Justice

Me Guillaume De Géry élu nouveau bâtonnier de Saint-Denis

Mercredi 26 Juin 2019 - 16:57

Il succèdera à Me Laurent Payen au 1er janvier 2020. Me Guillaume De Géry, 53 ans, a été élu nouveau bâtonnier du barreau de Saint-Denis ce mercredi.


"Je suis très content, nous a-t-il confié, la joie étant mesurée par l’ampleur de la tâche à accomplir. C’est une tâche lourde que de maintenir le calme au sein du barreau, de faire valoir le travail des avocats et des magistrats vis-à-vis de l’extérieur, tout en échangeant avec les autres professions d’auxiliaire de justice, et de garantir l’accès au droit des justiciables dans le cadre de relations sereines et respectueuses, le tout en préservant notre liberté de parole et de plume. Il faut trouver une voix calme et ferme."
 
En tant que représentant des avocats, il compte veiller sur la réforme de la justice et être très vigilant sur ce qui sera décidé : "On défend notre profession, mais on défend aussi l’accès au droit des personnes, dans un intérêt commun avec les magistrats, pour que les décisions rendues soient justes, et ne soient pas décidées par un logiciel."
 
Me Guillaume De Géry commence sa carrière d’avocat à Paris en 1999. C’est en 2003 qu’il crée son cabinet à Saint-Denis, où il s’installe avec son épouse réunionnaise et ses enfants. Également membre du conseil de l’ordre pendant 3 ans, il décide finalement de se présenter aux élections du barreau il y a quelques semaines.
 
 
"J’ai 6 mois de période d’apprentissage aux côtés de Me Laurent Payen, comme le veut la tradition".  Le futur bâtonnier tient à rendre hommage au travail mené par son prédécesseur : "Me Payen et  Me Sandra Kichenin avant lui ont permis une meilleure ouverte des tribunaux aux justiciables. Depuis ces derniers mandats, on note un certain calme au sein du barreau. C’est une grande facilité pour moi de démarrer dans ces conditions."
 
Me Guillaume De Géry tient également à saluer Me Yannick Mardenalom, son concurrent au deuxième tour de cette élection. "Je suis certain que nous serons emmenés à travailler ensemble, car il est très impliqué dans le travail de l’ordre des avocats, un travail que je salue et que j’espère qu’il poursuivra".
 
Avec cette nouvelle fonction, le nouveau bâtonnier souhaite également valoriser le travail des avocats réunionnais : "Il y a une concurrence certaine avec nos confrères métropolitains qui sont très compétents, mais je pense que nous sommes nous aussi tout à fait capable de mener les dossier."
Charlotte Molina
Lu 1257 fois



1.Posté par André BERNARD le 27/06/2019 14:01

Le grand chantier qui vous attend, M. le Bâtonnier, sera de limiter les abus de vos confrères et consoeurs. En effet, beaucoup abusent de la vulnérabilité de leurs clients pour leur soutirer des sommes mirobolantes, sans pour autant produire la moindre plus-value ! Il est urgent de moraliser votre profession.

2.Posté par Ah ah ah ah ! le 27/06/2019 18:19

"Je pense que nous sommes nous aussi tout à fait capable de mener les dossiers"
C'est pas lui qui avait foiré un dossier à 40 millions devant la Cour d'Appel de Saint-Denis face à un agent de la préfecture ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Août 2019 - 15:50 La CILAM mise en demeure