réserve son "édito" du samedi à ce sujet peut être

comique , le landerneau politique et autres sur cette ile !

11.Posté par pro no stick le 08/07/2021 22:16

goût à ou tilier.. il est temps de repartir pour la métropole.. votre temps de Bouche cabri est révolu...

12.Posté par Citoyen le 09/07/2021 07:33

Monsieur le.journaliste du.jir y tire pas sur son ban.dalon de la promotion immobiliere de l Est son pti proteger depuis l.affaire l urcopaa.. et son dalon du sud qui fait legumes en gros.. la reunion c magouille gros blanc.. n.aura bien un jour que cette famille de l est que la anarque la banque verte va sorte au grand jour...

13.Posté par SOMANKE le 09/07/2021 11:09

Celui qui me choque le plus dans cette affaire, c’est l’avocat général et son argument imbéciles qui consiste à dire, se référant à des faits étrangers à l’affaire du jour que: « Thierry Robert montraient "une forme d’impulsivité ». En d’autres termes, « il a le profil d’un coupable, il est donc coupable ». Chacun aura compris le danger que représente une telle attitude pour la société en général. Asseyez-vous M. l’avocat général, prenez du recul, comme l’ont fait les magistrats du siège.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes