MENU ZINFOS
Social

Menacée de liquidation, l’Arast se mobilise ce matin devant le Conseil général


Les employés de l’Arast (Association régionale d’aide sociale territorialisée) appellent à la mobilisation aujourd’hui. Ils manifestent ce matin devant le Conseil général. Les rumeurs de la possible liquidation de cette structure, soutenue essentiellement par le Conseil général, ont ravivé les inquiétudes vécues par le personnel en début d’année.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Mercredi 16 Septembre 2009 à 08:46 | Lu 1864 fois

Menacée de liquidation, l’Arast se mobilise ce matin devant le Conseil général
L’Arast va-t-elle tenir jusqu’à la fin de l’année ? La décision appartient sans doute à Nassimah Dindar, présidente du Conseil général, principal argentier de l’association.

Voici un bref rappel des faits. En début d’année, la direction de l’Arast a sollicité le Département pour obtenir une rallonge de 10 millions d’euros supplémentaires pour cette année 2009.

La collectivité locale, déjà en quête de nouvelles recettes pour répondre à ses prérogatives, surtout sociales, a dit 'non' et a demandé à la structure de revoir ses modalités de fonctionnement. C’était le lundi 3 mars 2009 lors d’une rencontre avec Nassimah Dindar, à la salle Candin.

Dès lors, l’exercice 2009 ne pouvait être équilibré. L’Arast se dirigeait déjà vers une liquidation financière. La mobilisation de son personnel, pas toujours très solidaire, a eu au moins le mérite de mettre en exergue le travail social essentiel de ces professionnels du service à domicile.

Le redressement judiciaire prononcé le 27 avril 2009 par le tribunal d’Instance de Saint-Denis, a permis d’une part de payer les salaires, et de démarrer un plan social. Une période d’observation, jalonnée de rendez-vous, avait été également décidée.

Alors qu’est-ce qui explique ces rumeurs autour d’une possible liquidation judiciaire ?




1.Posté par globicephal le 16/09/2009 13:14

Aujourd'hui l'ARAST, demain la MDPH, et bientot l'ADI.
Merci à ceux qui font partie de la nouvelle majorité du CG.
Comm di kréol, " BON DIEU I PUNIT PAS LO ROCHE"

2.Posté par darkalliance le 16/09/2009 13:37

Pendant ce temps ... les impôts locaux explosent ! ... vers le haut, très haut !

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 16/09/2009 14:17

nassimah, démission !

4.Posté par Zoiro974.com le 16/09/2009 15:49 (depuis mobile)

Pour repondre a cette bonne question, Pierrot, c'est trop facile. Nassoul prefere faire comme les americains: decouper larast en morceaux pour revendre a ses copains entrepreneurs a prix casse officiellement (mais a prix d'or par dessous). C'est juste une question de petit partage du gateau entre amis et amis coco de Nassoum... Puis evidemment de compte bancaires bien planque de Nassoum. Bonne reponse?

5.Posté par frabatto le 16/09/2009 18:08

1200 emplois.....c'est lourd au niveau local.... et bien c'est 1200 voies de moins pour vous Mme....1200.....lol qui vous aime plus ça compte....réfléchissez!!!!!!!!! sinon vous allez revenir dans un train train quotidien......lol...quoi qu'il en soi je vous trouve nul de chez nul....proche du ridicul

ps: je ne suis pas de l'arast et vive la liberté sur ZINFO car je filtrer sur ANTENNE

6.Posté par keops le 16/09/2009 18:17

l arast était vouée à disparaitre car le déficit depuis St jean de Dieu-arfust était abyssal et les profiteurs de l'époque ont bien vécu sur la bête (resto, salaire, bagnolles, toutes sortes d acte de gestion inconcidéré, sogecat, etc... etc.. ) et j'en passe : bilan de l affaire en 2009 : 1200 emplois en suspens des familles dans le désarroi et un gouffre de 10 millions d euros etc...etc.. etc..
Dans un état totalitaire des têtes seraient décapitées.

Bon courage au personnel de cette assos!...

7.Posté par Pierre VERGEREAU le 16/09/2009 18:47

C'est bien triste de voir tout le gâchis dans la gestion de l'Arast et aussi la triste attitude de nos responsables politiques. Pas glorieux tout cela, on oublie que derrière il y a des hommes et des femmes et des familles. Madame Dindar et les dirigeants de l'Arast regardez vous dans un miroir...

8.Posté par cris974 le 16/09/2009 19:56

Demandez qui veut la mort de l' ARAST Nassimah ou ANNETTE ? Je vote Annette

9.Posté par david le 17/09/2009 06:45

Quelqu'un pourrait m'expliquer à quoi sert ce machin ? C'était utile ou pas ce truc ?

10.Posté par la rose le 17/09/2009 08:01

A qui profite le crime ?
La politisation a outrance dans cette république bananiére enchainé a des principes éco-personnel nous installe dans un cercle en mouvement perpétuel.

11.Posté par barcator le 17/09/2009 09:13

L'Arast s'occupe d'insertion sociale au sens large du thème. Enfants, parents, gramounes, tout le monde y trouvait son compte. Mais maintenant, il faut quand même remarquer que le gouvernement actuel ne s'interesse pas du tout aux cas défavorisés de notre société.
Parce que, quitte à fermer l'Arast pour son déficite financier, quelqu'un peut me dire pourquoi on a toujours pas fermer la Sécu ?
La relance de notre économie passera d'abord par une meilleur répartition des moyens.
Dans le cas contraire, on fonce droit vers un mur.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes