MENU ZINFOS
Faits-divers

Menaces contre Patrice Selly et des agents de St-Benoît : L'ancien employé communal condamné


Ça n'a pas traîné. C'est sous la procédure de la comparution immédiate qu'un agent de la mairie de Saint-Benoît faisait face ce mardi à ses victimes au tribunal correctionnel de Saint-Denis. Dans le box des victimes: des agents de la commune dont en premier le maire Patrice Selly, qui avaient été menacés verbalement voire même physiquement pour certains par cet individu, très remonté car son contrat n'avait pas été renouvelé par la nouvelle équipe municipale.

Par - Publié le Mercredi 5 Août 2020 à 15:13 | Lu 5946 fois

Après des menaces reçues par des agents et des adjoints: Une plainte déposée par la mairie de St-Benoit

Cette affaire avait été abordée jeudi dernier lors du conseil municipal. Patrice Selly avait regretté le choix fait par la précédente mandature de lui avoir laissé "une bombe à retardement" concernant le renouvellement de contrats de certains agents, qui étaient quelques uns à avoir le privilège d'être "reconduits à vie" avait indiqué l'édile bénédictin lors de cette séance.

L'un des agents non-reconduits avait menacé verbalement - voire même physiquement pour certains - des membres de l'équipe municipale, dont le maire Patrice Selly. L'agent en question, déjà condamné à plusieurs reprises pour agressions notamment, était employé depuis 11 ans à la mairie de Saint-Benoit, en CDD, mais avec des coupures dans le cadre de ces différents contrats.

Présenté ce mercredi en comparution immédiate, le prévenu a été condamné à 8 mois avec sursis ainsi que 3 ans de mise à l'épreuve assortis d'une interdiction de fréquenter la mairie et les personnes visées.

Peu avant le verdict, ce dernier avait fait part de ses regrets. "Je demande pardon à l'ensemble des personnes que j'ai blessées, je l'ai fait sous coup de la colère", reconnaît le père de famille, les sanglots dans la voix après l'énoncé de la présidente du tribunal.

Patrice Selly a tenu à être présent lors de cette audience pour dit-il envoyer "un message fort" à la population et aux agents de Saint-Benoit. "Aujourd'hui, il y a un système qui doit s'arrêter. Ce système de violences, agressions verbales ou physiques qui a perduré déjà depuis longtemps", dénonce l'édile bénédictin, qui n'a "rien contre tel ou tel individu".

Interrogé sur la non-reconduction de certains CDD, Patrice Selly assure que c'est une situation qui lui serait "imposée". "Je récupère avec ma majorité une situation financière qui a déjà fait la une de la presse depuis quelque temps et je dois faire avec elle. Cela implique de prendre des décisions difficiles et des sacrifices que je conçois", relève-t-il.



Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Lulu le 05/08/2020 15:23

très bien aux suivants!

2.Posté par Pascale le 05/08/2020 15:27

Et bien oui ça n'a pas traîné :)
Quand on pense que pour un procès lambda avec de vrais preuves et tout et tout il faut parfois attendre des années pour que justice soit rendue ou pas... la on voit que le pouvoir des bras longs fonctionne :) une vraie justice a deux vitesses... celle des pauvres et celle des riches, mafieux, corrompus, escrocs etc... :)

3.Posté par LAMPION le 05/08/2020 15:33

Dir nous koment lu apèl.

4.Posté par Rouloulou le 05/08/2020 15:57

Enfin un maire qui en a. On était tellement habitués aux politiciens clientélistes qui employaient des gros bras à ne rien faire. C'était l'impunité totale.

5.Posté par Le pangolin masqué le 05/08/2020 18:18

Comme par hasard, un carnage de poule noir devant la Cirest !!

Mais la justice est passé quand même. Ils auraient dû faire appel au grand sorcier Harry Potter, peut-être que ça aurait été plus efficace, et moins de viande gâchée pour rien !

6.Posté par Je vote pour le 05/08/2020 19:13

Felicitations Mr Selly pour votre attitude.
Par le passé, un autre maire B. Audifax avait fait de même face aux gros bras. Et la ville a été bien tenue. Est arrivé ensuite JC Fruteau qui a repris les vieilles habitudes de câliner les nervis, avec les résultats que l'on sait sur les finances communales et la sécurité de la ville.
Encore bravo Monsieur le Maire.

7.Posté par Bénédictine le 05/08/2020 19:27

Cela me fait rire, on renouvelle pas le contrat d'un p'tit malheureux qui va toucher à peine le smic mais par contre on fait péter les indemnités des élus à méditer...

8.Posté par Ti pate le 05/08/2020 21:29

Bravo mr le maire tres bien c est comme ça que st benoit vas refait continue comme ça moin mi les 100 pour 100 avec ou

9.Posté par dalon974 le 06/08/2020 05:02

Pascale pour résumer ton message c'était donc un bras de fer entre un bras long et un gros bras... et c'est le bras long qui a gagné ! 🤣

10.Posté par Cloclo le 06/08/2020 07:35

L'exemple vient aussi de soi même. Ce n'est pas en faisant exploser les indemnités des élus qu'on va régler le problème. Au contraire on va attiser la rancune.

11.Posté par Ignace le 06/08/2020 07:48

Ne pas reconduire de cdd n est pas choquant. Mais il faudra être vigilant pour voir si les militants du maire ne sont pas eux même recrutés. Cela serait juste une opération de communication...Aux oppositions d'être vigilantes.

12.Posté par ANIN le 06/08/2020 11:00

le renouvellement de ces contrats concernent souvent des personnes qui mettent à disposition leurs "gros bras" mais qui ne font aucun travail en face.....faut arrêter avec ce système qui ne concerne malheureusement pas que saint benoit....

13.Posté par Rouloulou le 06/08/2020 15:47

Ignace, l'opposition ne peut rien dire car c'était leur pratique courante quand ils conduisaient le char Bénédictin.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes