MENU ZINFOS
Justice

Me Olivier Chopin : "Les avocats sont supprimés"


En grève depuis 6 semaines et demi, les avocats ne décolèrent pas. Alors que Me Guillaume De Géry et Me Norman Omarjee, bâtonniers de Saint-Denis et de Saint-Pierre, ont tenu une conférence de presse ce mardi, Me Olivier Chopin, avocat au Barreau de Saint-Denis livre son analyse sur la crise des avocats. "Face à la rigidité de la loi, les avocats brandissent l’humanité", clame-t-il.

Par Nicolas Payet - Publié le Mardi 25 Février 2020 à 17:07 | Lu 4023 fois

Me Olivier Chopin : "Les avocats sont supprimés"
""Les titres d’avocats et procureurs sont supprimés : leurs fonctions seront exercées par des défenseurs officieux". N’ayez crainte, ou ne vous réjouissez pas trop vite, c’est selon. Ces termes sont ceux par lesquels la Révolution Française a supprimé les avocats en France puis à la Réunion en 1791 : tout citoyen pouvait dès lors être défenseur officieux même sans aucune connaissance en droit.

Sans avocat, la justice fut bafouée sous la Terreur malgré le courage d’anciens avocats devenus défenseurs officieux. Sans avocat, point de Justice. En France métropolitaine, les avocats furent donc rétablis en 1811 mais il fallut attendre 1841 pour qu’un Barreau soit constitué à la Réunion, composé de seulement dix-neuf avocats avec pour premier Bâtonnier Delabarre de Nanteuil. Déjà, les avocats effectuaient des consultations gratuites, bien avant l’instauration de l’aide juridictionnelle. Ils furent de tous les combats, défendant chaque justiciable, quelle que soit sa condition ou son origine. Parmi les plus célèbres, Furcy, Houat ou encore Sitarane trouvèrent des avocats pour les assister devant les tribunaux. Les avocats ont défendu et assisté chaque Réunionnais devant le conseil de prud’hommes, le juge aux affaires familiales, le tribunal correctionnel, le tribunal commercial ou encore le tout nouveau tribunal judiciaire, pour ne citer qu’une partie des juridictions existantes.
 
Aujourd’hui, les Barreaux de Saint-Denis et de Saint-Pierre regroupent plus de 300 avocats et avocates. Le gouvernement n’a pas, espérons-le, l’intention de supprimer la profession d’avocat comme au 18e siècle, mais il œuvre à la réduction drastique de ses effectifs en augmentant les cotisations retraite. Surtout, ne croyez pas que les avocats se battent corps et âme pour préserver un régime de retraite particulièrement favorable. Le régime autonome actuel est rude, avec un âge pivot à 67 ans, des cotisations déjà élevées et des pensions de retraite faibles. Mais ce régime est autonome : nous le gérons nous-mêmes et reversons environ 100 millions d’euros chaque année au régime général. L’autonomie de notre régime est un des piliers de notre indépendance.
 
Les avocats sont indépendants du pouvoir politique et du pouvoir judiciaire. La ministre de la Justice ou le Parquet ne sont pas des supérieurs hiérarchiques des avocats. Partenaires de la justice, les avocats aident les justiciables à trouver leur chemin dans le labyrinthe de plus en plus vaste des textes de lois. Il n’y a quasiment que les avocats pour jouer ce rôle. L’avocat est essentiel à la démocratie et à la défense des libertés et intérêts de chaque citoyen. Sans avocat, chaque citoyen serait abandonné face à un pouvoir politique dont il est raisonnable de toujours craindre les dérives autoritaires voire liberticides.
 
Les portes des tribunaux sont ouvertes et tout un chacun peut venir librement assister à un procès, sauf huis clos. Venez, venez voir et entendre les avocats, jeunes ou anciens, plaider avec talent la cause qu’ils défendent. Les jeunes avocates et avocats vous surprendront par leur compétence juridique et surtout par leur art oratoire, leur volonté de convaincre et la passion qui les anime. Les avocats connaissent leurs clients et les comprennent. Face à la rigidité de la loi, les avocats brandissent l’humanité.
 
Ne supprimez pas les avocats !"
 
Me Olivier Chopin
Avocat au Barreau de Saint-Denis




1.Posté par Le Jacobin le 25/02/2020 17:27

Merci Maître pour cette information.

Je profite de cette vacance temporaire pour me nommer Juge afin de juger tous les politiciens véreux à la Réunion, durant la vacances le mot SURSIS sera supprimé du code de procédure pénal, je vous promets qu'il sera remplacé par le mot: AU GNOUF

A votre retour au palais mon cher Maître la court sera propre, tous les pilleurs de tombes seront au frais pour très longtemps.

2.Posté par Damoclès le 25/02/2020 21:00

N'en jetez plus, Maîîîî^treeee, vous allez nous faire pleurer! Ou quand l'imposture devient une vertu...

3.Posté par JANUS le 26/02/2020 07:12

C'est quoi ce titre d'article qui participe à la psychose générale ...

300 avocats pour 870 000 habitants, cela fait un avocat pour 2 900 habitants ... Même si tout le monde ne fait pas appel à vous tout le temps, il y a de quoi vous permettre de bien gagner votre vie ☺☺☺

Il y a 67 000 avocats en FRANCE métropolitaine, pour 67 millions d'habitants, soit un avocat pour 1 000 habitants ...

Un avocat a donc à La REUNION un potentiel de 2,9 fois plus de clients qu'en métropole ... De quoi vous plaignez-vous ???

Et je ne compte pas les entreprises qui sont aussi vos clientes ...

Vous pouvez être rassuré Maître CHOPIN, et rassurez vos consoeurs et vos confrères, votre métier n'est pas prêt d'être supprimé ☺☺☺

4.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 26/02/2020 09:26

Maître (car c'est comme cela que l'on doit vous nommer)
Votre argument est pitoyable .....
Vous vous enfoncez dans l'abyme de la subjectivité...

Soyez honnête, si je viens dans votre cabinet, je vous demande de m'assister pour mon divorce qu'elle va être votre première phrase : C'est XXX €.

Une cuillère en argent dans la bouche, un nombril autocentré sur soit même c'est votre image aujourd'hui, c'est vrai vous êtes des malheureux ....

Perso, je trouve inadmissible de votre part de ralentir les affaires en cours pour lesquelles vous avez reçu des indemnités....
SIC

5.Posté par Jean Le Monstre le 26/02/2020 11:25

Grève générale contre macron (qui s'en fout).
Pourquoi pas des avocats ?
Vous avez des arguments de tout-à-l'égoût !

6.Posté par Jeanneau le 26/02/2020 12:10

Et mon vénérable maître, sans effets de manche, sans décrire dans le ciel azuréen de grands zéro, peut-il avouer que les avocats entretiennent leur merveilleuse caisse autonome grâce aux fruits du travail des justiciables et donc des gilets jaunes qui sont passés sous les fourches caudines ? Du courage, grand maître ! Soyez éloquent.

Et les agriculteurs, les culs terreux, peuvent-ils avoir une petite caisse autonome, la leur, eux aussi ?

Et si on avait, pour une fois, le sens du partage ?

7.Posté par Association Injustice 974 le 26/02/2020 20:58 (depuis mobile)

Au moins supprimer certains Avocats qui ne font rien et qui prennent l''argent de leurs clients .
Qui ne sont même pas à l audience et se font remplacer au pied levé par un confrère qui connait à peine le dossier ...trop c est trop.

8.Posté par Association Injustice 974 le 26/02/2020 20:58 (depuis mobile)

Au moins supprimer certains Avocats qui ne font rien et qui prennent l''argent de leurs clients .
Qui ne sont même pas à l audience et se font remplacer au pied levé par un confrère qui connait à peine le dossier ...trop c est trop.

9.Posté par Mais taisez vous.... le 27/02/2020 13:35

Pas vous Me CHOPIN, mais tous ces commentateurs du dimanche qui n'y comprennent rien!

Par pitié, renseignez-vous sur cette mobilisation, et surtout sur la véritable situation des 2/3 des avocats...
J'ai bien ri avec les statistiques de JANUS...Pensez à postuler à l'INSEE....

Vraiment, vous devriez tous vous appeler Madame IRMA, avec votre arrogance et votre prétention de tout comprendre et tout savoir avec vos affirmations à 2 balles... C'est avec des gens comme vous que la France régresse.

10.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 27/02/2020 17:04

Post 9
C'est vrai la France régresse lorsqu'il y a une frange de la population de nanti qui ne veut pas à la vue de son nombril que l'on touche à ses avantages Espécifiques.....

Mais comme vous le dites aussi bien, il vaut nous taire car nous ne comprenons rien !!!!

Si pour vous comparer la situation de la France entre la révolution Française et aujourd'hui est objectif, autant que j'aille me pendre vu que la peine de mort n'est pas aboli !!!
SIC

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes